Manchester by the Sea [Blu-ray]
Métropole Films Distribution / Mongrel Media

Réalisateur: Kenneth Lonergan
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 137 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTSHDMA51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: Anglais, Français
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 629159058450

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
16 février 2017

En compagnie de American Honey, Moonlight et La La Land, "Manchester by the Sea" est le meilleur film américain de 2016. Une oeuvre bouleversante à ne manquer sous aucun prétexte.

À la mort de son frère, un homme solitaire (Casey Affleck) doit s'occuper de son neveu adolescent (Lucas Hedges) et il hésite à retourner dans une ville qui l'a marqué à jamais.

Il y a de l'émotion à revendre dans cette superbe fresque du trop rare Kenneth Lonergan (Margaret). Un drame qui chavire et qui fait pleurer aux larmes. Pourtant l'humour y est abondant, tout comme l'espoir qui défile à l'horizon. Un peu long, le récit captive amplement et il étonne à la fois par son scénario à toute épreuve, sa réalisation intelligente parsemée d'ellipses et son interprétation qui frise la perfection. Casey Affleck trouve le rôle de sa vie et il est très bien entouré, notamment de Michelle Williams qui s'accapare totalement les quelques scènes où elle apparaît.

La musique qui touche régulièrement la grâce mélange le chant choral, l'instrumental, le classique et la pop. Les pistes sonores délicatement immersives font ressortir des enceintes des bruits de mélodies, de feu et de véhicules. Les voix sont toujours claires et il y a en cas de besoin de visibles sous-titres blancs ou un potable doublage francophone. Les images soignées du Blu-ray ne manquent surtout pas de détails, que ce soit au niveau des teintes riches et des contrastes homogènes. La palette de couleurs est précise, étant dominée par le bleu, le blanc et le gris.

La délicate pochette montre un homme et une femme qui tentent de discuter devant de l'eau et des maisons. Le climat glacial est représentatif de leurs relations. Le menu principal du disque offre pour sa part un puissant montage de scènes et un doux air musical. Les suppléments comprennent un intéressant documentaire de 16 minutes sur le tournage, trois séquences supprimées plus ou moins nécessaires, ainsi qu'une discussion complète entre le cinéaste et un de ses producteurs. Il ne faudrait pas se surprendre que ce long-métrage d'exception se retrouve un jour dans la prestigieuse collection Criterion avec encore plus de bonus.

"Manchester by the Sea" est un bijou de finesse et d'intelligence. Une création belle et triste comme l'existence qui, dans un monde idéal, remportera les Oscars les plus importants. Ce ne sera malheureusement pas le cas, bien qu'il soit le favori dans la catégorie du meilleur scénario original et du meilleur acteur. Dans les deux cas, ce serait pleinement mérité.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments6
Vidéo8
Audio7