Bounty Hunter
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: Patrick McBrearty
Année: 2011
Classification: 18A
Durée: 79 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 013132498096

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
6 mars 2012

Sans foi ni loi, la carrière de chasseurs de primes a souvent été présentée comme l'un des métiers les plus utilisés dans les westerns. Par leur passe-temps des plus étranges et leur caractère sombre, lesquels, en faisaient de parfaits protagonistes afin d'offrir une bonne histoire remplie d'émotions. Toutefois, leur apport fut davantage important dans l'histoire du cinéma, puisqu'il a créé à un nouveau type de héros qui navigue entre le bien et le mal. Du film True Grit à The Good, the Bad and the Ugly, ceux-ci laissaient transparaître pour la première fois, des personnages aussi héroïques qu'imparfaits. Après la baisse de popularité des films de cow-boys dans les années 60, ces chercheurs de têtes se sont vus reprendre du service dans les années 80 sous diverses formes. Pendant que Robert De Niro défendait une image plus actuelle de cette industrie dans la comédie Midnight Run, George Lucas offrait par sa franchise Star Wars une vision davantage pittoresque. Sans s'éclipser totalement du grand écran par son utilisation rudimentaire dans des films de gangsters, ce gagne-pain originalement employé par des hommes s'est fait prendre d'assaut par la gente féminine dans Tank Girl et Barb Wire. Sans connaître un véritable succès, l'image de la femme comme chasseuse de têtes s'est vue très souvent utiliser autant à la télévision que dans les mangas japonais. Après la sortie récente de la production One for Money mettant en vedette Katherine Heigl, ces héroïnes atypiques reprennent du service sous les traits de l'ancienne lutteuse de WWE Trish Stratus.

Stripteaseuse le jour et chasseur de primes la nuit, Jules voit l'opportunité de gagner un million de dollars en une seule nuit. Malheureusement pour elle, sa nouvelle mission ne se révélera pas de tout repos puisqu'elle devra affronter différents groupes de mafieux afin de réussir à mettre la main sur sa nouvelle victime.

Composé d'un scénario simpliste à souhait et d'une réalisation peu prenante, le film "Bounty Hunter" est sans aucun doute la pire production mettant en vedette un athlète de la WWE depuis Mr. Nanny. Malgré la présence d'humour et beaucoup de scènes d'action, nous n'arrivons malheureusement jamais à adhérer au récit qu'on tente de nous raconter. Étant davantage discret dû à la piètre performance de ses comédiens ainsi que par les dialogues peu brillants, le tout perd toute sa crédibilité dès les premiers instants. Par l'entremise d'une construction rudimentaire des personnages qui ne possèdent la moindre trace de bagage psychologique, les spectateurs ne parviennent tout simplement pas à bien cerner les raisons qui les poussent à risquer leur vie à tout moment. Tout en reprenant avec autant de profondeur les idées tirées de la bande dessinée Barb Wire, le film "Bounty Hunter" nous déçoit d'autant plus par l'absence totale d'intrigue. Avant tout, composée de scènes d'action malhabiles et de gros plans sur les attributs de son héroïne, cette œuvre ne nous propose rien à nous mettre sous la dent. Agrémenté d'une réalisation qui manque de dynamique, le film "Bounty Hunter" oublie tout simplement de nous divertir. Contrairement à Dwayne Johnson qui réussit à maintenir notre attention, peu importe le scénario, la lutteuse Trish Stratus n'arrive en aucun temps à utiliser sa beauté comme compensation à son manque de charisme et de talent scénique. À la fois pourvu d'une très grande pauvreté autant au niveau du contenu que du contenant, le film "Bounty Hunter" est une production ennuyante qui possède que trop peu de qualité afin de lui permettre de véritablement décoller.

Du côté technique, le DVD du film "Bounty Hunter" nous offre une qualité correcte sans plus. Doté d'une reproduction des couleurs et des détails peu naturelle, le tout laisse transparaître le faible budget dans la totalité. Au niveau audio, la bande sonore Dolby Digital 5.1 nous propose une bonne reproduction des dialogues dans son ensemble. Toutefois, muni que de minimes sons ambiants, le tout semble manquer de tonus afin d'offrir un aspect naturel à l'environnement sonore dans lequel l'aventure de la chasseuse de primes évolue. Le tout devient encore plus perspectif lors des scènes d'action qui paraissent peu explosives. La section des suppléments nous propose une entrevue avec la lutteuse Trish Stratus et un documentaire sur l'envers du décor qui s'avère peu intéressant. Avant tout, mis de l'avant aux fins de promotion, le tout se révèle pauvre en informations.

Composé d'un scénario très mince et des interprétations peu convaincantes, le film "Bounty Hunter" n'arrive jamais véritablement à nous séduire ni à nous divertir.


Cotes

Film2
Présentation9
Suppléments5
Vidéo6
Audio5