Butterfly Kiss
First Run Feature

Réalisateur: Michael Winterbottom
Année: 1996
Classification: NR
Durée: 90 minutes
Ratio: 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez :

Selon Christian Joannette
18 juin 2002

Eunice (Amanda Plummer), une lesbienne qui haït les hommes, parcoure le long des autoroutes et des grandes routes de la Nouvelle-Angleterre à la recherche de Judith, sa prétendue amoureuse. Elle arpente toutes les stations-services le long de son chemin dans l'espoir de retrouver celle qu'elle aime… ou plutôt qu'elle prétend aimer. Et partout le même scénario se produit, elle tue celles qu'elles rencontrent.

Un jour, Eunice fera la rencontre de Myriam (Saskia Reeves), une jeune fille qui a de la difficulté à entendre, mais qui ressent de la sympathie à l'égard de Eunice. Elle l'amènera donc à sa maison pour lui donner refuge pour la nuit, commence alors une histoire d'amour entre Eunice et Myriam. Myriam est attirée par le côté non-conformiste et spontané de Eunice. Le lendemain quand Myriam se réveille, elle s'aperçoit que Eunice est partie, elle part donc à sa recherche et la retrouve près de la station service de laquelle elle travaille. Elles repartent donc, toutes les deux ensembles sur les routes à la recherche de Judith en volant des autos ou des camions des personnes que Eunice tue. J'ai trouvé d'ailleurs, étrange que Eunice, qui ne semble pas avoir aucune aptitude, puisse être capable de conduire tout type de véhicule, incluant de gros camions remorque qui demandent une conduite spéciale et un apprentissage.

Face à la cruauté de Eunice, Myriam veut en faire une meilleure personne. La question qu'on se pose c'est si Myriam réussira à rendre Eunice une meilleure personne ou bien qu'Eunice rendra Myriam une "pire personne". Myriam serait prête à tout pour faire plaisir à Eunice car elle l'aime éperdument. Alors Eunice lui dit que si elle veut réellement lui faire plaisir c'est de la tuer, mais seulement quand elle lui dira.

Tout au long du film, on voit des séquences de Myriam projetée sur un de mur de prison pour nous expliquer son aventure avec Eunice, les meurtres de Eunice ou ce qu'elles pensent de la vision de Eunice.

Je ne sais pas ce qui m'a le plus impressionner dans ce film : la bande sonore ou le jeu d'Amanda Plummer, qui est très réussie. Elle joue son rôle de psychopathe tueuse à la perfection et est très détestable. Son anglais est assez particulier aussi. Comme je comprend bien l'anglais, j'ai suivi l'action. Mais la personne avec qui j'écoutais ce film avec moi ne la comprenait pas du tout. Reste que c'est un film très dérangeant et l'histoire est loin d'être banale.

Un gros plus pour la bande sonore qui est excellente et qui vient appuyer le film dans toute sa longueur. Des artistes comme Björk, P.J. Harvey, les Cranberries et New Order prêtent leur voix à l'action. La qualité sonore est très bonne, surtout avec tous ces artistes qui signent la bandes sonores. La qualité de l'image n'est cependant pas très bonne. On y voit des parasites tout le long du film ce qui me faisait penser à l'écoute d'une vidéocassette enregistrée à la vitesse la moins bonne.

L'image que l'on voit lorsqu'on insère le DVD est celle des deux héroïnes qui s'embrassent tendrement avec une musique de fond. Il n'y a pas de transition entre les choix que l'on fait et tous les menus sont statiques avec la même musique de fond.

Comme extras, on nous propose des bandes-annonces pour d'autres films de la même compagnie, une galerie photo et des renseignements sur la boite de production. "First Run Feature" est une boite de production assez différente des autres qui propose des films underground et des films Est Allemand.


Cotes

Film2
Menu3
Suppléments4
Vidéo3
Audio8