Bourne Identity
Collector's Edition
Universal Home Video

Réalisateur: Doug Liman
Année: 2002
Classification: 14A
Durée: 119 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DTS51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Martin Albert
1er février 2003

Il y a plus d'un an, j'ai montré une bande-annonce d'un film à ma femme qui me déclare durant le visionnement que ça ressemblait beaucoup à un livre de Robert Ludlum de qui elle a lu beaucoup d'ouvrages. Elle était bien contente de voir en effet que c'était bel et bien cela et que le titre était celui qu'elle citait, "Bourne Identity".

Le film raconte les aventures d'un homme qui a perdu la mémoire lorsqu'il est repêché de la mer par un bateau de pêcheurs italiens. La personne qui lui soigne ses blessures par balle retrouve dans son dos, sous la peau, une capsule contenant un numéro de compte de banque en Suisse. Ce n'est pas tout, cet homme a beaucoup d'habilités que se soit au combat, dans les langues, etc. À Zurich, il découvre que le numéro de compte est relié à un coffre qui contient plusieurs passeports, de l'argent dans plusieurs devises et un pistolet. Il apprend qu'il s'appelle Jason Bourne, qu'il est un tueur pour la CIA et que son patron veut maintenant sa peau. Durant son voyage à sa propre découverte, il se lie d'amitié avec Marie Kreutz. Pour elle, c'est d'abord pour l'argent, mais par après c'est pour sauver sa peau puisqu'elle est maintenant associée à lui par la police. Leurs photos circulent dans tous les postes de police d'Europe et doivent utiliser toutes leurs habilités afin de s'en sortir.

"Bourne Identity" se situe entre le film fantaisiste à la James Bond et le drame d'action plus réaliste. N'empêche qu'il y a d'excellentes scènes d'action digne de Bond (sauf que je voit mal Bond débouler les escaliers en Mini Austin!). Matt Damon (Jason) et la jolie actrice allemande Franka Potente (Marie) sont très convaincants dans leur rôle respectif. Ne vous surprenez pas de les voir souvent dans d'autres films! C'est le héros d'action d'aujourd'hui. Clive Owen, le populaire acteur de la série de publicités de BMW Films, nous offre un rôle tout aussi convaincant… à bord d'une BMW! Doug Liman, le réalisateur, peut être fier de ce qu'il a accompli dans ce film. Le pouls rapide du film nous tient sur le bord de notre chaise tout le long. Nous avons à peine le temps de se rasseoir qu'un gars entre par une fenêtre, qu'un policier les pourchasse, qu'un tueur leur tire dessus, ça n'arrête pas! Bien sûr, il y a beaucoup de clichés, mais c'est quand même un film d'espionnage et il n'y a pas des milliers de façons de personnifier un espion. J'ai bien aimé les changements de vitesse constants dans les scènes de combat pour mettre l'emphase sur le fait que Bourne s'y connaît très bien. Dans les scènes d'action, Bourne garde son calme et pense avec sa tête au lieu de ses muscles. Très différents de ce que l'on est habitué.

Beaucoup de critiques ont dit que le film a été épuré de tout ce que Robert Ludlum a écrit à part l'idée en disant que celui-ci ne saurait pas écrire. Ma femme dit exactement le contraire en citant que lors de la lecture de ses romans, elle lit chaque mot et ne saute aucun paragraphe contrairement avec d'autres auteurs. Il y a des différences avec le roman, mais la structure de l'histoire et des personnages est là. Le déroulement de l'histoire à la façon de Ludlum est plutôt mise à l'écart. Ceux qui recherchent l'exactitude ne seront pas satisfaits.

Le menu du DVD est animé de scènes du film, mais ne montre pas vraiment de scènes clés. Les sous-menus sont quant à eux statiques. L'image est d'une très belle qualité et ne contient pas vraiment de défaut apparent. Même les scènes très sombres sont belles. Les pistes sonores (surtout la version DTS) sont très bien mixées et comportent énormément d'effets ambiophoniques partout dans le film, pas seulement dans les scènes d'action.

Comme suppléments, nous avons tout d'abord une conclusion différente au film qui est pas très intéressante. La même opinion est portée sur les quatre scènes retranchées et l'extension de la scène de la ferme qui se retrouvent sur le disque. Ensuite, il y a un documentaire sur la production avec des interviews des acteurs, du producteur et du réalisateur. On y parle de la naissance de l'histoire, les acteurs, les scènes d'action et le réalisateur. Il y a beaucoup de scènes derrière les caméras, mais aussi beaucoup trop de scènes du film.

Il y a un vidéoclip de Moby, une bande-annonce, des notes de productions et la filmographie des acteurs, du scénariste et du réalisateur ainsi qu'une section DVD-ROM TotalAxess. Pour finir, il y a une piste de commentaires du réalisateur/producteur Doug Liman qui nous parle des gens qui ont travaillé sur telle ou telle séquence, le choix des acteurs, les endroits de tournage et de petits faits divers tels que le fait que personne ne fume dans ce film (même pas les techniciens derrière les caméras) et les problèmes de tournage dans les lieux publics avec des acteurs populaires. Très intéressant, malgré qu'il n'y ait qu'un seul participant.

Je vous recommande définitivement ce film! C'est un excellent divertissement avec lequel nous pouvons laisser notre cerveau allumé, contrairement à bien des films d'action.


Cotes

Film8
Menu6
Suppléments6
Vidéo8
Audio9