Architects of Denial
Film Movement

Réalisateur: David Lee George
Année: 2017
Classification: NR
Durée: 95 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686006505

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
26 décembre 2017

Malgré son traitement classique, "Architects of Denial" n'en demeure pas moins un documentaire nécessaire par son sujet.

Qu'est-ce qu'un génocide? C'est à partir de cette question primordiale que le réalisateur David Lee George a décidé de développer cet essai. Il interroge des survivants, puise dans les exemples du passé et éclaire le présent à partir de sources qui nient la réalité. Si l'effort peut paraître didactique (et il l'est), impossible de ne pas s'incliner devant la démarche. Surtout qu'elle ose prendre comme pierre d'assise le génocide arménien, le rappelant à la face du monde. Évidemment quiconque est féru de politique n'apprendra pas grand-chose sur le sujet. Mais les autres risques d'être rivés à l'écran devant ce long-métrage qui se suit presque comme un suspense.

Sur un plan technique, l'ensemble ne casse rien. Les images soignées côtoient celles qui sont parsemées de grain. Les teintes correctes ne font pas oublier les contrastes un peu sombres. Les pistes sonores font ressortir des enceintes des bruits divers (cris, alarmes) pour se concentrer sur les nombreux dialogues. Ces derniers s'entendent généralement correctement. Tant mieux, car il n'y a aucun sous-titre disponible. Les mélodies assez dramatiques s'agencent sans difficulté à ce qui est montré et mentionné.

La pochette sinistre et peu subtile présente des atrocités de la guerre et un homme tout puissant en veston cravate qui semble s'accommoder de la situation. Le menu principal du disque se concentre sur un lieu historique. L'ensemble est statique et sans musique. Aucun supplément ne se retrouve sur cette édition.

"Architects of Denial" n'a que faire de la sacro-sainte objectivité. Le documentaire prend le pari de démontrer sans s'enrober dans la rectitude politique. Bien qu'imparfait et redondant, le résultat est suffisamment intéressant et probant pour qu'on s'y consacre notre précieux temps.


Cotes

Film6
Présentation4
Suppléments-
Vidéo6
Audio6