Guardians of the Galaxy Vol. 2 [Blu-ray]
Walt Disney Home Entertainment / Marvel Studios

Réalisateur: James Gunn
Année: 2017
Classification: PG
Durée: 136 minutes
Ratio: 2.39:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anlgais (DTSHDMA71), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 786936854299

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
17 septembre 2017

En 2014, Marvel a créé la surprise avec la transposition de la série de bandes dessinées Guardians of the Galaxy. Porté à l'écran par James Gunn, le film avait apporté alors un vent de fraîcheur dans le Marvel Cinematic Universe qui déplaçait l'action dans l'espace. Après trois ans d'attente, sa suite est désormais accessible sur le DVD et Blu-ray. Toutefois une question se pose: est-ce que le second volet est aussi bon que l'original?

Après avoir protégé des batteries sur la planète Sovereign, Rocket décide d'en voler quelques-unes pour ses profits personnels mettant ainsi tous ses comparses en très grand danger. C'est alors qu'ils se verront secourus par un homme mystérieux nommé Ego. Tout en proclamant haut et fort être le père de Peter Quill, celui-ci invitera nos héros à visiter sa planète. Doté de plusieurs secrets, cet univers pourrait bien cacher une menace bien plus grande que les gardiens auraient pu soupçonner.

Le second volet "Guardians of the Galaxy" se révèle beaucoup moins réussi que son original. Composé d'une histoire peu développer ainsi qu'un humour moins efficace qu'auparavant, ce nouvel opus n'est pas la suite tant espérée par les fans de la première heure. Pourtant, le tout n'est pas complètement un échec puisque l'intrigue secondaire entourant Rocket et Yondu se révèle non seulement intéressante, mais également très touchante et divertissante. C'est plutôt l'intrigue principale qui tourne autour de Peter Quill et Ego qui fonctionne moins bien. Parsemées de scènes inutiles ainsi qu'un traitement superficiel, les retrouvailles père-fils semblent dépourvues d'émotions et d'intérêt. Malgré le fait que Rocket et Yondu sont essentiellement impliqués dans des scènes d'actions, leur relation demeure nettement mieux dépeinte que celui dépeint par Ego et son fils. Ces derniers multiplient des scènes bavardes qui n'apportent rien aux personnages et prolongent inutilement le film. Également, on déplore le fait que les personnages de Drax et Gamora aient été relégués au second plan. Pire encore que leur caractère fût changé depuis le premier film. Spécialement Drax qui a laissé sa soif de vengeance de côté pour occuper son temps en disant des blagues sexuelles. Ce fait inoffensif à priori enlève à mes yeux non seulement tout son aspect menaçant, mais également toute sa profondeur. Le seul but du personnage est de venger la mort de sa famille. Dans cette suite, il ne laisse aucun signe de cette obsession. C'est comme enlevé l'essence même du personnage pour le remplacer par un oncle au sens de l'humour douteux.

Du point de vue de l'interprétation, l'ensemble des comédiens se montre excellent dans leur rôle respectif. Par contre, notre attention demeure avant tout axée sur Michael Rooker qui nous offre une performance à couper le souffle. Un fait qui me laisse penser que le film "Guardians of the Galaxy Vol. 2" aurait été meilleur si on avait séparé les deux principales intrigues en deux films respectifs. De cette manière, l'aventure de Rocket et Yondu aurait prolongé pour notre plus grand plaisir et celle d'Ego aurait eu davantage de temps pour être mieux développée. À la place, on a l'impression que certains thèmes sont seulement effleurés pour laisser la place à un maximum de blagues de qualités variables afin de plaire aux jeunes. Même du côté de la réalisation, James Gunn nous dévoile des scènes d'actions bien imaginées. Toutefois, les scènes axées sur les dialogues démontrent une composition d'image moins recherchée que ceux proposer en 2014. On se contente pratiquement que des gros plans et des plans d'ensemble. Par ces nombreux faits, "Guardians of the Galaxy Vol. 2" n'arrive pas à la cheville du premier opus.

Au niveau technique, le second volet de "Guardians of the Galaxy" nous soumet une image d'excellente qualité. Pourvu d'une solide reproduction des couleurs ainsi qu'une reproduction réaliste des détails, l'ensemble se montre particulièrement joli dans son ensemble. Au niveau son, la piste sonore est pourvue d'une bonne profondeur. Par l'entremise d'une superbe composition de sons ambiants ainsi qu'un choix judicieux des pièces musicales, le tout est utilisé afin de bien accompagner l'action projetée à l'écran.

La section des suppléments nous soumet plusieurs segments de onze minutes ou moins sur les personnages, la conception des effets spéciaux, ainsi que sur le tournage. Par leur saveur des plus informatives, les amateurs auront beaucoup de plaisir à les visionner. Toutefois, l'aspect le plus fascinant demeure la piste de commentaires mettant en vedette le réalisateur James Gunn qui nous propose une analyse profonde et intéressante de son œuvre. Le tout se conclut par un vidéoclip et un bêtisier qui demeurent en somme amusant ainsi que les traditionnelles scènes retranchées.

Par son histoire peu approfondie, ses longueurs et ses blagues moins recherchées, le film "Guardians of the Galaxy Vol. 2" est décevant en soi. Bien de divertissante grâce à l'intrigue mettant en vedette Rocket et Yondu, celle d'Ego et Peter Quill manque de profondeur, d'émotions et d'intérêt. Espérons que le prochain volume soit aussi bien conçu que son premier épisode.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments8
Vidéo10
Audio10