Rogue One: A Star Wars Story [Blu-ray]
Walt Disney Home Entertainment

Réalisateur: Gareth Edwards
Année: 2016
Classification: PG
Durée: 133 minutes
Ratio: 2.39:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA71), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (BD-50 + BD-25 + DVD-9)
Code barres (CUP): 786936852325

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
17 avril 2017

La tâche qui reposait sur les épaules de Gareth Edwards était immense.: parvenir à livrer un spin-off qui s'inscrit parfaitement dans l'univers de George Lucas mais rester assez distant des épisodes canoniques pour se créer une identité propre. Et, malgré les nombreux déboires survenus lors du tournage et la pression laissée par le succès de Star Wars: The Force Awaken, le pari fut réussi puisque les premières critiques de "Rogue One: A Star Wars Story" furent particulièrement élogieuses mondialement. Il faut dire que l'histoire qui se situe entre les épisodes III et IV de la saga "Star Wars" et qui raconte l'histoire du vol des plans de l'étoile de la mort avait tout pour attirer les foules. D'autant plus qu'il pouvait compter sur le retour de Dark Vader et de plusieurs apparitions provenant autant des trois premiers épisodes que les séries d'animations.

L'intrigue nous fait suivre le récit de la fille du concepteur de l'étoile de la mort, Jyn Erso. Après avoir vécu la majorité de sa vie comme fugitive, celle-ci se voit enrôlée par les rebelles afin de les aider à retrouver son père dont il est le seul à savoir la manière de détruire son œuvre. Entourée par un espion rebelle, un droïd bavard, un ancien pilote de l'empire ainsi que deux gardiens des vestiges des jedi, cette dernière se lancera dans un combat sans merci contre l'autorité établie pour arriver à ses fins. Cependant, les choses se compliqueront par les nombreux secrets qui pourraient bien les mener à leur perte.

Le film Star Wars: The Force Awaken m'avait particulièrement déçu par son manque d'audace et d'originalité. Dépourvu d'histoire et de développement de personnages afin de préserver certaines surprises qui, finalement, s'avéraient des plus prévisibles. Heureusement, "Rogue One: A Star Wars Story" ne présente aucune de ces faiblesses. Composé d'un récit particulièrement bien mené, le tout possède la qualité de rendre encore meilleurs les autres épisodes de la série. D'autant plus qu'il permet de lever la lumière sur la façon que Luke Skywalker et ses comparses ont trouvé le moyen de détruire l'étoile de la mort à la fin du quatrième épisode. Le long métrage nous permet également de bien saisir l'emprise que l'empire avait sur la galaxie. De cette manière, on comprend mieux la raison d'être des rebelles ainsi que leurs agissements contre l'autorité de l'empereur Palpatine. Outre l'apport qu'il apporte aux autres productions, "Rogue One: A Star Wars Story" se montre excellent grâce à ses personnages complexes et son récit qui emprunte beaucoup sur l'actualité. Il est difficile de ne pas faire un lien entre les événements racontés à l'écran avec qui entourent la Syrie, la Corée du Nord et l'état islamique. Par ce fait, le long métrage devient plus qu'une simple fiction, mais une critique virulente contre la guerre et la dictature. Cela apporte énormément d'émotions au récit et nous permet non seulement d'embarquer plus facilement dans l'aventure, mais de nous attacher à Jyn Erso et son équipe. Bien que la majorité ne se soit jamais manifestée ailleurs dans la saga, ces derniers nous touchent du début jusqu'à la fin grâce à leur profondeur ainsi que par l'interprétation de la distribution qui arrive à leur donner une touche d'authenticité jamais vue auparavant. Agrémenté également d'effets spéciaux grandioses, des scènes d'actions à couper le souffle, d'une bonne dose de surprises et d'imagination ainsi qu'une musique enivrante, "Rogue One: A Star Wars Story" est selon moi le meilleur épisode de la série.

Du côté technique, le format Blu-ray nous offre une qualité visuelle impeccable. Principalement composé d'une reproduction des couleurs et des détails de qualité supérieure, l'image semble à première vue dépourvue de défauts. Cependant, les spectateurs seront davantage charmés par la bande sonore qui soutient particulièrement bien l'action présentée à l'écran. Tout en mettant l'emphase sur la musique et les sons ambiants, son écoute transforme toute l'œuvre en une véritable épopée. Du côté des dialogues, le tout est reproduit avec naturel et profondeur afin de rehausser notre plaisir à découvrir ou redécouvrir les aventures de Jyn Erso et son équipe.

La section des suppléments se démontre pour sa part des plus décevantes. Munie avant tout de courts segments sur les personnages, l'histoire et les effets spéciaux, leur visionnement n'apporte absolument rien en termes d'information. Surtout mis sur pied afin de promouvoir la production, ceux-ci n'apportent absolument rien de concret afin de nous permettre de modifier notre perception que nous avions des protagonistes ou de l'histoire. Il aurait été plus enrichissant d'inclure une piste de commentaires ainsi que des scènes retranchées. De cette façon, on aurait trouvé plus d'intérêt à la découvrir.

Par son apport à la franchise, sa critique sociale et ses personnages complexes, le film "Rogue One: A Star Wars Story" est un divertissement des plus réussis. Également pourvu d'une belle preuve d'originalité et de scènes à couper le souffle, nous pouvons qu'espérer que le huitième épisode nous propose une vision aussi passionnante de l'univers de George Lucas.


Cotes

Film9
Présentation8
Suppléments3
Vidéo10
Audio10