Brady Bunch Movie / A Very Brady Sequel
Paramount Home Entertainment


 Brady MovieBrady Sequel
Réalisateur:Betty ThomasArlene Sanford
Année:19951996
Classification:PG-13PG-13
Durée:88 minutes89 minutes
Ratio:1.85:11.85:1
Anamorphique:OuiOui
Langue:Anglais (DD51, DD20)
Français (DDST)
Anglais (DD51, DD20)
Français (DDST)
Sous-titres:AnglaisAnglais
Nombre de chapitres:1823
Nombre de disques:1 (DVD-5)1 (DVD-5)

Le DVD de "Brady Bunch Movie" est disponible chez : Amazon.ca
Le DVD de "A Very Brady Sequel" est disponible chez : Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
2 juin 2003

The Brady Bunch Movie

C'est l'histoire d'une belle jeune femme qui élève ses trois filles aux cheveux d'or tout comme elle. C'est l'histoire d'un homme nommé Brady qui vivait avec ses trois garçons, quatre hommes laissés à eux-mêmes. Puis un jour, cette belle femme rencontra ce brave homme et ils surent sans aucun doute qu'ils avaient là une grande famille, une vraie tribu.

Bien sûr, ces quelques lignes d'introduction ne sont pas de moi, mais simplement les paroles de la chanson thème de cette longue histoire d'amour entre la famille Brady et leur public, histoire qui a commencé en 1969 et qui a duré cinq ans et pas moins de 117 épisodes. En 1995, Paramount décida de faire revivre cette famille au grand écran, mais aussi dans les années 90 et c'est ainsi que "The Brady Bunch Movie" vit le jour.

La famille Brady, ce sont tout d'abord les parents, Carol (Shelley Long) et Mike (Gary Cole) et leurs enfants respectifs Marcia (Christine Taylor, qui a une grande ressemblance avec la Marcia originale), Jan (Jennifer Elise Cox), Cindy (Olivia Hack), Bobby (Jesse Lee), Peter (Paul Sutera) et Greg (Christopher Daniel Barnes), sans oublier la fidèle bonne Alice (Henriette Mantel, qui ressemble elle aussi beaucoup à l'actrice originale du même rôle dans la série télévisée). Tout ce petit monde vit dans une grande maison de la banlieue de Los Angeles. Mais ils ont gardé leurs habitudes "kétaines" des années 70 et ils vivent parfaitement à l'aise dans cet environnement, sans se soucier des railleries que le monde extérieur peut bien faire à leur égard. Rien ne peut ébranler la Tribu Brady. Et ce sera d'autant plus vrai lorsqu'ils reçoivent un avis du percepteur de payer 20000 $ en impôts locaux impayés avant la fin de la semaine sinon leur maison sera vendue aux enchères. Il leur faut trouver très rapidement une solution.

Les plus observateurs reconnaîtront Barry Williams, qui jouait le fils Greg dans la série télévisée originale, dans le rôle du producteur de musique qui refoule le Greg de ce premier film. Florence Henderson, qui jouait Caroll, la mère de famille, apparaît quant à elle ici sous les traits de la grand-mère (qui en a plus le nom que l'apparence), Ann B. Davis, que tenait le rôle de Alice, la bonne à tout faire de la série originale, se retrouve quant à elle sous les traits d'une conductrice de camion qui prendra Jan en auto-stop et enfin Christopher Knight, qui était quant à lui Peter Brady en 1969, tient ici le rôle de l'entraîneur.

Aussi, mais dans son propre rôle, l'un des quatre "Monkee's", autre grande série à succès des années 60, Davy Jones. Mais il n'est pas seul : à la fin du premier film, lors du concours de chant, le jury est composé justement de trois des quatre Monkee's originaux (d'où la réponse à la question : pourquoi ce résultat si improbable au concours ?). Autre clin d'œil furtif, l'autobus de "The Partridge Family" qui traverse l'écran dans un plan devant l'école. Cette autre famille "à rallonge" connut un grand succès au tout début des années 70 en racontant les périples d'une famille de musiciens qui parcourait le pays dans un autobus aux couleurs vives.

La production de ce DVD est très sobre. La qualité de l'image est moyenne, mais très correcte, ce qui est un peu dommage pour un film somme toute assez récent. Les différentes pistes sonores anglaises ont peu de différences si ce n'est la puissance de celle qui est en Dolby Digital 5.1, car les effets ambiophoniques sont restreints. Les menus sont très colorés (comme l'environnement des Brady) mais statiques. Il n'y a aucun supplément malgré l'indication de la pochette qui précise justement que "les suppléments ne sont pas classés". Mais où sont-ils ?

Signalons par contre la très belle sérigraphie sur le dessus du disque DVD.

A Very Brady Sequel

Avec un début à la "Indiana Jones", où deux archéologues déterrent une statue d'un cheval quelque part dans un pays tropical, cette suite du film de 1995 nous permet de retrouver la famille Brady au grand complet et surtout avec exactement les mêmes acteurs que lors du premier opus. Et même plus que complète puisqu'un homme (Tim Matheson) qui prétend être le précédent mari de Carol, et donc le père des filles, arrive un beau jour à la maison. Il s'agit en fait d'un escroc qui ne souhaite récupérer que le cheval sculpté afin de le revendre pour 20 millions de dollars à un riche collectionneur d'Hawaii.

Le peu de temps écoulé entre les deux tournages nous permet de retrouver tous les acteurs, surtout les enfants, tels qu'on les a connus dans le premier film, à part peut-être Jan qui a grandi pour être maintenant aussi grande que sa sœur Marcia.

Ce deuxième film est moins abouti que le premier. On accroche un peu moins et même certains passages semblent inutiles (comme ce délire psychédélique en dessin animé). Il y a moins de subtilité que dans le premier film. Les nombreux gags visuels et verbaux semblent porter moins loin et ce ne sont pas les clins d'oeils, assez réussis malgré tout, qui permettent de remonter la pente. Ainsi, lors du voyage à Hawaii, notre tribu rencontre un Dr Whitehead qui n'est autre que ce cher Higgins (John Hillerman, avec la même voix française, ce qui ne gâche rien) de la série qui a rendu célèbre Tom Selleck, "Magnum P.I". Et que dire de l'apparition, le mot tombe bien, de la véritable Jenny, de la série du même nom, qui se proclame quant à elle l'ancienne femme de Mike Brady.

La qualité de ce DVD est pratiquement identique à celle du DVD du premier film. L'image est peut-être légèrement mieux définie et mieux contrastée, mais les remarques sur les pistes sonores et les menus restent valables pour cette édition-ci. Et là non plus, aucun supplément. La sérigraphie sur le disque DVD est là encore, par contre, très réussie.

Bien entendu, la sortie de ces deux films consacrés à la famille Brady vient combler un vide, mais il faudrait maintenant voir apparaître la collection complète des épisodes de la série télévisée en coffrets DVD. On mettra de côté la constance irrégulière des scénarios pour ne garder que la bouffonnerie des situations et les propos sortis d'un autre âge qui nous font passer un agréable moment.


Cotes

Film8 / 6
Menu4
Suppléments-
Vidéo7
Audio6