Bridget Jones's Baby [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement

Réalisateur: Sharon Maguire
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 123 minutes
Ratio: 2,40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS51), Espagnol (DTS51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192350061

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
16 janvier 2017

Douze ans après son second volet, Bridget Jones revient pour sa troisième aventure pour le plus grand bonheur de ses admirateurs. D'autant plus que celui-ci n'est pas l'adaptation du troisième roman qui avait déçu tout le monde par le décès de Mark Darcy. C'est pourquoi le film a tenté de ne pas répéter la même erreur. Une bonne idée qui, au final, pourrait s'avérer mauvaise sans une bonne histoire.

Bridget Jones a désormais la quarantaine et est redevenue célibataire. Séparée de Mark Darcy, elle se concentre sur sa carrière et sur ses amies. Alors que tout va pour le mieux, Bridget rencontre Jack mais retrouve également Mark. Tout bascule lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte. Pire encore, sans savoir qui est le père.

Bien que ce troisième essai nous offre certains bons moments, le film "Bridget Jones's Baby" nous déçoit par son manque d'originalité. Outre le fait que l'héroïne se retrouve enceinte, l'intrigue proposée demeure une pâle copie de ses deux précédents épisodes. Comme toujours, Bridget Jones se retrouve au centre d'un triangle amoureux qui accumule les quiproquos pour finir une énième fois dans les bras de Mark Darcy. De cette façon, nous n'avons pas l'impression que les personnages évoluent dans le temps. Au moins, le troisième roman avait réussi à changer de formule en tuant l'amoureux de Bridget. On suivait une mère monoparentale de deux enfants qui tentait de retrouver un nouveau conjoint. Le fait que Mark Darcy ne soit pas mort semble donner une excuse aux scénaristes pour ne pas prodiguer un second souffle à la franchise. On ne fait que changer le personnage de Hugh Grant, lequel avait refusé de reprendre son rôle, par un nouveau interprété par Patrick Dempsey. Au final, le tout devient identique à son premier opus. On a nettement l'impression de tourner en rond. Les spectateurs qui n'auront pas vu les deux précédents films auront ainsi plus de chance de l'aimer le film, car il n'est pas mauvais en soi. Sauf, ses répétitions et l'absence d'évolution des personnages font en sorte que son visionnement devient inutile. Il nous reste que le plaisir de retrouver la comédienne Renée Zellweger qui se fait trop rare à l'écran ainsi que l'apport comique et efficace d'Emma Thompson dans le rôle d'un médecin qui n'a pas la langue dans sa poche. Sinon, le reste demeure des plus prévisibles.

Du côté technique, l'image soumise en format Blu-ray se démontre de très bonne qualité dans son ensemble. Doté à la fois de belles couleurs et d'une excellente reproduction des détails, le tout est conçu afin de laisser paraître toute la beauté naturelle de Londres. Au niveau audio, la piste sonore accompagne merveilleusement bien l'action projetée à l'écran. Tout en proposant autant une reproduction exemplaire des dialogues que des sons ambiants, celle-ci permet d'apporter un aspect crédible aux environnements où se passent l'ensemble des péripéties.

La section des suppléments nous offre un grand nombre de capsules de moindre importance sur divers sujets entourant différents éléments du film tels que "les comédiens, les personnages et les lieux de tournage. Bien que les sujets abordés se montrent intéressants, ceux-ci se voient malheureusement trop peu approfondis pour véritablement nous informer des enjeux vécus au cours de la production. Le tout se conclut par un bêtisier assez désopilant qui prouve à quel point les journées de tournage furent tout, sauf, ennuyantes, ainsi que des scènes conventionnelles alternées ou retranchées.

Malgré des gags bien réussis ainsi qu'une interprétation sans faille des comédiens, le film "Bridget Jones's Baby" nous déçoit par son absence d'originalité. Bien que l'histoire se situe dix ans après le second opus, on a l'impression que l'existence de ses personnages ne cesse de faire du surplace. À voir seulement si vous êtes un fervent admirateur de la série ou si vous n'avez jamais visionné un film de la franchise.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments6
Vidéo9
Audio9