The Girl on the Train [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement

Réalisateur: Tate Taylor
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 112 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSX, DTS Headphone), Français (DTS51), Espagnol (DTS51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192364433

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
20 février 2017

Tiré d'un best-seller sur les faux semblants et le miroir cauchemardesque du mariage, le film "The Girl on the Train" a souffert de sa comparaison avec l'excellent Gone Girl. Un fait qui l'avait empêché de connaître le succès dans les salles américaines. Également boudé par les spectateurs britanniques qui n'avaient guère apprécié que les artisans choisissent de transposer l'histoire dans une banlieue new-yorkaise plutôt que maintenir l'action à Londres. Un fait qui selon beaucoup de lecteurs change radicalement l'identité même de l'œuvre de Paula Hawkins. Malgré ses critiques négatives, cette adaptation pourra néanmoins avoir la chance d'obtenir un peu plus de succès sur format DVD et Blu-ray.

Depuis sa séparation, Rachel est devenue alcoolique. Afin de s'évader de son existence, celle-ci fantasme sur le couple que forment Megan et Scott, un modèle de réussite selon elle. De la fenêtre du train qu'elle prend tous les jours, elle les voit évoluer. Cependant, un jour, elle aperçoit Megan avoir une aventure avec un autre homme. Quand la disparition de cette dernière est signalée, Rachel est aussitôt interrogée et suspectée de meurtre. Principalement à cause d'un concours de circonstances dans laquelle Megan était la nourrice de l'enfant illégitime de son ex-mari. Acculée et désespérée, notre héroïne mènera sa propre enquête afin de faire la lumière sur cette mystérieuse affaire afin d'en connaître son implication.

Bien que fidèle au roman, l'adaptation cinématographique de "The Girl on the Train" se révèle décevante. Malgré l'interprétation remarquable des comédiennes Emily Blunt, Haley Bennet, Rebecca Ferguson, le tout se voit gâché par son scénario superficiel. Spécialement au niveau de la psychologie des personnages qui s'avère nettement moins élaborer que celle proposée dans le livre. Sur papier, l'auteure nous proposait un accès illimité aux pensées de ses héroïnes. De cette façon, on comprenait mieux leur souffrance. Malheureusement, le long métrage essaie le moins possible d'entrer dans leur intimité. Par ce fait, nous avons plutôt droit à des plans dans laquelle les personnages sont déprimés, et ce, sans la moindre explication. À moins de ne pas avoir lu le roman, les spectateurs devront attendre une bonne quarantaine de minutes sans vraiment comprendre le récit que l'on tente de raconter. À la place, le réalisateur met davantage son énergie sur l'ambiance glauque qui englobe l'enquête de Rachel. Même si cet aspect se révèle bien fait, le tout aurait été plus crédible à Londres. Le fait de transformer New York comme une ville brumeuse enlève beaucoup de naturel à l'ensemble. D'autant plus que cela a tendance à nous rappeler que l'on visionne une fiction. De cette manière, on a du mal à véritablement se laisser transporter par le film. Si les artisans avaient décidé de garder l'action en Angleterre, le réalisateur n'aurait pas eu toute la charge de transformer l'aspect de New York. Il eut ainsi pu se concentrer davantage son attention dans l'élaboration des personnages. Puisque ce n'est pas le cas, nous avons le droit au final à une production constituée de belles images, mais qui n'arrive pas à ses héroïnes aussi intéressantes que sur papier. Je suggère de lire plutôt le roman dans laquelle on retrouve des femmes non seulement plus complexes, mais également plus attachantes.

Au niveau technique, la version Blu-ray du film "The Girl on the Train" nous offre tout simplement le meilleur en termes de qualité visuelle et audio. Tout d'abord, muni d'une belle palette de couleurs et d'une solide reproduction des détails, le tout nous éblouit par l'aspect naturel des éléments projetés à l'écran. La piste sonore nous soumet de son côté une immersion parfaite qui réussit non seulement à bien accompagner l'action, mais également à rendre le tout que plus sombre.

La section des suppléments de son format Blu-ray nous propose différents segments exclusifs entourant les personnages et l'auteure Paula Hawkins. Même si ceux-ci se montrent trop courts pour vraiment faire un tour approfondi de chacun des sujets, ces éléments se montrent très intéressants à découvrir. Cependant, notre attention se tourne davantage vers la piste de commentaire mettant en vedette le réalisateur Tate Taylor. Celui-ci nous offre une analyse intéressante et riche en informations sur la production. Au point que l'on apprend davantage sur les personnages que lorsqu'on la visionne. C'est également le cas des scènes retranché qui aurait pu leur ajouter plus de tonus si on les avait ajoutés au montage final.

Par son scénario superficiel qui dépeint mal la complexité de ses héroïnes, l'adaptation cinématographique de "The Girl on the Train" se montre des plus décevants. Sans être complètement mauvaise, celle-ci n'arrive tout simplement pas à transposer la psychologie de Rachel et de Megan avec l'intelligence que l'on retrouve originalement sur papier. De cette façon, le récit semble ainsi perdre tout son sens et son intérêt.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments7
Vidéo10
Audio10