Baraka
2-Disc Special Edition
MPI Home Video

Réalisateur: Ron Fricke
Année: 1992
Classification: NR
Durée: 97 minutes
Ratio: 2.21:1
Anamorphique: Oui
Langue: Musique (DTS51, DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 22
Nombre de disques: 2 (DVD-9 + DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Robert Bélanger
8 février 2009

"Baraka" est un mot ancien provenant du Sufi qui signifie bénédiction ou essence de la vie. Le film, tour de force tourné en 70mm dans 24 pays sur six continents, nous entraîne dans un voyage quasi spirituel qui explore la relation entre la condition humaine et la nature, étrange mélange de symétrie, de sauvagerie, de chaos et d'harmonie. Il ne s'agit pas d'un documentaire "environnementaliste " ou d'un constat sur la destruction de la planète par l'homme. Le cinéaste Ron Fricke, qui avait agi à titre de directeur photo sur Koyaanisqatsi dix ans auparavant, nous offre plutôt un regard méditatif sur le monde, sur la nature débridée, le comportement animal et les rituels humains.

Après la séquence d'ouverture où un macaque japonais (singe des neiges), assis dans une source d'eau chaude, semble méditer sur l'infini en regardant les étoiles, "Baraka" nous amène vers un volcan à Hawaii, à l'Église de la Sainte Sépulture à Jérusalem, au temple Ryoan-Ji à Kyoto, au lac Natron en Tanzanie et aux puits de pétrole en flammes des plaines du Koweït après la guerre du Golfe. La caméra nous laisse également entrevoir différentes formes d'expression religieuse et de rituels, des psaumes chantés par des moines tibétains jusqu'aux célébrations tribales en Afrique et au Brésil. Utilisant la photographie en accéléré ("time-lapse photography"), le long-métrage s'attarde aussi au contraste entre la vie trépidante, le sentiment d'isolation et le rythme mécanisé des milieux urbains, et la beauté naturelle des montagnes et des forêts qui les entourent.

Sans dialogues ni narration, ce périple visuel d'une beauté époustouflante transcende les lieux et le langage, établissant une ambiance a priori déroutante pour le spectateur en manque de repères. Conscient qu'il ne s'agit pas d'un film éducatif, celui-ci se laissera transporter par cette expérience sensorielle appuyée par la musique envoûtante de Brendan Perry, Lisa Gerrard, Michael Stern et du groupe Sud-Américain Inkuyo, entre autres. Le dicton qui veut que le voyage soit plus important que la destination s'applique parfaitement à "Baraka", une oeuvre unique où l'environnement, l'histoire et la nature humaine s'affrontent et se fusionnent dans un équilibre fragile, mais universel, une sorte d'espace spirituel où la Terre devient Gaia. Fascinant.

L'édition spéciale parue en 2001 était excellente au niveau visuel, mais le transfert restauré de cette nouvelle mouture est tout simplement époustouflant du début à la fin. L'image est d'une clarté et d'une netteté qui frôle la perfection, le niveau des contrastes et l'étalement des noirs laissent apparaître les moindres détails et la palette de couleurs est rendue de façon vibrante et naturelle. Il s'agit d'un transfert de référence à ranger aux côtés de celui de l'édition spéciale de 2001 A Space Odyssey. Évidemment, il ne faut pas se fier à la mention "8 K Ultradigital HD" qui orne le boîtier, puisque le maximum de résolution permise par le format DVD est de 480p. La qualité sonore est tout aussi impressionnante. Les pistes en Dolby Digital 5.1 et en DTS s'équivalent et sont robustes et dynamiques. La séparation des canaux avant est nette, les effets ambiophoniques créent une ambiance immersive et l'équilibre avec la musique est idéal.

Cette édition double-disque nous arrive dans un boîtier cartonné de format livre 100% recyclable qui s'ouvre en trois segments. Malheureusement, ce format écologique manque de solidité, un des coins était écrasé, la mini languette qui sert à maintenir le boîtier fermé s'insère mal dans l'ouverture et les disques sont insérés dans des fentes des deux premiers segments, ce qui les rend difficile à extirper, sans compter les risques d'égratignures dus aux frottements. Les menus animés du DVD sont simples, faciles à naviguer et tout à fait dans l'esprit du film. Les suppléments se retrouvent sur le second disque, la pièce de résistance étant le documentaire de 76 minutes intitulé "Baraka: A Closer Look", qui explore tous les aspects de la production. Le contenu est exhaustif, informatif et presque aussi intéressant que le film. Une courte revuette sur le processus de restauration est également offerte.

Fortement recommandé, même si vous possédez déjà l'une des deux éditions précédentes. Mon seul regret est que nous ayons reçu cette édition au lieu de celle en format Blu-ray que nous avions demandé. Je ne peux même pas m'imaginer ce que ça peut donner avec une résolution de 1080p!


Cotes

Film9
Présentation4
Suppléments7
Vidéo10
Audio9