Amazing Ocean 3D (3D-BD) [Blu-ray]
Universal Studios Home Video

Réalisateurs: Timo Joh. Mayer, Benjamin Eicher
Année: 2013
Classification: NR
Durée: 55 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD20), Français (DTS20), Français QC (DTS20), Espagnol (DTS20), Japonais (DTS20), Portugais (DTS20), Tchèque (DTS20), Hongrois (DTS20), Turque (DTS20), Polonais (DTS20), Italien (DTS20), Allemand (DTS20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Bulgare, Arabe, Tchèque, Hongros, Latvien, Norvégien, Suédois, Turc, Estonien, Islandais, Japonais, Coréen, Mandarin, Thaï, Allemand, Italien, Danois, Grec, Russe
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)
Code barres (CUP): 025192164033

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
21 janvier 2013

Il y a beaucoup d'offres sur le marché pour des films documentaires en 3D, mais étonnamment, il y en a pas beaucoup qui ont été directement tourné avec de vraies caméras stéréoscopiques (avec deux lentilles - une pour capturer chaque oeil). Ces autres films sont convertis en 3D via logiciel ou une joute technique. "Amazing Ocean" pour sa part a été réellement capturé en 3D et la pochette nous en fait part contrairement aux deux autres Blu-ray 3D qui ont été lances en même temps ce mois-ci que celui-ci chez Universal.

"Amazing Ocean" m'a vraiment fait trippé comparativement aux derniers Blu-ray aquatiques que j'ai critiqués pour ce site qui m'avaient très peu ébloui. Ici nous avons vraiment l'impression que les poissons sont avec nous dans notre salon. Les réalisateur Benjamin Eicher et Timo Joh. Mayer nous offrent le 3D dont on nous parle depuis si longtemps, encapsulé sur ce disque! Il y a quelques bulles d'air qui sont trop proches, mais nous nous habituons vite à ce tout petit problème qui est mineure comparé au reste de l'expérience. Même le logo Universal (en 3D) au début du film est impressionnant!.

Tout d'un coup, il y a de la narration anglaise de Glen McCready et cela a eu comme effet de péter ma bulle où j'étais impressionné du rendu de l'image. De toute évidence, le film a été fait pour les enfants, car le narrateur parle tranquillement, dans un langage cherchant l'attention des tout-petits (simple et court - il en va de même pour les autres langues dont le canadien-français qui diffère quelque peu de la version française). Il discute du film Finding Nemo en voyant les poissons-clown, expliquant que contrairement au film, ces poissons ne s'aventurent jamais loin des anémones. On nous parle aussi des écoles de poissons (qui sont assez fascinantes en 3D), des poissons-perroquet (et leur ami les poissons-trompette), les pieuvres (qui se camouflent - impressionnant), les poissons-demoiselle (dont la variété "grégoire noir" cultive des algues dont il se nourrit!), les tortues de mer (une espèce en voie de disparition), les calmars, les coraux (dont le seul vrai ennemi est l'homme), les raies (qui peuvent être aussi large que huit pieds), les dugongs (vaches des mers), les phoques (qui habitent les moments les moins beaux dans le film à cause de l'eau brouillée) ainsi que les dauphins qui s'amusent pour ne nomme que ceux-là. Le narrateur poursuit en notant la diversité des noms de poissons, jolis ou bizarres! Comme la plupart des documentaires de genre, on nous fait avaler de force (pas autant que Ocean Wonderland 3D) des éléments écologiques à travers la narration, spécifiquement à propos des coraux et des poissons-lion.

Les explications sont mélangées à une musique (de Nassouh Hichri) vraiment fatigante sur tous les niveaux. Certaines pièces réverbèrent un peu trop, alors que d'autres nous énervent avec le type d'instruments utilisé. La qualité visuelle est impressionnante à l'exception des séquences des dauphins dont je vous parlais. Ailleurs, nous pouvons profiter des nombreuses couleurs des espères marins et être impressionné par l'art de camouflage des pieuvres! Il n'y a pas d'artefact (de compression ou direct du négatif) qui vient nuire à notre émerveillement. Il est à noter que ce disque fonctionne aussi pour ceux qui n'ont pas de téléviseurs 3D avec d'excellents résultats. Ce disque ne contient pas de suppléments. On aurait pu nous présenter les cinéastes dans le fond de l'océan avec leur équipement de tournage!

Les fans de film nature vont trouver que la narration est très simpliste et le genre d'images a été vu de maintes fois. Cependant, le 3D est vraiment impressionnant et pourrait servir en tant qu'un bon disque de démonstration.


Cotes

Film9
Présentation5
Suppléments-
Vidéo9
Audio6