Bye Bye Love
Anchor Bay Entertainment / 20th Century Fox

Réalisateur: Sam Weisman
Année: 1995
Classification: PG
Durée: 106 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 013132434193

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
21 décembre 2011

Perçu comme étant le sujet le plus utilisé dans diverses formes d'art, l'amour est sans conteste le plus inexplicable sentiment de la nature humaine. Autant au niveau de la psychologie que l'anthropologie, les relations amoureuses ont toujours eu une part de mystère malgré les multitudes recherches ayant vu le jour depuis des siècles. Nonobstant son contenu davantage étudié sur des perceptions que sur des faits tangibles, ces rapports demeurent tout de même le facteur le plus visé, autant dans le domaine de la science, que du côté juridique et du divertissement. Pendant que les scientifiques tentent depuis toujours, de lever le voile sur le secret des sentiments amoureux, le monde du cinéma démontre également un certain intérêt à trouver leur propre réponse. Tout en prenant habituellement une forme de comédie, les artisans de cette industrie ont souvent eu tendance à embellir les relations entre les hommes et les femmes, ce qui rendait leur analyse plutôt banale. Par contre, nous remarquons depuis les dernières décennies un désir bien ressenti chez certains réalisateurs à offrir une fenêtre plus réaliste sur ce thème. Parmi l'une des premières productions ayant démontré ce nouvel engouement fut sans conteste le film "Bye Bye Love" mettant en vedette Paul Reiser, Matthew Modine et Eliza Dushku.

Cette réalisation de Sam Weisman nous fait suivre les tribulations de trois hommes récemment divorcés qui tentent désespérément de reconstruire leur vie. Après avoir vécu un divorce douloureux, Donny se voit obligé d'intervenir auprès de sa fille adolescente qui comprend mal la séparation de ses parents. Tout en essayant de retrouver le chemin du bonheur, notre héros devra non seulement rétablir une relation amicale avec son enfant, mais également faire un trait sur son histoire d'amour avec son ex-épouse. Pendant ce temps, ses amis se retrouvent également dans une impasse relationnelle, autant avec leurs enfants que par la gent féminine. Également victime d'un divorce difficile, autant monétairement que psychologiquement, Vic essaie de passer outre mesure sur son dégoût pour les femmes en tentant de faire une rencontre intéressante. Toutefois, peu convaincu de sa tentative, ce dernier se lancera dans des rencontres peu amusantes qui pourraient changer malgré tout la perception de sa vie ainsi que de l'amour en général. À l'instar de ses deux comparses, Dave vit le parfait bonheur suite à son divorce. Reconnu comme un charmeur invétéré qui multiplie les conquêtes sans prendre garde aux conséquences de ses actes, celui-ci verra sa vie se compliquer par son propre comportement.

Composé d'un scénario artificiel ainsi que des intrigues peu développées, le film "Bye Bye Love" se révèle comme étant un divertissement peu prenant. Avant tout, présenté sous forme de chroniques afin de permettre aux spectateurs d'entrer dans le quotidien de trois hommes, cette approche aurait pu offrir aurait pu donner la chance au réalisateur d'approfondir son sujet. Toutefois, doté de péripéties semblables les unes aux autres, les mésaventures de ces trois hommes transforment ce film en véritable défilé de répétitions. Marqué par des protagonistes qui prônent la colère envers la gente féminine, l'analyse de l'amour s'avère totalement superficielle dû à l'absence d'héroïne qui aurait pu devenir la porte-parole des femmes. À la fois parsemée d'émotions et de messages négatifs face à son sujet, cette production manque totalement d'humour. Doté également de personnages peu développés et antipathiques, le film "Bye Bye Love" est une œuvre qui démontre non seulement une difficulté à approfondir son point de vue, mais surtout celle de maintenir notre attention du début jusqu'à la fin. Par l'entremise de dialogues peu inspirés ainsi que d'une réalisation peu originale, cette œuvre échoue à tout point de vue dans sa tentative d'approfondir le sujet des rapports entre les hommes et les femmes. Néanmoins, composée d'une excellente distribution, les comédiens nous proposent des interprétations honnêtes qui arrivent par moment à dégager un certain enthousiasme face aux aventures de leur personnage respectif.

Au niveau technique, l'image proposée nous présente à première vue, aucune amélioration visuelle. Doté de couleurs fades et une absence totale de profondeur, l'ensemble paraît artificiel. Cependant, sans posséder de défauts majeurs, le film demeure tout de même regardable sans trop de dérangement. Du côté son, la bande sonore rattachée à cette œuvre est dénuée de tonus. Composé de dialogues qui semblent secs à nos oreilles et des sons ambiants dépourvus d'impact, le tout ne parvient malheureusement pas à offrir un aspect naturel à cette production. Mis à part des bandes-annonces du film, la section des suppléments se montre à la fois dépourvue d'effectifs d'informations et d'un réel intérêt.

Composé d'une analyse peu développée sur un sujet maintes fois vu dans divers domaines, le film "Bye Bye Love" nous déçoit par son manque de contenu et ses idées trop négatives vis-à-vis l'amour. Doté d'excellents comédiens qui ne sont malheureusement pas utilisés à bon escient, la totalité se démontre malencontreusement un gaspillage de talent et de temps.


Cotes

Film4
Présentation6
Suppléments2
Vidéo6
Audio6