Resident Evil: The Final Chapter [Blu-ray]
Sony Pictures Home Entertainment

Réalisateur: Paul W.S. Anderson
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 106 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA71), Français (DD51), Espagnol (DD51), Portugais (DTSHDMA51), Thaï (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Portugais, Espagnol, Cantonais, Indonésien, Coréen, Malais, Mandarin Thaï, Vietnamien
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 043396493735

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
14 mai 2017

Quatorze ans et six films ont passé pour faire le tour des aventures d'Alice avec l'adaptation à l'écran du jeu vidéo à succès Resident Evil. Duo dans la vie comme au travail, le réalisateur Paul W.S. Anderson a donné à sa femme, Milla Jovovich, le rôle-titre de la franchise et cette dernière a vécu nombre d'aventures à travers tous les films. Le sixième et possiblement le dernier opus comme son nom l'indique avec "Resident Evil The Final Chapter" rapporte tout le monde au point de départ, une belle confrontation au cœur de Raccoon City. Là où tout a commencé, tout va se terminer.

L'histoire de la "Umbrella Corporation" n'a pas tourné comme il se devait, mené par le Dr Issacs, une manipulation avec un virus a décimé le monde entier. Lorsque le "T-Virus" s'est échappé des installations, il a tourné les gens en morts-vivants. La seule survivante de l'expérience initiale, Alice (Jovovich), doit mener un petit groupe de survivant là où tout a commencé afin d'éradiquer le mal une fois pour de bon. Selon la reine rouge, l'antivirus se trouve à l'intérieur des installations et pourrait sauver les derniers survivants de la Terre. Seule ombre au tableau, des milliers de zombies, des créatures volantes ainsi que Issacs et sa bande les attendent de pied ferme. La rencontre n'en sera pas une de courtoisie.

Le film se présente dans un boîtier standard avec un seul disque, l'édition Blu-ray. Le menu, reprend l'image de la pochette avec les options au bas de l'écran. Une musique de choix accompagne le tout. Au niveau du transfert vidéo, l'image nous révèle beaucoup de détails, est très colorée, mais tombe à plat à certains endroits. Plusieurs effets spéciaux paraissent un peu trop informatisés, mais le divertissement est là. La piste sonore est l'élément qui tire le plus son épingle du jeu. On retrouve une piste très agressive qui apporte une activité constante ce qui provoque une immersion totale dans l'action. On ne retrouve aucun problème avec les dialogues qui sont clairs du début à la fin malgré les bruits, la musique et tout ce que nous offre la piste audio.

Au niveau des suppléments, on retrouve tout d'abord le "Retaliation Mode" qui se veut une expérience de visionnement complète en compagnie de Anderson et Jovovich où l'on saute du film à du matériel sur le plateau avec des commentaires du couple. Un mode assez intéressant qui change un peu de la piste de commentaires habituelle. On poursuit avec le segment "Stunts and Weaponry" où l'on se penche sur les cascades et les batailles armées. Par la suite, on pose un bref regard sur la ruche avec "Explore The Hive" pour terminer avec "The Bad Ass Trinity & The Women of Resident Evil" un segment qui félicite les héros féminins du film. On a également quelques bandes-annonces, dont celle du prochain Spiderman et de "Resident Evil: Vendetta".

Au final, même si la franchise a connu bien des ratées, elle nous aura donné six films remplis d'action et le chapitre final se range derrière ses prédécesseurs par sa similarité. Un scénario qui tient sur une page, mais de l'action durant environ cent des cent six minutes du film. Un divertissement honnête, mais qui est bien loin des chefs-d'œuvre d'Hollywood.


Cotes

Film5
Présentation2
Suppléments6
Vidéo8
Audio9