Be Kind Rewind [Blu-ray]
New Line Home Entertainment

Réalisateur: Michel Gondry
Année: 2008
Classification: PG
Durée: 102 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (???)
Langue: Anglais (DTSHD81MA)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-??)

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
25 juillet 2008

L'histoire de ce film tourne autour du club vidéo "Be King Rewind" de Passaic au New Jersey, un des vestiges qui loue encore que des casettes VHS. Un promoteur veut détruire le commerce de Monsieur Fletcher (Danny Glover) pour faire place à un nouveau complexe immobilier, sauf si ce dernier réussit à trouver l'argent nécessaire pour réparer l'immeuble. Monsieur Fletcher décide d'aller espionner la compétition et laisse son employé Mike (Mos Def) responsable du magasin. Son ami Jerry (Jack Black) habite près d'une centrale électrique et est inquiet pour sa santé. Il décide donc d'aller saboter l'endroit. Il se fait électrocuter, ce qui magnétise tout son corps. Le lendemain, il entre dans le magasin de son ami et du même coup efface toutes les vidéocassettes! Horreur! La plus loyale cliente du magasin, mademoiselle Falewicz (Mia Farrow), veut louer Ghostbusters et les deux compères décident de tourner leur propre version du film à l'aide d'un vieux caméscope VHS et des effets spéciaux créés avec les moyens du bord (croyant que la dame serait assez comme pour ne pas voir la différence). Leur version vient à se faire connaître et de nouveaux clients en demandent plus. Avec l'aide d'une fille nommée Alma (Melonie Diaz), ils entreprennent le tournage de plusieurs films qu'il appellent "Sweeded" par "qu'ils viennent de la Suède".

Michel Gondry qui a un genre de film ne plait pas nécessairement à la majorité des gens. Mais avec "Be Kind Rewind", il rejoint un public un peu plus large, non pas pour son histoire qui fait ni queue ni tête, mais pour les reproductions de superproduction à rabais. Effectivement, ces petits films très originaux forment la seule partie de ce film qui m'a vraiment intéressé. Les loyaux fans du réalisateur devraient cependant reconnaître son style typique. Du côté des acteurs, tout le monde était correct, sauf Jack Black en mettait trop comme à son habitude.

Pour un film à propos des VHS, je dois avouer que celui-ci sort très bien dans sa version Blu-ray. C'est certain que j'ai eu un certain doute en voyant l'image du menu hors foyer et plein d'artefacts, mais ce n'était que pour introduire le style de tournage des deux cinéastes amateurs. Bien sûr, les séquences VHS ont un audiovisuel intentionnellement mauvais, mais les autres scènes du film sont claires comme du cristal et extrêmement détaillées. J'ai pu voir la version DVD du film pour comparer et je peux vous dire que la différence est majeure. L'unique piste haut calibre, habituel de New Line, est un peu trop pour ce film qui n'aurait à peine pu opter pour du Dolby Surround bien ordinaire. Reste que la piste est sans perte et nous permet d'auditionner à la perfection chaque petit son créé maison pour leurs petits films.

La version DVD du film n'a que deux suppléments, une bande-annonce "Sweeded" et un la revuette "Passaic Mosaic" qui se veut un hommage à la petite ville qui a servi de plateau de tournage et de bassin de figurants. La version Blu-ray propose six items additionnels à ceux du DVD. Il y a d'abord la revuette "Booker T & The Michel Gondry" qui parle de la scène de blues qui a été retranchée du film, "Jack Black & Mos Def Improvise Songs" où les acteurs chantent leur version de thème de films et "A Conversation with Jack Black & Michel Gondry" dans laquelle l'on discute du terme "Sweeded". "The Making of Be Kind Rewind" se veut une revuette, substantiellement plus longue que les autres, qui discute de l'idée originale derrière le film. Une idée intéressante était d'inclure le court-métrage "Fats Was Born HERE" qui est tourné durant vers la fin du film par les habitants de la ville, mais il aurait été d'autant plus intéressant de mettre les versions "sweeded" des films (au moins celle de "Ghostbusters" au complet. Pour finir, "Tribute to Fats Waller" se veut un mini concert jazz de Mos Def (vocal), Michel Gondry (batterie) et Jean-Michel Bernard (piano) rendant hommage à l'univers jazz qui fait partie du film. Ce que je trouve dommage à ce lot de suppléments exclusifs à ce disque Blu-ray, c'est qu'ils soient offerts qu'en résolution DVD standard.

Je me répète peut-être, mais il faut souligner que cette version Blu-ray est vraiment un item de collection comparativement à la version DVD. Nous pourrions quasiment dire que le réalisateur a choisi d'en donner plus sur ce format pour inciter les gens à se le procurer et passer à la haute définition.


Cotes

Film5
Présentation8
Suppléments6
Vidéo7
Audio7