Broadcast News
The Criterion Collection
The Criterion Collection

Réalisateur: James L. Brooks
Année: 1987
Classification: R
Durée: 132 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 35
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 715515066617

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sarah Szefer
4 février 2011

Dix-sept ans après avoir créé The Mary Tyler Moore Show, James L. Brooks revisite le monde des nouvelles télévisées avec "Broadcast News", mettant en vedette Albert Brooks, Holly Hunter et William Hurt. Malgré sept nominations aux Oscars (notamment pour le meilleur film, le meilleur acteur et acteur de soutien et la meilleure actrice), le film n'a remporté aucune statuette dorée. Criterion nous présente un nouveau transfert numérique de ce classique des années 1980, dont le repiquage a été supervisé et approuvé par le réalisateur et le monteur du film.

Au coeur de "Broadcast News" se trouvent trois personnages principaux emmêlés dans un triangle professionnel et amoureux: l'ambitieuse productrice Jane (Holly Hunter), le journaliste chevronné Aaron (Albert Brooks) et le lecteur de nouvelles Tom (William Hurt). Tous trois vivront de forts moments d'insécurité: Jane par ses remises en question périodiques prenant la forme de crises de larmes, Aaron sentant qu'il ne fait pas le poids face au journalisme-spectacle qui remplace de plus en plus le journalisme d'enquête et menace son emploi, et Tom qui est bien conscient de son manque de savoir-faire, mais qui grimpera vite les échelons grâce à son charisme et à sa facilité à communiquer. De plus, Aaron est amoureux de son amie Jane qui, elle, lui préfère le beau Tom. Tom et Aaron développeront aussi une relation d'amitié entremêlée de rivalité et d'envie mutuelle.

Criterion propose ici un Blu-ray de haute qualité. La mise en page de la jaquette et le menu du film sont très attrayants. Le film comprend un livret avec un essai par la critique Carrie Rickey et plusieurs suppléments sont également proposés, dont des entrevues et des pistes de commentaires. On y apprend notamment que Susan Zirinsky, productrice aux nouvelles de CBS et qui a aussi servi de conseillère sur le plateau du film, est l'inspiration principale du personnage de Jane (des photos d'époque montrent à quel point Zirinsky et Hunter se ressemblaient, partageant même le style vestimentaire!). Il est très intéressant de voir une autre fin au film et des scènes supprimées, dont une séquence secondaire complète impliquant un informateur qui s'éprend de Tom. Comme c'est souvent le cas, les suppléments d'époque faisant la promotion du film sont moins intéressants que les nouveaux documentaires tournés expressément pour cette nouvelle édition. La vidéo est impeccable tout en conservant le grain du film; toutefois, compte tenu de l'élocution rapide de Holly Hunter et d'Albert Brooks, il est fortement recommandé d'activer les sous-titres pour bien capter tous les dialogues entre les personnages.

Il est très difficile de marier comédie sentimentale et satire, mais James L. Brooks y parvient avec brio. Les personnages sont très crédibles et le jeu des acteurs est simplement sublime: la subtilité de l'expression de l'insécurité des trois personnages principaux leur donne une dimension réaliste qui ne tombe jamais dans la caricature. Toutefois, le personnage secondaire de l'assistante Blair (Joan Cusack) est moins crédible, même s'il donne lieu à une scène hilarante où elle fait une course folle pour livrer une cassette vidéo à temps pour la diffusion. Autre scène marquante par son humour: celle où Aaron tente sa chance comme lecteur de nouvelles, avec un résultat catastrophique pour lui, le type de situation qui, de nos jours, ferait le tour d'Internet. Dans une autre scène, les fans de Francis Cabrel seront tout étonnés d'entendre Brooks entonner dans un français approximatif la chanson "Envoyé spécial", dont les paroles collent particulièrement bien à la thématique du film. Notons finalement la présence de Jack Nicholson dans le rôle du lecteur de nouvelles de la chaîne de télévision mère à New York, qui peut faire la pluie et le beau temps par son influence professionnelle.

Puisque James L. Brooks a déjà travaillé aux nouvelles de CBS et qu'il a effectué bien des recherches pour son film, en plus de profiter de l'apport précieux de Susan Zirinsky, il nous donne un aperçu juste et détaillé du métier de journaliste tel qu'il était pratiqué au moment de la transition du journalisme d'enquête aux nouvelles sensationnalistes qui prévalent encore de nos jours. Du même coup, il dresse également un portrait réaliste de la femme carriériste des années 1980, Jane étant vraiment la petite soeur spirituelle de Mary Richards, le personnage iconique de Mary Tyler Moore, mais projetée dans un vrai studio de nouvelles plutôt que dans une version en carton-pâte créée pour la télé. Albert Brooks (pour qui le rôle d'Aaron avait été expressément écrit) ajoute une touche d'humour intello au film, dans un style qui rappelle celui de Billy Crystal par son esprit et sa vitesse d'élocution.

"Broadcast News" est un film à découvrir ou à revoir, un classique incontournable pour toute personne s'intéressant aux coulisses des médias, dans une édition qui satisfera le cinéphile le plus exigeant.


Cotes

Film9
Présentation10
Suppléments9
Vidéo10
Audio10