Hijacked
American Experience
PBS Home Video / Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Ilan Ziv
Année: 2006
Classification: PG
Durée: 60 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 10
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
26 février 2006

Avant les évènements tragiques du 11 septembre 2001 perpétrés aux États unis, ceux du 6 septembre 1970 étaient considérés comme les plus sombres de l'histoire de l'aviation. En effet, en ce jour quatre avions furent détournés par des pirates de l'air faisant partie du "Front Populaire de Libération de la Palestine", dans le but de sensibiliser l'opinion publique à leur cause et d'échanger les quelque 600 otages contre des prisonniers politiques. À travers sa série "American Experience", PBS s'est intéressé à cette journée sombre et nous présente le constat de cette action extrême dans le documentaire intitulé "Hijacked".

Décrits par les historiens américains comme une introduction du terrorisme global, ces événements surnommés "Black September" nous sont objectivement relatés. On nous décrit les causes qui ont mené à cet acte, c'est-à-dire la fameuse guerre des Six Jours qui a vu l'armée israélienne s'emparer de territoires palestiniens sous le regard indifférent du monde entier. Des cendres de cette guerre naquit le "Front populaire de Libération de la Palestine", organisation palestinienne militante, nationaliste et marxiste qui décida de riposter face à l'envahisseur. Quand la guérilla ne fut plus suffisante, les dirigeants commandèrent le détournement de quatre avions de ligne (il en a eu un cinquième quelques jours plus tard) qu'ils tentèrent de ramener à "Revolution Airport", soit une étendue de désert située en Jordanie sous le contrôle palestinien.

Utilisant une approche classique aux documentaires, c'est-à-dire une série d'archives de l'époque, de quelques reconstitutions d'évènements et d'interventions provenant d'un panel d'invités que l'on tisse la chronologie des évènements. Ce panel se compose d'une grande variété d'intervenants, tels les membres d'équipages et les otages des avions détournés ainsi que quelques experts en matière de sécurité et quelques journalistes assignés à la couverture de ces évènements. L'essentielle narration de Campbell Scott vient lier le tout de belle façon. On prend bien soin d'exposer les faits sans chercher à prendre position et on souligne l'imbroglio politique dans lequel étaient plongés les gouvernements américains, israéliens et jordaniens dans cette crise aux proportions planétaire. Si la cause et les actions menées lors de cette prise d'otages sont abondamment détaillées, on ne peut en dire autant des évènements qui ont permis de clore cette crise et des conséquences de ces actes sur l'équilibre des forces en présence au Moyen-Orient. Au final, nous assistons à une très intéressante page d'actualité du 20e siècle, mais ses 60 minutes au compteur en font quelque chose de précipité, spécialement en fin de parcours.

La vidéo est de qualité variable. Toutes les reconstitutions historiques et les segments d'entrevues sont de très bonne qualité alors que les archives vidéo démontrent, dans plusieurs cas, des signes évidents d'usure. De nombreuses impuretés à la pellicule et des couleurs délavées sont souvent au programme, mais il faut rappeler que plusieurs archives furent tournées dans le désert de Jordanie avec un équipement très peu sophistiqué, même pour l'époque. Comme à l'habitude pour les documentaires de PBS, la trame sonore est de format stéréo et la narration ainsi que les segments d'entrevues sont clairs.

Aucun supplément n'orne cette édition DVD très dénudée. Pour ceux et celles qui aimeraient en connaître plus sur les évènements de "Black September", je vous réfère illico au merveilleux site web de PBS qui vous permettra d'approfondir le sujet. D'ailleurs, le site offre quelques capsules d'information très intéressantes qui, selon moi, auraient dû faire le voyage sur l'édition DVD pour ainsi offrir un peu plus de substance au contenu. Par exemple, vous pouvez voir la conférence de presse orchestrée par les terroristes dans laquelle on voit les otages témoigner des conditions de vie dans lesquelles ils vivent ce drame. De plus, on peut consulter une biographie écrite de Patrick Arguello, américain qui était solidaire à la cause palestinienne et qui fut abattu en plein vol par un agent de sécurité alors qu'il tentait de détourner le vol 219 de la compagnie EL-AL vers "Revolution Airport". Cette édition DVD mérite d'être visionnée, mais pour une rare fois, cette "American Experience" bâclée ne mérite pas plus qu'une location.


Cotes

Film7
Présentation2
Suppléments-
Vidéo7
Audio7