Eliminators [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement / WWE Studios

Réalisateur: James Nunn
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 95 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)
Code barres (CUP): 025192382987

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
16 janvier 2017

Après sa participation dans les divertissants Jarhead 3 et Hard Target 2, le comédien Scott Adkins nous revient dans "Eliminators". Produit par la WWE qui nous a souvent proposé plus de bides que de succès, l'apport du comédien qui se fait de plus en plus connaître pour ses talents de combattant pourrait-il changer la donne? Surtout si on lui suggère de faire équipe avec l'ancien lutteur Wade Barrett qui n'a jamais joué dans un seul film. Un fait qui à lui seul susrire chez un amateur de lutte comme moi, l'intérêt de découvrir cette production.

Suite à une opération qui tourne mal, un ancien agent fédéral américain vit des jours paisibles à Londres en compagnie de sa fille. Toutefois, les choses vont rapidement changer lorsqu'un vol qui en fait l'ennemi numéro des forces de police. Bien qu'il ne soit coupable de rien, ce dernier se verra retracé par un ancien ennemi et ainsi, pourchassé par l'un de ses assassins. Tout en combattant pour sa vie, notre héros devra tout faire pour retrouver sa fille avant que l'ennemi la retrouve.

Sans être le pire film produit par la WWE, le film "Eliminators" se démontre comme étant un divertissement plutôt moyen. Bien que l'on nous soumette des scènes d'actions intéressantes, le tout souffre énormément par son scénario mince comme un fil rappelant vaguement ceux de Commando et The Marine. Par ce fait, l'œuvre devient prévisible du début jusqu'à la fin. Par contre, son plus grand point faible demeure ses personnages trop peu développés, au point que l'on éprouve une certaine difficulté à s'y attacher. Même si Scott Adkins réussit à ajouter un peu de relief à son héros par son interprétation, le scénario oublie totalement de nous expliquer les raisons qui l'ont amené dans cette situation dangereuse. Le tout aurait été plus facile à discerner avec l'ajout d'une mise en situation sur le passé du personnage principal. À la place, nous tentons de comprendre pourquoi on visionne une enfilade de scènes d'actions qui, par moment, ne semblent pas permettre à l'histoire d'évoluer. D'autant plus qu'elles sont rarement entrecoupées par d'autres axées sur les dialogues. Pour une heure et vingt de batailles, on ne dénombre que dix minutes de dialogues. Avec plus d'interactions verbales entre les personnages, le tout aurait été non seulement plus facile à suivre, mais également plus passionnant. On a plutôt l'impression que la production est une coquille vide qui ne fait que du bruit. Étant un meilleur comédien que plusieurs vedettes des films du cinéma des années 80, Scott Adkins mériterait une plus grande reconnaissance que cela. Malheureusement, "Eliminators" n'apporte rien à sa carrière. Surtout si on lui impose de jouer avec de mauvais acteurs. Bien que Wade Barrett ne soit pas l'un des pires du projet, celui-ci n'arrive en rien à rendre cette chasse à l'homme passionnante. Avec un scénario plus élaboré ainsi que des covedettes plus talentueuses, le tout aurait nettement gagné en qualité. Dommage!

Sur le plan technique, la version Blu-ray nous offre une bonne qualité visuelle et audio. Tout d'abord, muni d'une belle palette de couleurs et d'une reproduction des détails bien conçus, le tout se révèle d'une qualité adéquatepour un film à faible budget. Par contre, nous pouvons remarquer une certaine perte dans les coins sombres. Cependant, le problème se montre très peu dérangeant lors de son visionnement. Du côté de la piste sonore, elle nous soumet une immersion profonde qui accompagne très bien l'action, sans pour autant rendre l'aventure plus passionnante.

La section des suppléments nous propose deux segments à saveur plus promotionnelle qu'informative sur la chorégraphie des combats ainsi que sur la participation de Wade Barrett. Bien que leur visionnement soit sympathique, on aurait voulu en savoir plus sur la conception d'une scène d'action. Et ce, de la création jusqu'à l'exécution.

Malgré la présence convaincante de Scott Adkins ainsi de ses prouesses de karaté fort réussies, le film "Eliminators" perd tout son intérêt par son scénario anomique et ses covedettes peu talentueuses. Avec une confrontation plus développée, autant au niveau physique que mental entre les deux rivaux, le tout aurait été nettement plus intéressant.


Cotes

Film4
Présentation8
Suppléments3
Vidéo8
Audio9