Bring Me the Head of Alfredo Garcia
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Sam Peckinpah
Année: 1974
Classification: 18A
Durée: 112 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
13 mars 2005

Sam Peckinpah fut l'enfant terrible et rebelle d'Hollywood pendant plus de deux décennies. Surnommé le maître de la violence par ses pairs, il fut véritablement le premier à montrer l'impact d'une balle sur un corps humain au cinéma. En 1969, il réalisa un western qui allait devenir un classique du genre avec The Wild Bunch où les scènes de violence sont tournées au ralenti avec beaucoup d'hémoglobine au menu et qui deviendront désormais sa marque de commerce.

Son "Bring Me the Head of Alfredo Garcia" ne fait pas exception à la règle. Réalisé dans certains coins du Mexique, ce film étrange fait état de la violence aveugle, folle et débridée comme dans ses œuvres précédentes. Mais ici, cette violence est poussée à son paroxysme... À la toute fin du film, les balles de fusils, de mitraillettes et de pistolet fusent de toutes parts, le sang gicle et éclabousse murs et planchers, c'est l'hécatombe!

Le réalisme de l'impact des balles sur les corps, le prodigieux travail d'effets spéciaux et de cascadeurs, l'utilisation du ralenti comme élément à la fois de réalisme psychologique et dilatation du temps à l'instant où la mort est perçue donne un effet de réalisme incroyable, c'est du jamais vu! Sam Peckinpah dirige pour la quatrième fois l'un de ses acteurs fétiches, le magnifique Warren Oates qui donne une fois de plus le meilleur de lui-même dans cette production. Pour la seule et unique fois en carrière Sam Peckinpah eut le tout dernier mot au montage et pu enfin présenter un produit cent pour cent Peckinpah.

L'aventure de "Bring Me the Head of Alfredo Garcia" se déroule au Mexique où El Jefe (Emilio Fernández), un baron de la drogue, offre un million de dollars à celui qui lui ramènera mort, la tête de l'homme qui a séduit et fécondé sa fille. C'est alors que plusieurs chasseurs de primes partent en chasse à la recherche d'Alfredo Garcia.

Deux tueurs Sappensly (Robert Webber) et Quill (Gig Young) recrutent dans un bar malfamé du Mexique, un pianiste désillusionné prénommé Bennie (Warren Oates) qui accepte de faire le sale boulot pour quelques milliers de dollars, ignorant que la récompense est beaucoup plus élevée. Son amie et prostituée Elita (Isela Vega) lui apprend que Garcia s'est tué il y a environ une semaine dans un accident de voiture et qu'elle sait où est enterré le corps de l'homme tant recherché. Pour Bennie c'est de l'argent facilement gagné qui lui donnera peut-être une seconde chance de repartir à zéro dans la vie... Malheureusement, il sous-estime cette quête qui sera longue et périlleuse et ignore encore qu'un grand nombre de cadavres joncheront le sol au terme de cette histoire.

L'image du film, proposée dans son format original et transférée anamorphiquement, paraît de bonne qualité, sans pour autant être excellente. La luminosité est constante et les couleurs sont généralement vives et bien saturées. Si les détails et textures sont généralement bien rendus, certaines scènes semblent manquer de netteté, notamment celles se déroulant à l'intérieur. La magnifique palette de couleurs des paysages et costumes est superbement reproduite. Le contraste et la brillance sont parfaitement ajustés, et aucune fluctuation notable n'est à déplorer sur ce DVD. Les dégradés sont tout à fait acceptables et les parties sombres sont convenablement rendues grâce à des noirs purs et profonds. Les tons de peaux sont relativement bien reproduits, malgré une image qui tend parfois à être un peu trop pastelle. Mentionnons également la présence de points blancs ici et là, mais rien d'exaspérant. La seule bande-son présente avec cette édition a été re-numérisée et cela s'entend parfois. Tous les effets spéciaux sont bien intégrés et la musique de Jerry Fielding est impeccablement rendue, très audacieuse et suit progressivement la mission périlleuse de Bennie gardant toujours un côté assez mystérieux et sombre sans pour autant tomber dans le suspense de style thriller. Les dialogues sont parfaitement intelligibles, mais pas toujours naturels.

En ce qui touche la section des suppléments, vous y trouverez la bande-annonce originale du film ainsi que des commentaires audio de Paul Seydor, Garner Simmons et David Weddle piloté par le modérateur Nick Redman que vous pourrez activer durant le film afin d'en savoir davantage sur les petits secrets et anecdotes de la production de "Bring Me the Head of Alfredo Garcia".

En terminant, je dirais que l'histoire de ce film est mal ficelée, la violence et les dialogues sont peu châtiés et très crus, ce qui ne plaira très certainement pas à tous les spectateurs. Cependant, si vous êtes un fan inconditionnel de Sam Peckinpah, vous aimerez sa touche habituelle et ses héros battus d'avance, ce qui est un des éléments primordiaux de la vraie tragédie peckinpahienne puisque ceux-ci ont pris depuis longtemps des engagements avec la mort et la défaite...


Cotes

Film5
Menu1
Suppléments2
Vidéo5
Audio4