Bruiser
Trimark

Réalisateur: George A. Romero
Année: 2000
Classification: R
Durée: 99 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 24
Nombre de disques: 1

Ce DVD est disponible chez :

Selon Frédéric Gouin
7 novembre 2001

En voyant l'image figurant sur la pochette, le nom de George A. Romero (Night of the Living Dead) comme réalisateur et la mention "Horreur" indiqué sur le côté de l'étui, on peut s'attendre à voir un film un peu épeurant. Déception! À la limite, on peut considérer "Bruiser" comme un suspense. Cela n'empêche pas "Bruiser" d'être un film divertissant, même si on s'attend à d'autre chose!

Henry est un homme paisible. Il mène une vie pratiquement normale : le boulot, la jolie femme, la maison, le petit chien, etc. Il a quelques pensées sadiques de temps en temps, mais ne va pas plus loin que la fantaisie. Jusqu'au jour où il se rend compte qu'il se fait marcher dessus comme un vulgaire tapis : sa femme le trompe avec son patron et son meilleur ami l'arnaque depuis des années. Ainsi démuni, il perd même son identité (côté obscur du film) et décide de se faire vengeance lui-même pour ainsi se retrouver. Rien de trop dégueulasse comme vengeance, ce qui m'a pas mal déçu!

Le DVD ne contient pas beaucoup de chose à se mettre sous la dent. Une trame de commentaires par Romero et le producteur Peter Grunwald, un vidéoclip des Misfits (ils font aussi parti du film) dirigé par Romero lui-même et la bande-annonce. Le film est en anglais seulement et des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles. L'image est claire, sans problème apparent tout comme la trame sonore qui suffit amplement pour ce genre de film. Les menus sont statiques et très simples. Aucune musique n'accompagne ces menus.

Si vous ne mettez pas trop d'attente avant de voir ce film, il pourrait vous faire passer un bon moment. C'est le genre de film qu'on ne veut pas arrêter car on sait qu'il va se passer quelque chose et qu'on veut obtenir des réponses à nos interrogations. Par contre, on reste un peu sur notre faim.


Cotes

Film6
Menu1.5
Suppléments3
Vidéo7