Blood in the Face
First Run Features

Réalisateurs: Anne Bohlen, Kevin Rafferty
Année: 1991
Classification:
Durée: 78 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
6 octobre 2007

Sorti il y a plusieurs années au cinéma, le documentaire "Blood in the Face" fait ici sa première apparition en DVD. Ayant pour sujet les mouvements d'extrême droite aux États-Unis, on y retrouve tour à tour des groupes comme le Ku Klux Klan, Aryan Nation, le American Nazi Party ou The Order.

Tout d'abord, quand on voit la pochette du DVD pour la première fois on remarque le nom de Michael Moore en grosses lettres, comme si c'était le documentariste vedette qui l'avait réalisé. Or, quand on regarde de plus près, on s'aperçoit que Monsieur Moore n'a mené que les entrevues (seulement quelques-unes en fait) alors qu'il était un tout jeune journaliste encore inconnu. Le film lui-même ayant été réalisé par James Ridgeway, Anne Bohlen et Kevin Rafferty (réalisateur du documentaire culte "The Atomic Café"), mais dont les noms apparaissent en petites lettres sur le même boitier!

Truc de marketing pour faire vendre un vieux documentaire platte me dis-je en voyant cette supercherie. Or quelle ne fut pas ma surprise en visionnant le film. Peu importe que les entrevues aient été conduites par la star Michael Moore ou par mon voisin d'en haut ou même par sa mère, quand on détient des illuminés comme ça qui sont tellement convaincus du bien-fondé de leurs idées qu'ils acceptent de parler des moindres détails de leurs plans, leurs théories ou des supposés complots nous entourant, on ne peut rater son coup. Les trois réalisateurs le savaient tellement qu'ils ont opté de nous présenter le film sans narration, qui se révèle toujours subjective, ni sans artifices cinématographiques, qui encore là servent à orienter la pensée des spectateurs dans le sens désiré.

Seulement que des images des réunions de ces groupes d'extrême droite, avec des entrevues de gens de tous les niveaux, de simples membres ou partisans de telle ou telle doctrine à certains pasteurs ou chefs politiques. Chaque phrase, chaque mot même, peu importe qui le dit est une vraie pièce d'anthologie. Que ce soit ce dignitaire de Aryan Nation qui appelle Adolf Hitler un gentleman et un visionnaire, ou cette jeune mère de famille qui parle de son mari ayant eu récemment quelques "troubles" alors qu'en fait il était au même moment recherché par les polices de tous les États-Unis pour le meurtre d'un animateur de radio juif et qu'il fut arrêté avec une camionnette bourrée d'armes et d'explosifs, assez pour faire sauter la moitié de l'état de la Géorgie!

Et comme si tout cela n'était pas assez équivoque, les cinéastes ont rajouté par-ci par-là quelques images d'archives pour situer les actions de ces hurluberlus dans un cadre social normal, nous aidant à mieux comprendre la différence entre les deux réalités. Un chef-d'œuvre de documentaire journalistique comme en en voit peu souvent. On aurait juste aimé que ça se poursuive avec du matériel contemporain... En terminant, je ne peux que citer ce journaliste qui à l'époque disait de "Blood in the Face" que "sans un zombie à l'horizon, c'est le film d'horreur le plus épeurant depuis des années"!

Au niveau vidéo, bien que la grande partie du matériel ait été tournée sur pellicule 16mm, la qualité du film utilisé à l'époque laissait un peu à désirer. Une définition quelconque, des couleurs fades et un look un peu sale rendent le travail au transfert impossible à corriger. On a fait ce qu'on pouvait pour améliorer le tout en nettoyant bien le négatif original, mais le résultat global reste décevant. Au niveau audio, mêmes problèmes. Comme la majorité du son utilisé est le son direct, il arrive que dans plusieurs occasions le nombre d'intervenants soit trop grand pour une seule perche (micro) et qu'ainsi des répliques fusent sans être totalement audibles ou que certains participants soient moins bien compréhensibles. Malheureusement, il n'y a pas de suppléments sur ce DVD.


Cotes

Film10
Présentation5
Suppléments-
Vidéo6
Audio6