The Bourne Legacy [Blu-ray]
Universal Studios Home Video

Réalisateur: Tony Gilroy
Année: 2012
Classification: PG
Durée: 125 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD71), Français (DTS51), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192163739

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
3 décembre 2012

Un film de la franchise "Bourne" sans le personnage central de la franchise est un très gros risque. Le quatrième opus de cette série a donc mis de côté le personnage de Matt Damon pour nous offrir une toute nouvelle distribution, un genre de spin-off comme on le voit souvent dans les émissions de télévision. C'est maintenant sous les reines de Tony Gilroy, qui a participé en tant que scénariste pour les autres films de la franchise et c'est Jeremy Renner qui tient le rôle principal en remplacement de Damon. Toute l'histoire de cette franchise, la conspiration pour créer de nouvel agent était déjà assez complexe, on en rajoute une couche ici avec un autre programme gouvernemental, mais rien de bien grave, on relaxe, on s'assoit devant notre téléviseur et on s'apprête à passer un très bon moment.

L'histoire de ce nouveau Bourne se déroule en parallèle à celle de The Bourne Ultimatum. Pendant que les actions de Jason Bourne en en train de faire tomber une branche du gouvernement responsable des programmes de Black Briar et Tredstone, on retrouve un autre programme visant à former des agents surhumains en leur faisant subir un traitement médicamenteux qui leur permet d'accroître leurs capacités physiques et intellectuelles. Cependant, avec tout le battage médiatique qui en résulte des agissements de Bourne, cet autre programme, nommé Outcome, doit être stoppé afin que le directeur du programme puisse continuer son travail dans l'ombre. Un a un, les agents d'Outcome sont supprimés et les personnes gravitant autour du programme également. Cependant, l'agent Aaron Cross (Renner), l'un des neuf agents, réussit à échapper à l'assassinat et combinera ses efforts avec le Dr. Martha Shearing (Rachel Weisz), une autre tête à supprimer, pour continuer sa vie. Le compte à rebours est commencé, la menace fuse de partout et le trajet vers la liberté sera parsemé d'embûches.

Le film se présente à nous dans un ensemble contenant tous les formats possibles. Un disque Blu-ray, un DVD, une copie numérique sans oublier le dépôt numérique Utraviolet. L'ensemble de deux disques est contenant dans un boitier standard recouvert d'une jaquette cartonnée. Sur cette dernière, on peut voir Jeremy Renner qui prête ses traits au personnage d'Aaron Cross. Le menu du disque nous présente quelques séquences du film qui, déjà là, promet d'être rempli d'action. Au niveau visuel, le transfert vidéo que nous proposent les studios Universal est tout simplement incroyable. Peu importe comment la scène est filmée, peu importe les conditions et l'éclairage, tout est rendu à l'écran parfaitement. La profondeur de l'image, tous les petits détails et les subtilités de l'environnement sont perceptibles. Les couleurs sont justes, rien n'accroche tout au long des 135 minutes du film. Même son de cloche pour la piste audio. Cette dernière nous enveloppe totalement et nous fait vivre l'expérience Bourne de façon spectaculaire. Dès les premiers moments du film, lorsque Cross est aux prises avec des loups, on pourrait croire qu'un de ses gentils petits loups se cache derrière notre sofa.

Comme bonus, on retrouve une dizaine de trucs qui semblent bien, mais qui ne nous en offre pas tant que ça. Tout d'abord, une piste de commentaires classiques, avec les sujets habituels réunissant quelques membres de l'équipe de production, dont le réalisateur Tony Gilroy et le co-scénariste Dan Gilroy. On poursuit avec trois séquences supprimées, quelques segments qui touchent les effets spéciaux du film et trois autres qui touchent les personnages et leurs interprètes. Vous passerez à travers des suppléments en mois d'une heure.

Au final, la phrase sur la pochette qui stipule "The Best Bourne Yet - Le meilleur de la série à ce jour" est, pour ma part, très juste. Ce nouveau souffle à la série, un nouvel agent, vient ajouter de la profondeur à toute cette conspiration gouvernementale et un vent de fraîcheur dans une série qui s'étirait. Vous me direz que mon commentaire est bizarre après un quatrième film qui en ajoute encore et encore, mais bon, c'est mon avis. Je vous le suggère fortement et le congé des fêtes s'en vient à grands pas, profiter donc pour vous faire une soirée Bourne et vous taper les quatre films.


Cotes

Film9
Présentation8
Suppléments6
Vidéo10
Audio10