The Break-Up
Universal Studios Home Video

Réalisateur: Peyton Reed
Année: 2006
Classification: PG
Durée: 107 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Catherine Nguyen
29 octobre 2006

Une rupture n'est jamais une étape facile à traverser: certains la vivent avec des larmes, d'autres avec la colère ou du déni. Certains traversent toutes sortes de phases avant de finalement arriver à accepter la réalité.

"The Break-Up" raconte les hauts et les bas de la relation amoureuse d'un couple. En fait, il se concentre surtout sur les bas: après avoir vécu de merveilleux moments ensemble, Gary Grobowski (Vince Vaughn) et Brooke Meyers (Jennifer Aniston) réalisent que leur couple n'est plus. D'un commun accord, ils décident de rompre, or aucun des deux n'accepte de quitter le condo qu'ils partagent. Suivant les conseils de leurs amis respectifs, ils s'engagent dans une guerre des nerfs sans merci pour pousser l'autre à quitter leur logement. Il s'installe dans le salon, se goinfrant de cochonneries devant la télévision et des jeux vidéo, alors qu'elle déclare leur chambre comme étant son territoire, et ramène des hommes à la maison pour le rendre jaloux.

J'ai beaucoup apprécié le visionnement de ce film qui présente plusieurs moments cocasses: n'importe qui saura se reconnaître dans les scènes de chicane, qui sont très réalistes. Après tout, quelle personne ayant déjà été en couple peut prétendre ne jamais s'être chicané? Sans être un chef d'œuvre, le visionnement est un bon divertissement et on passe un bon moment. Je ne suis pas une fan des deux acteurs principaux, Jennifer Aniston et Vince Vaughn, mais je dois avouer qu'ils ont quand même une bonne chimie à l'écran. Oui, les deux acteurs formaient un couple au moment du tournage du film, les tabloïds s'en donnaient à cœur joie d'en parler: pourtant, ce n'est pas ce qui intéresse le spectateur, personnellement, c'est pour le contenu du scénario et non pour voir ce qui s'y raconte sur les deux acteurs principaux!

Du côté des suppléments, nous sommes servis. Il y a d'abord une fin alterne, avec les commentaires en option de la part de Vince Vaughn et du réalisateur Payton Reed. Celle-ci était initialement tournée pour être la fin du film, alors que nos deux protagonistes se rencontrent quelque temps après leur rupture, et qu'ils sont avec leur conjoint respectif. Le choix de prendre une autre version de la fin a été une bonne décision à mon avis : mentionnons que la séquence dure cinq minutes, mais la scène en soit ne prend que deux minutes tout au plus. Le reste est consacré à une performance musicale des Tone Rangers sur la scène, quelque peu pour leur rendre hommage. Suivent ensuite un certain nombre de scènes retranchées et des scènes rallongées qui sont d'une longueur très appréciable pour ceux qui ont aimé leur visionnement et veulent en voir un peu plus. Un segment d'improvisation avec Vince Vaughn et Jon Favreau nous est présenté pour montrer la façon dont on a expérimenté pour arriver aux meilleurs dialogues possibles. C'est un peu difficile à suivre parce qu'on entend les scènes en arrière-plan et les commentaires par dessus, mais il est possible d'écouter la séquence sans commentaires.

Trois documentaires figurent également dans les suppléments : celui sur la production est intéressant alors qu'on voit des entrevues avec les acteurs qui nous parlent de leur vision du film et des relations amoureuses. "In Perfect Harmony: the Tone Rangers" présentent comment ils ont réussi à trouver le chanteur principal du groupe d'A Capella, et on peut visionner certains passages de leurs répétitions. "Three Brothers: a tour of Chicago" est probablement mon supplément préféré par son originalité: on nous présente une carte interactive des lieux importants du film, et en cliquant sur celui qui nous intéresse, une courte séquence mettant en vedette un acteur différent nous présente le lieu en question. On termine le tout avec deux pistes de commentaires, la première avec notre couple d'acteurs et la seconde en compagnie du réalisateur. Celle avec Vaughn est particulièrement pertinente, ce dernier ayant contribué au film en tant que producteur et co-scénariste: ses commentaires sont à propos et il est très dynamique, écartant quelque peu Aniston dans le processus. Les commentaires de Peyton Reed ne sont pas vraiment plus techniques comme on pourrait s'y attendre, mais il nous parle plus des décisions qu'il a dû prendre en tant que réalisateur et donne des renseignements sur la production.

Le menu du DVD, très amusant, nous demande en premier lieu de choisir un côté: celui de madame ou celui de monsieur. Bien que la structure soit la même des deux côtés, les photos et la musique accompagnant le menu diffèrent. L'image est d'une excellente qualité, avec un niveau de détails très précis ainsi qu'une bonne présentation de la palette des couleurs. Aucune apparition d'artefact ne vient bousculer notre visionnement. Du côté audio, c'est également très satisfaisant, avec des dialogues clairs et une bonne intégration de la bande sonore. Comme dans la majorité des comédies, ce n'est pas un film qui présente énormément d'effets spéciaux, mais on note à quelques reprises des effets d'ambiophonie.

Pour conclure, je dois avouer que je suis contente de voir que finalement, la scène où Aniston se promène complètement nue dans l'appartement ait été "censurée" pour qu'on n'en voie pas davantage que dans la bande-annonce. Ça ne m'intéressait pas de la voir dans son costume d'Ève simplement pour augmenter la popularité du film! En somme, un film pour adultes, mais qu'il est possible de voir en couple, entre amis ou simplement pour rire un peu. Ceux qui auront aimé le film seront particulièrement ravis avec cette édition DVD, qui présente un excellent lot de suppléments.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments8
Vidéo8
Audio8