Beyond [Blu-ray]
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: Josef Rusnak
Année: 2012
Classification: 14A
Durée: 90 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (TrueHD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)
Code barres (CUP): 013132592701

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
9 août 2012

Peu importe que l'on soit touché de près ou de loin, la disparition d'un enfant est toujours un événement qui soulève chez chacun de nous un immense sentiment d'injustice. Tout en soulevant nos passions, nos peines et nos craintes, qu'elles soit causées par un geste d'inattention, la maladie ou un acte criminel, celle-ci crée dans l'ensemble d'une communauté une vive douleur qui la hante à tout jamais. Devenu au cours des années l'un des événements qui est non seulement le plus craint, mais le plus médiatisé, il n'est pas sans surprise de voir au grand écran des productions abordant ce sujet tabou. Pendant que certains artisans exploitaient d'une manière spectaculaire, diverses formes de tragédie entourant des enfants telles que Ransom, certains nous proposaient une approche plus psychologique comme ce fut le cas dans Lovely Bones de Peter Jackson. Malheureusement, on a pu voir au cours des années des films qui traitaient davantage le sujet d'une manière peu subtile et même risible en démontrant la souffrance des véritables victimes comme étant banale. Le film "Beyond" en fait malheureusement partie.

Éprouvé par la perte tragique de sa propre fille depuis de nombreuses années, un vieil enquêteur du département des disparitions d'enfants se voit obligé d'enquêter sur la mystérieuse disparition de la nièce de son patron. Doté de son instinct et accompagné par un jeune médium qui semble en savoir plus qu'il prétend, notre homme de loi se lancera tête première dans une affaire qui mettra en doute ses valeurs et son rapport avec le paranormal.

Doté d'une mise en chantier intéressante dans laquelle le réalisateur nous démontre un certain talent à capter notre attention, le tout se révèle gâché par des choix discutables du scénariste. Tout d'abord, présenté comme un film policier des plus classiques, le tout se transforme rapidement en suspense surnaturel par l'arrivée d'un médium. Par ses pouvoirs obscurs, ce dernier devient la voix d'un fantôme qui semble vouloir aider notre enquêteur à retrouver la jeune fille disparue. Rendant par le fait même l'intrigue ridicule et improbable, cet ajout nous fait complètement décrocher de la production. Contrairement au film Lovely Bones qui utilisait avec intelligence des éléments surnaturels afin de dépeindre l'état d'âme de la jeune victime face à son meurtre crapuleux, celui-ci ne sert qu'à rendre le tout spectaculaire. Malencontreusement, cette tentative s'avère non seulement inutile, mais elle détruit sa mise en situation qui était jusqu'alors impeccable. Pire encore, elle injecte le tout dans une aura d'invraisemblance qui mènera à une finale tirée par les cheveux et des plus illogiques.

Dans le rôle du policier, le comédien Jon Voight se montre tout simplement excellent malgré la mauvaise qualité du scénario. Se démontrant crédible dans son rôle, sa présence au générique demeure sans nul doute la plus grande qualité offerte par la production. Toutefois, ses efforts paraissent quelque peu gâchés par la piètre qualité de l'interprétation des comédiens de soutien tels que Teri Polo et Delmot Mulroney. Nonobstant le fait qu'ils jouent les rôles des proches de la jeune disparue, ces derniers n'arrivent jamais à laisser transparaître leur douleur , leur inquiétude et même leur chagrin. Ce manque d'émotions, rend non seulement les personnages antipathiques, mais également il enlève toute crédibilité aux liens familiaux qui existent entre eux. Plus encore, son apport à l'oeuvre nous empêche totalement d'adhérer émotionnellement aux événements projetés à l'écran tant qu'ils sonnent faux. Également, doté d'une réalisation qui, au fur et à mesure que l'histoire avance, perd son dynamisme et le contenu perd de sa qualité, le film "Beyond" se montre assez mauvais.

Au niveau technique, l'image proposée se révèle de très bonne qualité. Se démontrant à la fois démunie d'une belle palette bleutée et d'une reproduction bien imaginée des détails, la qualité visuelle paraît adéquate. Du côté audio, la piste sonore nous impressionne par la richesse et la profondeur des sons ambiants qui se révèlent supérieures à ceux habituellement attachés au film à petit budget.

Pourvu principalement d'un scénario qui perd son identité par l'insertion d'éléments surnaturels des plus absurdes ainsi que d'une interprétation peu convaincante des comédiens de soutien, le film "Beyond" est une production à oublie. Le tout devient d'autant plus dommage puisque le comédien Jon Voight nous démontre comme toujours qu'il est un très grand acteur.


Cotes

Film5
Présentation7
Suppléments-
Vidéo8
Audio8