Bourne Identity
Explosive Extended Edition
Universal Studio

Réalisateur: Doug Liman
Année: 2002
Classification: 14A
Durée: 119 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DTS51), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
18 juillet 2004

Au cas où vous vous souviendriez plus ou n'auriez jamais vu le film "Bourne Identity", il s'agit de l'histoire d'un homme, Jason Bourne (Matt Damon), programmé à être une vraie machine à tuer, mais amnésique après avoir été tiré et laissé pour mort. Il se réveille sur un bateau de pêcheur et on lui trouve d'implanté sous la peau un pointeur laser contenant un numéro de coffret de sûreté. Dans ce coffret, il retrouve divers objets, de l'argent de plusieurs espèces et des tas de passeports. Il se rend compte également qu'il a des connaissances étonnantes, dont plusieurs dialectes, les arts martiaux, le maniement d'armes à feu et bien d'autres. Il prend aussi connaissance qu'on le pourchasse et du fait même prend en otage une femme allemande du nom de Marie Helena Kreutz (Franka Potente). Avec elle, il découvrira peu à peu de son passé... et en tombera amoureux.

Bien sûr, un DVD du film, sous la forme d'un "Collector's Edition" a été mis en marché l'an dernier, mais la mode courante est de sortir une édition DVD plus remplie d'un film précédent lorsque la suite prend l'affiche en salle, dans ce cas-ci The Bourne Supremacy, ouvrage suivant de Robert Ludlum dans sa série "Bourne". Nous avons donc ici le "Explosive Extended Edition" qui comprend entre autres une introduction et une fin différentes qui ont été tournées après les attaques terroristes du 11 septembre 2001 pour faire paraître le film d'actualité. Ces scènes avaient été retirées du film parce que le tout fonctionnait très bien sans celle-ci. À l'insertion du DVD, après avoir visionné quelques bandes-annonces, on nous offre de regarder le film dans sa coupure originale, ou en version étendue. Au lieu d'utiliser la technologie DVD qui permet de couper d'une scène à l'autre sans le besoin d'action du spectateur, on a décidé ici d'indiquer un petit logo qui nous demande d'appuyer sur le bouton "Enter" de la télécommande pour voir les bouts modifiés.

Mon opinion de ces scènes "appuis-livres"... bien premièrement, elles ne sont pas en panoramique anamorphique et leur qualité audiovisuelle n'est pas terrible. Le technique mis de côté, je me demande d'où le terme "Explosif" du nom du DVD a été pêché. C'est loin d'être explosif et c'est une excuse pour mettre une scène de dialogue de plus. Rien à vous faire tomber en bas de votre chaise. Lorsque nous demandons de voir la version étendue, nous pouvons visionner au début une introduction du producteur Frank Marshall, du scénariste Tony Gilroy et l'acteur Brian Cox. Ces trois items sont également accessibles directement de la section des suppléments.

Comme autres suppléments, nous avons d'abord de nouveaux documentaires suivis de quelques-uns des suppléments qui se retrouvaient sur l'ancien DVD (des scènes retranchées, un vidéoclip de Moby, des notes de productions et la filmographie des acteurs, du scénariste et du réalisateur). Le documentaire "The Bourne Mastermind" qui parle de l'auteur de la série, Robert Ludlum, et auteur de 25 romans, tous des best-sellers au New York Times. Robert Greenberg (éditeur du Robert Ludlum Companion, son ami et acteur James Karen. lui rendent hommage. Des interviews avec Ludlum sont aussi de la partie.

Une interview avec le scénariste Tony Gilroy fait suite à cela. Il nous explique le personnage et sa provenance et nous parle des séquences qui sont passées directement du livre au film. Dans "From Identity to Supremacy", Matt Damon et Franka Potente nous parlent trop brièvement de la transition de ce film version "Supremacy" et des différences avec les autres films d'action trop clichés. Le documentaire "The Bourne Diagnosis" nous présente le docteur Reef Karim, un psychiatre de UCLA, qui nous explique le genre d'amnésie dont souffre Jason Bourne dans le film. Dans la même veine, l'officier de la CIA Chase Brandon nous parle dans le documentaire "Cloak and Dagger: Covert Ops" que tout ce que sait Jason Bourne, malgré son amnésie, est une seconde nature chez les agents de la CIA sur le terrain. Il complète ses explications en nous citant les scènes qu'il a aimées dans le film et à quel point réalistes elles sont comparativement à son métier.

Le documentaire "The Speed of Sound" nous offre les propos de Per Hallberg (éditeur / superviseur du son), Bob Beamer (réenregistreur / mixeur des effets sonores), Chris Assells (éditeur des effets sonore) et Scott Milan (réenregistreur / mixeur des dialogues et de la musique) nous parlent de la scène de pourchasse en Mini Austin qui est 99% recréée en studio. Ce qui est encore plus intéressant, c'est l'inclusion d'une démonstration interactive nous permettant de voir une courte séquence du film avec seulement une couche ou l'autre des effets sonores et des dialogues. Le dernier de ces documentaires, "Inside a Fight Sequence", nous montre les étapes de la création d'une scène de combat.

L'image de la présentation est la même que sur l'édition précédente du film, soit très belle, à l'exception des scènes ajoutées comme je le disais plus tôt. Du côté audio, cette version laisse tomber l'excellente piste DTS que portait l'ancien DVD et ajoute une piste espagnole en complément de celles en français et en anglais qui sont les même qu'avant.

Un boni intéressant avec ce DVD est l'inclusion d'un coupon pour aller voir la suite du film, mais la date d'expiration est du 19 août 2004. Alors si vous désirez voir le film à peu de frais et spécialement que vous ne possédez pas l'édition précédente du DVD, l'édition "Explosive" saura vous satisfaire.


Cotes

Film8
Menu6
Suppléments7
Vidéo8
Audio7