Brown Sugar
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Rick Famuyiwa
Année: 2002
Classification: PG
Durée: 109 minutes
Ratio: 1.85:1 / 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-10)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca
La trame sonore du film est disponible chez : Amazon.ca

Selon Frédéric Gouin
13 avril 2003

Les comédies romantiques suivent souvent la même recette. Dans le cas de "Brown Sugar", la recette utilisée est celle de My Best Friend Wedding. On l'a toutefois quelque peu adaptée aux épices hip-hop et en lui ajoutant une conclusion beaucoup plus classique. C'est donc sans grande surprise que vous allez découvrir ce film, mais force est à admettre que, même si c'est du déjà vu, je me suis laissé embarqué, pour je ne sais quelle raison, dans le tourbillon amoureux de Dre (Taye Diggs) et Sidney (Sanaa Lathan).

Dre et Sidney se connaissent depuis leur enfance. Ils ont découvert la culture hip-hop dans la rue et en sont tombés amoureux. Cette passion se reflète dans leur vie d'adulte. Sidney est éditrice en chef d'un magazine qui traite de cette musique. Elle écrit également un livre qui a pour sujet: une lettre d'amour au hip-hop. Dre est plus pro-actif. Il travaille pour la compagnie Millenium, une compagnie de disque respectée. Il est toujours à la recherche de nouveaux talents.

Les amis se connaissent sur le bout des doigts et sont très proches. Lorsque Dre annonce à son amie qu'il va épouser Reese (Nicole Ari Parker), Sidney se rend bien compte qu'elle est jalouse. Discrètement, elle tente de connaître les sentiments de Dre envers elle. Malgré les signes qui ne trompent pas, elle laisse Dre épouser Reese. Elle ne se laisse toutefois pas abattre et commence à courtiser Chris (Mos Def), un joueur de basketball professionnel et évidemment, chanteur d'hip-hop. Les deux bons amis vont vivre leur relation amoureuse en parallèle tout en gardant un oeil protecteur sur l'autre.

Le déclic amoureux s'enclenche lorsque des obstacles dans leur vie personnelle surviennent. Dre quitte son emploi et Reese ne le supporte pas dans sa décision de laisser une compagnie respectée. Sidney se rend compte que Chris n'a aucune opinion et qu'il ne lit jamais ses articles. La conclusion du film vient un peu gâcher le tout. Dans le genre kétaine, c'est dur à battre.

Le menu est assez simple. Si je vous dis que la musique qui accompagne le menu est de style hip-hop, êtes-vous surpris? Le menu est composé d'une photo des deux comédiens principaux. Derrière cette photo, d'autres images tirées du film viennent s'afficher. Il n'y a pas de scène animée, ce ne sont que des photos qui bougent. Pas très spectaculaire. La qualité du transfert vidéo est de bonne qualité. Les couleurs sont bien rendues et le niveau de détails est excellent. Le problème le plus visible semble survenir durant les scènes intérieures sombres. À ce moment, on peut apercevoir une image granuleuse. Ce problème est toutefois très minime. Il est évident que pour les scènes où la musique prend le dessus, les haut-parleurs s'activent fébrilement. Avec du hip-hop, votre caisson d'extrême grave est incapable d'être inactif. Pour l'ensemble du film, le dialogue se retrouve sur les haut-parleurs avant. On n'utilise que très peu l'ambiophonie.

Quelques suppléments viennent compléter le disque. On en retrouve sur chacun des côtés du disque. Sur le disque de l'image panoramique, il est possible de visionner quatre scènes coupées. Pour ceux qui le désirent, il est possible d'écouter les commentaires du réalisateur Rick Famuyiwa et l'éditeur Dirk Westervelt pour ses scènes. Celles-ci ne sont pas trop intéressantes et n'ajoutent vraiment rien au film. La bande-annonce du film Antwone Fisher est aussi disponible. Pour ceux qui sont vraiment fans du film, le réalisateur et l'éditeur vous proposent une piste de commentaires pour tout le film. Il y a quelques bons moments, mais dans l'ensemble, c'est assez ennuyant. Sur le côté de l'image plein écran, on retrouve deux vidéoclips ("Love of My Life" par Erykah Badu mettant en vedette Common et "Brown Sugar (Extra Sweet)" par Mos Def mettant en vedette Faith Evans). Également disponible, la bande-annonce et une publicité pour la trame sonore du film.

Peut-être vous avez trouvé que j'ai inclus souvent le mot hip-hop dans mon texte, mais sachez que vous allez entendre ce mot encore plus en écoutant le film. C'est même assez fascinant. "Brown Sugar" ne casse pas la baraque, mais c'est beaucoup mieux à ce dont je m'attendais.


Cotes

Film6.5
Menu2
Suppléments5
Vidéo7
Audio6