The Making of the Mob: Chicago
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: John Ealer
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 343 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-9)
Code barres (CUP): 013132647142

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Patrick Robert
17 décembre 2016

De tous les bandits ayant véritablement existé, Al Capone est probablement celui qui a le plus frappé l'imaginaire collectif, au point de devenir l'archétype même du gangster dans la culture populaire. Une partie de son histoire a déjà été racontée à travers des films comme The Untouchables et des séries comme Boardwalk Empire, mais si vous avez envie de connaître le parcours véridique de cet homme aussi violent que charismatique et de constater l'étendue de l'empire criminel qu'il a réussi à mettre sur pied, le documentaire "The Making of the Mob: Chicago" vous apprendra absolument tout ce que vous désirez savoir, et même plus, sur ce personnage plus grand que nature.

Après une première saison consacrée à la pègre new-yorkaise, la série documentaire "The Making of the Mob" se tourne cette fois-ci vers la ville de Chicago, et son plus célèbre criminel. Les six premiers épisodes dressent un portrait exhaustif d'Al Capone, de ses premiers larcins à l'âge de 14 ans à Brooklyn en passant par son exil à Baltimore, son arrivée à Chicago où, profitant de la prohibition, il se lancera dans la vente illégale d'alcool (donnant naissance au passage à la mafia moderne), sans oublier sa lutte contre le service américain du revenu et Eliot Ness, son emprisonnement, puis son décès, causé par une syphilis contractée dans sa jeunesse. Les deux derniers épisodes se consacrent à son héritage, alors que son ancien garde du corps, Tony Riccardo, prendra les rênes de l'empire qu'il a fondé.

Pour lever le voile sur cet homme qui opérait après tout dans l'illégalité, la série "The Making of the Mob: Chicago" interroge une tonne de spécialistes, dont une bonne douzaine d'auteurs ayant écrit des ouvrages sur le sujet (Jonathan Eig, Robert Lombardo, John Binder, Laurence Bergreen, Karen Abbott, T. J. English, Hillel Levin, etc.), mais aussi des journalistes, des historiens, des directeurs de musée, d'anciens agents du FBI, d'ex-membres de la pègre de Chicago, et même la petite nièce de Capone, Deirdre. À travers cette brochette d'experts, le documentaire propose également des entrevues avec des acteurs ayant incarné des mafieux au cinéma et à la télé, comme Michael Madsen, Billy Drago, Vincent Pastore, William Forsythe et Paul Sorvino.

"The Making of the Mob: Chicago" reconstitue plusieurs moments charnières de l'histoire de Capone à l'aide de comédiens, dans une réalisation correcte, sans plus. La distribution n'est pas remarquable non plus, à commencer par Michael Kotsohilis, dont la performance dans la peau d'Al Capone est assez terne, surtout en comparaison à des acteurs comme Robert de Niro ou Stephen Graham, qui ont déjà interprété le rôle avec beaucoup plus d'aplomb. On pardonne toutefois le peu d'éclat de ces vignettes, puisqu'elles servent principalement à illustrer la narration qui elle, est toujours captivante. Comme tout bon documentaire, le montage insère des couvertures de journaux et des photos de l'époque, et montre certains lieux existant encore, comme la Standard Brewing Company, où Capone a débuté ses activités de bootlegger.

Le coffret "The Making of the Mob: Chicago" contient huit épisodes d'une quarantaine de minutes chacun sur deux disques au format DVD. Du côté du matériel supplémentaire, on compte cinq courtes séquences retirées du montage, qui traitent de l'implication de la pègre dans l'industrie laitière, du frère de Capone, qui travaillait ironiquement comme agent de prohibition, ou encore de l'étrange collaboration entre la CIA et la mafia de Chicago afin d'assassiner Fidel Castro à Cuba dans les années 1960. Comme la série est déjà très informative, on pardonne toutefois le peu d'extras sur l'édition.

Genre de documentaire avec des acteurs, "The Making of the Mob: Chicago" n'est pas particulièrement bien réalisé ou joué, mais grâce à la très grande qualité de son contenu, la série réussit tout de même à se démarquer, en livrant le portrait le plus complet d'Al Capone à ce jour.


Cotes

Film7
Présentation6
Suppléments4
Vidéo6
Audio7