The Bird With The Crystal Plumage [Blu-ray]
Blue Underground

Réalisateur: Dario Argento
Année: 1970
Classification:
Durée: 96 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD71, TrueHD71, DD51EX), Italien (DD51EX)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 26
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 827058700795

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Robert Bélanger
11 avril 2009

Dario Argento a amorcé sa carrière au cinéma en tant que scénariste, collaborant avec Sergio Leone et Bernardo Bertolluci. C'est en 1970 qu'il fait ses débuts derrière la caméra avec "The Bird with the Crystal Plumage", un film où il mettra en place son style particulier, mélange de suspense hitchcockien, d'horreur et de surréalisme stylisé. Ce "giallo" n'est pas du même calibre que ses oeuvres les plus achevées, on pense à Deep Red et à Suspiria, mais on y retrouve la plupart des éléments innovateurs qui, après la mort de Mario Bava, feront d'Argento le maître du cinéma d'horreur italien.

Sam Dalmas (Tony Musante), un écrivain américain vivant à Rome avec sa copine britannique Julia (Suzy Kendall), se promène dans les rues tard la nuit quand il aperçoit, au travers des fenêtres d'une galerie d'art, la silhouette d'un homme poignardant une femme. Il tentera de lui porter secours, mais demeurera piégé entre les doubles portes en verre menant à la galerie. Monica (Eva Renzi), l'épouse du propriétaire de la galerie Alberto Ranieri (Umberto Raho), survivra à l'attaque, mais alors que l'enquête de l'inspecteur de police Morosini (Enrico Maria Salerno) piétine, les soupçons de Sam se porteront sur Alberto. Sam, hanté par les souvenirs de ce qu'il a vu cette nuit-là, essaiera de résoudre le mystère, mais lui et Julia deviendront des cibles pour le tueur.

Malgré des dialogues parfois insipides et des acteurs médiocres (sauf Eva Renzi), Dario Argento réussit à créer un suspense captivant grâce à une approche stylisée faite de longs plans-séquences, de musique envoûtante (Ennio Morricone), de cinématographie sublime (Vittorio Stotaro) et de la mise en scène savante de vignettes surréalistes qui deviendront sa marque de commerce. Le scénario reprend un thème cher à Hitchcock, celui de l'homme innocent qui se retrouve dans une situation précaire et dont la curiosité morbide mettra sa vie en danger, et les indices sont révélés au fil de l'intrigue jusqu'à la finale surprise. Le flair visuel d'Argento n'est pas aussi appuyé que dans ses films subséquents, mais cet équilibre entre le style et la substance fait de "The Bird with the Crystal Plumage" une de ses oeuvres les plus accessibles.

Blue Underground nous offre encore une fois un produit de qualité puisque le long-métrage a été entièrement restauré à partir des négatifs originaux. L'image est claire et propre et la pellicule un peu granuleuse reproduit parfaitement la présentation en salles. Le niveau des contrastes et des détails est à point et la palette de couleurs est vibrante et naturelle. Au rayon sonore, ce ne sont pas les pistes audio qui manquent. On retrouve trois pistes en anglais (deux sans perte) ainsi qu'une piste en italien. Puisque dans la plupart des films d'Argento on retrouve des acteurs s'exprimant dans des langues différentes, le doublage en post production est de mise, quelque soit la piste qu'on choisisse. Ces pistes ne sont pas très dynamiques, mais comportent tout de même plusieurs effets ambiophoniques qui viennent appuyer le suspense. Les dialogues sont clairs et la musique d'Ennio Morricone bénéficie particulièrement de l'apport des enceintes arrière. Même sur les pistes en anglais, des sous-titres apparaissent pour traduire différentes enseignes, manchettes de journaux, etc. Heureuse idée!

La présentation et les menus sont de facture standard et tous les suppléments de l'édition en format DVD parue en 2005 ont été reportés ici, tous en définition standard. On retrouve une excellente piste audio de commentaires avec les journalistes Alan Jones et Kim Newman, des entrevues avec Dario Argento, le directeur photo Vittorio Stotaro, le compositeur Ennio Morricone et l'actrice Eva Renzi, et quelques bandes-annonces du film.


Cotes

Film6
Présentation4
Suppléments7
Vidéo8
Audio7