Les animaux amoureux
Les Films Séville Pictures

Réalisateur: Laurent Charbonnier
Année: 2007
Classification: G
Durée: 85 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51, DDST), Anglais (DD51, DDST)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 17
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
13 novembre 2008

Le film d'animaux français est un genre en soi. À chaque année, il y a toujours au moins un documentaire pour traiter de l'existence de poissons, insectes, mammifères et autres entités vivantes. En 2007, c'est "Les animaux amoureux" qui remporte la palme de l'objet le plus mignon et attendrissant.

Spécialiste du genre (il a participé aux ouvrages Le peuple migrateur et Le dernier trappeur), le réalisateur Laurent Charbonnier ne s'en laisse pas imposer. Tant mieux, car son dernier récit a nécessité 500 jours de tournage dans des températures extrêmes afin de filmer 170 espèces d'animaux! Son sujet est pourtant simple: montrer les coutumes amoureuses d'espèces vivantes dans leur rite de séduction, les combats avec leurs adversaires et l'accouplement libérateur, le tout en suivant les quatre saisons qui se succèdent.

Ce procédé qui va jusqu'au bout de ses limites plaira instantanément aux jeunes cinéphiles. Les animaux sont souvent mignons, leurs mimiques font sourire et il est aisé d'en apprendre davantage sur leur habitat naturel. Entre les lions, les girafes et les chimpanzés, il est difficile de s'ennuyer. Surtout que le cinéaste se permet un détour sous-marin pour filmer des dauphins et des baleines.

Pourtant, ces 85 minutes ne se déroulent pas nécessairement à la vitesse de l'éclair. Le rythme lent se veut légèrement répétitif, et après un début canon, la progression se veut moins sentie, pour finalement revenir en force à la toute fin. Le choix des "protagonistes" peut également surprendre. Les insectes et les oiseaux prennent presque toute la place, ce qui est un peu dommage pour l'admirateur d'êtres à quatre pattes.

La beauté des paysages fait cependant oublier ces quelques défauts. La photographie est majestueuse, faisant rapidement voyager. Les images précises permettent une bonne élaboration des détails, alors que les couleurs réalistes évoluent au rythme du printemps, de l'été, de l'automne et de l'hiver. Parfois, le manque de lumière se fait ressentir, mais il n'y a rien pour handicaper les contrastes pendant très longtemps.

La musique grandiose de Philip Glass est tout à fait adaptée aux situations, et il ne sera pas surprenant de vouloir acheter la trame sonore une fois la tombée du générique. Les mélodies se fondent l'une sur l'autre, créant un climat de délectation. Les pistes sonores en Dolby Digital 5.1 offrent l'ambiance souhaitée en recréant parfaitement ce vent qui souffle, cette neige qui tombe et ces multiples rugissements. Les rares voix - il ne s'agit pas d'un documentaire romancé comme La marche de l'empereur - s'entendent aisément. Les mots de la narratrice Cécile de France se veulent poétiques, et en cas de besoin, il y a des sous-titres blancs en anglais pour ne rien manquer.

La très jolie pochette montre deux kangourous qui se lèchent! Il est difficile de trouver une image plus représentative. Le menu principal du DVD représente des oiseaux en plein vol. Les airs grandioses de Glass viennent casser la monotonie de l'entreprise. L'unique supplément est un long segment de 52 minutes retraçant l'élaboration du projet, les difficultés de tourner les scènes, le choix technique au niveau de la caméra, le processus de longue haleine et le désir de toujours respecter la faune. La narration d'André Dussollier fond dans la bouche en étant à la fois instructive et divertissante.

Sans être le meilleur documentaire du genre, "Les animaux amoureux" arrivera rapidement à séduire les gens qui aiment voir des êtres vivants se coller et se faire les yeux doux. Sans doute que l'entreprise est un peu répétitive, mais rares sont les essais qui donnent toute la place à ces entités en faisant presque totalement abstraction de l'être humain. Un grand champion pour les après-midi en famille.


Cotes

Film7
Présentation5
Suppléments5
Vidéo7
Audio8