Pirates Of The Caribbean: Dead Men Tell No Tales [Blu-ray]
Walt Disney Home Entertainment

Réalisateur: Joachim Rønning, Espen Sandberg
Année: 2017
Classification: PG
Durée: 129 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA71), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 786936854404

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
15 octobre 2017

C'est en 2003 que Johnny Depp a enfilé les fringues du capitaine Jack Sparrow, un pirate peu orthodoxe qui sombre plus souvent dans le whiskey que dans les trésors. C'est avec The Curse of the Black Pearl que la franchise de pirates est décollée chez Disney. Après Dead Man's Chest en 2006, At World's End en 2007, On Stranger Tides en 2011, l'équipage est de retour cette année avec "Dead Men Tell No Tales". C'est entre les mains de Joachim Ronning et Espen Sandberg que les nouvelles aventures prennent vie. On retrouve avec plaisir Johnny Depp et Geoffrey Rush à l'écran et de nouveaux visages dont celui de Javier Bardem sous les traits du cruel capitaine Salazar. Est-ce que les six ans d'attente entre les deux derniers volets en valent la peine, le doute dans mon esprit est bien présent, car pour ma part le divertissement décroît depuis le deuxième volet.

Henry Turner (Brenton Thwaites) a dévoué sa vie à trouver la façon de libérer son père Will de l'équipage du "Flying Dutchman" où il est captif pour l'éternité. Le trident de Poséidon" est le moyen qu'il a trouvé. Cet objet iconique a, à ce qu'on dit, le pouvoir de contrôler les mers et toutes les malédictions qu'elle a engendrées. Pour cette quête qui ne s'annonce pas de tout repos, il fera équipe avec Carina (Kaya Scodelario) et croisera le chemin du pirate hors du commun, Jack Sparrow. Pendant ce temps, tout juste sorti du Triangle des Bermudes, un équipage de marins fantômes mené par le sanguinaire capitaine Salazar se donne comme mission d'éliminer tous les pirates qu'ils croiseront.

Le film débarque sur les tablettes dans un ensemble Blu-ray, DVD et copie numérique (iTunes ou Google Play). Les deux disques se retrouvent dans un boîtier standard avec une magnifique pochette qui nous montre tous les personnages principaux du film. Le menu, disponible en trois langues, se montre après quelques bandes-annonces dont celles du prochain Star Wars prévu pour décembre et Cars 3 qui sort en Blu-ray le mois prochain. Pour en revenir au sujet, le menu déroule quelques séquences du film avec une musique de circonstances et les options sont au bas de l'écran. Au niveau technique, le cinquième film de la franchise utilise tout ce que le format peut lui offrir et montre la suprématie de Disney à nous donner des produits à la fine pointe de la technologie. Le transfert vidéo est impeccable, nous donnant une image claire, précise et des couleurs éclatantes. La facture visuelle est très léchée, offrant textures et détails tout au long du visionnement. L'environnement est fascinant, les costumes ainsi que les effets visuels sont hallucinants. Au niveau sonore, la piste originale suit dans la même veine et nous plonge dans cette aventure avec toute la puissance nécessaire. Une piste vibrante, envoûtante, puissante dans un mixage parfait entre dialogues, musique et effets sonores. On est en présence d'une piste de très grande qualité qui est recherchée par toutes les récentes sorties.

En plus de la copie DVD et numérique du film, on retrouve quelques segments dans la section des suppléments. On commence avec un documentaire sur la production séparé en sept parties qui passe les grands aspects du film, une discussion sur la franchise, une rencontre avec les nouveaux visages du film, une revue du visuel du film, un passage sur le plateau accompagné par l'acteur Kevin McNally, un regard sur les effets spéciaux du film et le caméo de Paul McCartney. On continue avec un segment de bloopers, une collection de photos prises par le producteur Jerry Bruckheimer ainsi que quelques scènes supprimées.

Au final, cette cinquième aventure de la franchise des pirates des Caraïbes n'a pas réussi encore une fois à surpasser le premier opus. Malgré une prémisse intéressante, un beau caméo des personnages de la première heure et une technique sans reproche, la durée du film pèse lourd sur la balance et quelques coupures de scènes auraient été bénéfiques sur le déroulement du film. Par contre, pour les amateurs, le retour de Jack Sparrow est salutaire, car la piraterie n'est pas souvent en première loge au cinéma ainsi qu'à la télévision.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments5
Vidéo10
Audio10