Bringing Down The House
Buena Vista / Touchstone

Réalisateur: Adam Shankman
Année: 2003
Classification: PG-13
Durée: 105 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca
La bande sonore du film est disponible chez : Amazon.ca

Selon Jean-Michel Vanasse
25 juillet 2003

L'excellent Steve Martin que l'on n'avait pas vu depuis un bon moment dans un film d'envergure au grand écran, revient en force dans "Bringing Down The House" où il est soutenu à merveille par la rappeuse et maintenant comédienne Queen Latifah et le désormais célèbre Eugene Levy.

Dans "Bringing Down The House", Steve Martin incarne avec brio Peter Sanderson, un avocat bourreau de travail, qui entretient une relation par Internet avec une avocate dans le but d'oublier sa femme dont il vient de divorcer. Il invite donc chez lui l'avocate, Charlene, afin qu'ils puissent se voir en personne pour la première fois. Mais Peter est loin de se douter que c'est à une criminelle noire, qui vient de s'échapper de prison, qu'il a donné rendez-vous. En effet, Charlene purgeait une peine pour vol à main armée dans un pénitencier pour femmes. L'idée de Charlene était simple, elle voulait se trouver un avocat pour l'aider. Maintenant qu'elle en a un, elle ne le lâchera que quand celui-ci l'aura blanchie des accusations portées contre elle. De son côté, Charlene aidera Peter à devenir un meilleur père et elle tentera de le rapprocher de son ex-femme.

J'ai trouvé ce film drôlement bon. J'ai particulièrement aimé les réactions hyper conservatrices des blancs du film envers Charlene. Ils la voyaient comme si on était encore à l'époque de l'esclavage des noirs. Le seul qui ne semblait pas du tout dérangé par Charlene dans ce paysage de riche, c'est le personnage d'Eugene Levy. Il n'arrête pas de lancer des avances pas trop subtiles à la Reine africaine, ce qui est encore plus amusant pour nous.

L'image du DVD "Bringing Down the House" est ordinaire. Les couleurs sont claires et ressortent de l'image. Tout est normal, sauf à un endroit dans le film où le jaune est trop éclatant, mais cela ne dure que quelques secondes. Pour le son, c'est la même chose, la qualité sonore est bonne, mais elle aurait pu être encore mieux. Les basses fréquences ne se font ressentir que lorsqu'il y a de la musique à l'arrière-plan.

Une chose bien réussie sur ce DVD, c'est le menu. On y voit une présentation des personnages avec un surnom pour chacun d'eux. Entre chacun des menus, il y a une animation à l'arrière-plan. Vous pouvez aussi entendre "Better Than The Rest", la chanson de Queen Latifah. D'ailleurs, vous pouvez voir son vidéoclip dans la section suppléments du DVD.

En plus du vidéoclip, vous pouvez voir parmi les suppléments un documentaire sur les coulisses de "Bringing Down The House" qui est intéressant, mais un peu long. Comme c'est souvent le cas dans ce genre de supplément, les acteurs nous racontent leur rôle dans le film et comment ils perçoivent leur personnage. Aussi, le réalisateur, Adam Shankman, nous parle du tournage du film et du choix des comédiens. C'est sensiblement les mêmes choses qu'il dit dans la piste de commentaires. Heureusement, le scénariste Jason Filardi nous apprend autre chose avec ses commentaires. Par exemple, il raconte les divers changements que le scénario a subis avant d'être définitif.

Le pire supplément sur ce DVD est un petit reportage de trois minutes sur Eugene Levy, que l'on dit le roi du Hip-Hop. Bien sûr, tout ce qui est déclaré est faux. Donc, je ne vois pas l'utilité d'un tel item. Aussi, il y a un montage des scènes ratées par les comédiens que j'ai trouvé amusant. Cela nous fait voir la complicité entre les acteurs. On peut également voir les scènes qui ont été retirées du montage final. Parmi celles-ci, on a enlevé toutes les séquences de Peter qui magasine du nouveau linge avec Charlene. Soit dit en passant, il y a une bande-annonce du DVD Lion King qui explique en détail les extras et nous donne un extrait de la nouvelle chanson ajoutée.

Bref, "Bringing Down The House" est un bon divertissement, amusant, drôle et qui nous permet d'admirer à nouveau le talent de Steve Martin.


Cotes

Film8
Menu8
Suppléments7
Vidéo6.5
Audio6