The Wizard of Lies [Blu-ray]
Warner Home Video / HBO Home Entertainment

Réalisateur: Barry Levinson
Année: 2017
Classification: 14A
Durée: 133 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS51), Espagnol (DTS20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Hollandais, Danois, Finois, Norvégien, Suédois
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 883929603183

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
13 octobre 2017

Produit pour la chaîne de HBO, "The Wizard of Lies" est un téléfilm globalement intéressant sur une des figures les plus énigmatiques du 21e siècle.

Avec ses investissements, Bernie Madoff (Robert De Niro) a fraudé pour plus de 65 milliards de dollars. De l'argent qui appartenait à des gens riches et des personnes moins fortunées. Arrêté à la fin de 2008, il a plongé son épouse (Michelle Pfeiffer) et ses deux fils dans une crise insoutenable.

Le cas Madoff continue de passionner. Sans nécessairement surprendre outre mesure, d'apporter de nouveaux éléments ou de percer son mystère, ce long-métrage en rappelle les principaux enjeux. Le scénario bien écrit s'intéresse aux hommes et aux femmes sans se perdre dans une multitude de détails et de chiffres. La forme banale et verbeuse de la première partie a heureusement la bonne idée de se botter le derrière par la suite, offrant quelques moments de rêves étonnants. De quoi réveiller le cinéphile et lui rappeler que le vétéran Barry Levinson qui se trouve derrière la caméra possède encore de la mine dans le crayon. C'est le cas également de Robert De Niro, beaucoup plus sobre et juste que d'habitude, et de la trop rare Michelle Pfeiffer qui confirme son retour devant les projecteurs après sa participation remarquée dans l'hallucinant mother!.

Les images étrangement sombres finissent par se faire ressentir sur la qualité des détails, plutôt limités. En revanche, la palette de couleurs froides s'avère précise et la définition des contours ne déçoit guère. Les pistes sonores subtilement immersives font ressortir des enceintes des bruits de véhicules et d'ascenseurs. Les voix sont claires, le doublage francophone potable et il y a de très visibles sous-titres blancs en cas de besoin. La musique accompagne favorablement les situations.

La pochette plus ou moins nuancée montre les deux vedettes qui apparaissent devant un mur de flammes. La pochette du disque est similaire. Elle est statique, secouée par une mélodie tendue. En guise de suppléments, cette édition Blu-ray comporte quelques entrevues sommaires avec les comédiens, le réalisateur et l'auteure Diana B. Henriques. C'est trop peu.

"The Wizard of Lies" est une production solide qui, à défaut de convaincre totalement, arrive à divertir intelligemment. C'est possible grâce au brio de l'interprétation et au traitement généralement nuancé des enjeux.


Cotes

Film6
Présentation5
Suppléments2
Vidéo6
Audio7