Alexander Hamilton
American Experience
Paramount Home Entertainment / PBS Home Video

Réalisateur: Muffie Meyer
Année: 2007
Classification: G
Durée: 120 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 19
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Simon Bergeron
13 mai 2007

Les figures importantes des États-Unis ont toujours représenté un attrait majeur pour la population de nos voisins du Sud. Qu'il s'agisse de personnalités dont le comportement a pu embrouiller la raison avec les années ou de purs génies des champs de bataille, des chercheurs et experts auront toujours leur mot à dire sur le sujet. Il est de coutume de croire qu'il s'agit de sacraliser ces âmes au panthéon des grands dirigeants, mais en regardant d'un peu plus près, on voit qu'ils savent peser les propos avec une justesse et un certain savoir-faire qui dénote au final, une tentative d'objectivité qui est plus que bienvenue dans ce cas-ci.

Il s'agit ici de l'histoire d'Alexander Hamilton, un homme controversé dont la rapide montée au pouvoir n'a eu d'égal que les défauts causant sa chute. Entêté, doté d'une candeur et arrogant, ce personnage a vu la naissance d'une nation et a participé à la construction des piliers qui la soutiennent encore aujourd'hui. Le film est un documentaire relatant les moments les plus marquants dans la vie d'Alexander Hamilton et des impacts de ses gestes. Les acteurs rendent bien leurs personnages, mais avec la mise en scène limitée, on se croirait dans un musée de cire parlant dépourvu de moyens techniques. Muffie Meyer, la réalisatrice, limite les gestes de sa caméra et dirige de manière sobre les comédiens, augmentant l'idée d'objectivité du métrage. Les anecdotes racontées sont pertinentes et ne semblent pas s'arrêter. On a affaire à un véritable flot d'informations sur le personnage ainsi qu'à son entourage. Ronald H. Blumer, le scénariste, a visiblement fait ses devoirs pour nous offrir un petit monument sans ennui.

Le film est un bon substitut à certains livres d'histoire. Les historiens et commentateurs interviennent de façon sporadique parmi des scènes de recréation de l'époque. Ils racontent généralement les événements marquants tandis que les acteurs se mettent dans la peau des personnages et parlent directement à la caméra, devant un arrière-plan d'époque. Le tout n'est pas réellement original, mais demeure sensé dans la mesure où les discours sont travaillés pour ressembler à l'époque de la sécession.

PBS ne se gâte pas avec les minces extras, mais force est de constater qu'ils sont intéressants. Il y a une courte revuette sur la production ainsi que des scènes coupées. Ces dernières offrent des sujets qui ne se sont pas rendus dans le métrage, et à regret puisque ces morceaux d'histoire témoignent de la débrouillardise d'Alexander Hamilton dans sa croisade pour aider à la transformation de sa nation. La revuette s'attarde notamment à la production ainsi qu'à sa façon de recréer les décors de l'époque par le biais d'une toile de fond sur laquelle est projetée une diapositive géante. Peut-être facile comme moyen, mais non dénué d'ingéniosité puisque le procédé marche sans failles durant le film.

Une bonne attention a été portée envers le transfert numérique du film. Tout d'abord, les clair-obscurs sont respectés. La profondeur de champ est suffisamment nette sans que l'on y décèle certains artefacts de compression. C'est la bande sonore qui, estampillée stéréo, fait le plus mal. Bien que l'on ne se trouve pas en territoire de film épique, les dialogues, la musique, les bruits, tout se retrouve entremêlé sans grande cohérence. Il aurait peut-être mieux valu d'offrir une piste en Dolby Digital 5.1, mais j'imagine qu'il s'agit du standard pour les documentaires télévisuels. Les menus sont statiques et sans musique, une situation un peu gênante, mais dont on peut retirer une certaine leçon: à documentaire objectif, DVD objectif.

Alexander Hamilton le documentaire, fait partie de la série "American Experience" lancée sur le réseau PBS. Moi qui était un néophyte des personnalités marquantes des États-Unis, me suis trouvé fortement intéressé et intrigué par l'idée de présentation d'un homme sans romancer les propos. Muffie Meyer et son équipe y sont parvenus de justesse, mais ont dû trimer dur pour cela. Un documentaire qui se regarde aisément par tous ceux qui sont amateurs d'histoire avec un grand H.


Cotes

Film8
Présentation5
Suppléments4
Vidéo8
Audio6