Cabaret [Blu-ray]
Warner Home Video

Réalisateur: Bob Fosse
Année: 1972
Classification: PG
Durée: 124 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DTSHDMA51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 883929266036

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
4 mars 2013

Inspiré de la comédie musicale antonyme de John Kander et Fred Ebb, le film "Cabaret" connu dès sa sortie en salle un immense succès. Remportant pas moins de huit oscars, cette production demeure néanmoins marquante par la découverte de la comédienne Lisa Minnelli. Avant tout connue comme étant la fille de Judy Garland celle-ci comme sa mère, beaucoup de talent pour la chanson et la comédie. Toutefois, les comparaisons ne vont pas plus loin étant donné que la jeune fille a toujours su se détacher de l'ombre de son aînée par son choix de rôles. De cette façon, elle a su s'éloigner de l'image d'innocence et de pureté qui fut sa marque de commerce, pour prendre la verve d'une femme rêveuse, mais déjà dépravée par la société. Afin de marquer le quarantième anniversaire de la production, Warner a eu la bonne idée d'offrir aux amateurs une version Blu-ray qui s'avère intéressante au niveau technique.

À son arrivée en Allemagne, le jeune étudiant Brian Robert voit sa vie complètement chamboulée par sa rencontre avec Sally Bowles, une chanteuse d'un cabaret des plus obscurs. Tout en se laissant séduire par la jeune femme, ce dernier se voit entraîner dans un monde de décadence qui le mènera à découvrir la jalousie, la sexualité et l'alcool.

Le film "Cabaret" n'a vraiment pas réussi à me charmer, et ce, malgré ma passion pour les comédies musicales. Composée principalement d'une aventure amoureuse peu convaincante et dépourvue de charme, l'oeuvre se démontre des plus ennuyantes et banales. Ce fait devient d'autant plus vrai lorsqu'on commence à la comparer à des productions plus étoffées telles que Les Misérables et The Phantom of the Opera. Bien que les numéros musicaux soient bien menés à première vue, ceux-ci demeurent néanmoins inutiles pour faire évoluer l'intrigue. Pire encore, ils semblent toujours être rajoutés entre deux scènes afin de la forcer à se transformer en comédie musicale. Sans compter que le personnage de Sally Bowles n'a jamais d'interaction verbale avec ses collègues du cabaret. Ceci enlève beaucoup de réalistes à la vie sociale de la jeune femme, étant donné que l'héroïne ne semble avoir aucun lien avec les personnes dont elle partage la vedette. Habituellement, la vie à l'intérieur d'une troupe ressemble en quelque sorte à une famille. Chacun connaît les problèmes de l'autre et il existe beaucoup d'entraide. Cette fois-ci, cet aspect s'avère totalement absent du scénario. Pire encore, il reste inexistant en dehors des numéros musicaux. Il aurait été plus intéressant d'offrir une oeuvre davantage axée sur l'envers du décor de ces cabarets lugubres qui faisaient sensation dans les années 30 que de perdre autant de temps avec une histoire d'amour prévisible à souhait. Malgré l'interprétation magistrale de Lisa Minnelli qui use de son charme et de son talent pour donner une Sally Bowles crédible, le tout est totalement gâché par le fait que le personnage est une profonde idiote. D'un côté, elle ne veut pas être traitée comme un objet, mais de l'autre, elle couche avec tout ceux qui lui montrent de l'intérêt afin d'oublier son incapacité de réaliser ses rêves. Pour ce qui est de Brian Robert, le comédien Michael York paraît totalement s'ennuyer, tant que son interprétation se manifeste des plus laconiques. Au niveau de la réalisation, le tout est pourvu d'un rythme inégal dû à une juxtaposition maladroite entre des scènes inutilement dramatiques et des numéros musicaux ténébreux.

Au niveau technique, le format Blu-ray du film "Cabaret" nous propose une cure de rajeunissement bien méritée. Pourvu à la fois d'une palette de couleurs plus vives ainsi qu'une reproduction des plus précises des détails, le tout est présenté afin d'offrir une image plus riche et plus belle que jamais. Du côté son, la piste sonore DTS-HD MA 5.1 mix nous propose des dialogues et des sons ambiants naturels et profonds. Cependant, nous dénotons dans certaines scènes une baisse de qualité, notamment lors des scènes extérieures qui semblent parfois trop silencieuses pour être crédibles.

Tout d'abord, présenté sous forme de livre, le coffret se dénote comme un outil de référence captivant. Parsemé à la fois de photos et d'informations pertinentes entourant le film, ce qui permet de l'introduire adéquatement aux spectateurs. Le tout est suivi par une section de suppléments qui comprend de nombreux ajouts instructifs, dont des segments sur la production qui touchent autant le tournage que la transformation de l'oeuvre sur papier en comédie musicale. Une piste de commentaires mettant en vedette l'auteur du livre "Cabaret: Music on film" Stephen Tropiano, qui nous soumet une analyse intéressante autant sur son aspect musical qu'historique. L'ensemble se termine par la possibilité de visionner un tout nouveau documentaire et une multitude d'entrevues qui se révèlent plus passionnantes que le film lui-même.

À l'image de la comédie musicale Cats, "Cabaret" apparaît comme une oeuvre surévaluée. Muni d'une histoire d'amour prévisible et dépourvue de romantisme, de numéros musicaux inutiles ainsi que des personnages peu attachants, le tout se révèle tout à fait ennuyant. Je vous suggère plutôt Rock of Ages ou Dreamgirls qui, malgré leur histoire similaire, se révèle nettement plus amusant à découvrir.


Cotes

Film5
Présentation10
Suppléments9
Vidéo10
Audio9