Blood Works [Blu-ray]
Warner Home Video

Réalisateur: Clint Eastwood
Année: 2002
Classification: 14A
Durée: 110 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 883929244669

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
10 juin 2012

Clint Eastwood n'a pas seulement réalisé des grands films. Avec "Blood Work" qu'il a mis en scène en 2002, il a tenté avec plus ou moins de succès de revitaliser le style de long-métrage qui a fait sa marque de commerce. En résulte une œuvre banale, mais pas inintéressante, qui se laisse regarder avec une certaine curiosité.

Terry (Clint Eastwood) est un agent du FBI à la retraite qui vient tout juste de recevoir une transplantation du cœur. Encore en convalescence, il décide de partir à la recherche de l'assassin de la jeune femme dont est issu ce nouvel organe. Il découvre rapidement que rien n'est clair dans cette enquête que semblent incapables de régler les forces de l'ordre.

Clint Eastwood a toujours joué des hommes solitaires qui aident la veuve et l'orphelin à lutter contre l'oppression et le crime. Il ne fait pas exception dans cette production où il incarne un individu qu'il connaît par cœur. Sauf que cette fois, une vulnérabilité physique l'empêche de courir et de se battre comme dans ses beaux jours. Cela ne l'empêche pas de triompher du mal dans cette intrigue tirée par les cheveux aux développements parfois laborieux et sentimentalistes qui possède une conclusion particulièrement décevante.

Bien que cette adaptation du roman de Michael Connelly ne brille guère par son originalité, elle demeure plutôt efficace. Eastwood connaît son métier et il offre une réalisation appropriée, au rythme généralement alerte. Il a surtout pris soin de bien cerner les personnages et à y intégrer une bonne dose d'humour. Les répliques fondent souvent dans la bouche et tous les interprètes livrent de solides prestations. Il y a l'ancien homme sans nom qui arrive à éviter d'être une caricature de lui-même, mais également les trop rares Jeff Daniels et Anjelica Huston qui sont tout à fait à leur place.

L'atmosphère est baignée d'une agréable musique jazzée. Les pistes sonores demeurent efficaces, notamment lors des scènes de tension où une sirène ou des balles font vibrer les différentes enceintes. Les voix audibles, l'honnête doublage francophone et la possibilité d'inclure de très visibles sous-titres blancs font en sorte qu'un large noyau de cinéphiles pourra s'intéresser à ces aventures quelque peu invraisemblables. Les images détaillées peuvent compter sur des teintes justes et de jolies couleurs fidèles qui finissent par prendre le dessus sur le blocage et les contrastes par endroits inégaux.

La pochette noir et rouge qui montre un Clint Eastwood presque fantomatique n'est pas toujours du meilleur goût. Le menu principal du Blu-ray réutilise cette pose statique en l'accompagnant d'une mélodie accrocheuse. Les suppléments tournent généralement autour du pot, se perdant dans l'anecdote. Il y a un documentaire sur le tournage qui se veut pertinent à ses heures, des entrevues quelconques avec les comédiens Wanda de Jesus et Paul Rodriguez (ainsi qu'une très rapide participation du grand Clint) et deux bandes-annonces. Rien pour véritablement cerner ce projet.

"Blood Work" ne pèse pas lourd dans la filmographie de Clint Eastwood, autant celle de l'acteur que du cinéaste. Il s'agit d'un film supportable, avec ses bons et ses moins bons moments, qui se regarde malgré ses nombreux défauts. Le genre d'effort que l'on n'oublie d'avoir vu et que l'on visionne à nouveau, avec ce même mélange de plaisir coupable et d'ennui latent.


Cotes

Film6
Présentation3
Suppléments4
Vidéo7
Audio7