TR
American Experience
PBS Home Video / Paramount Home Entertainment

Réalisateurs: David Grubin, Geoffrey C. Ward
Année: 1995
Classification: G
Durée: 225 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
13 janvier 2006

Issu de parents hollandais aisés qui étaient venus s'établir à New York, Theodore Roosevelt vit le jour le 27 octobre 1858 dans cette métropole. Affligé par l'asthme, il sera éduqué à la maison familiale et sa très grande fragilité le limitera dans ses activités jusqu'au jour où son père lui dira qu'il est doté d'une acuité intellectuelle peu commune, mais sans un corps en santé pour l'accompagner, il ne pourrait pas l'utiliser à bon escient. C'est alors que le frêle Theodore Roosevelt s'entraîna et se mis à défier ses peurs et la mort pour devenir un héros de guerre, écrivain, botaniste, puis un ardent défenseur des droits de la personne pour finalement aboutir à la présidence des États-Unis. À travers sa série "American Experience" portant sur les présidents américains, PBS relate, dans un magnifique documentaire, les grandes étapes de la vie de cet illustre homme.

D'une durée de 225 minutes et segmenté en quatre parties, "TR" est un remarquable voyage au cœur d'une Amérique brouillonne qui a vu son président la doter de mécanismes économiques et sociaux qui lui permirent de grandir en puissance. La première partie "The Long Campaign" de cette odyssée s'attaque à la jeunesse de Theodore Roosevelt en prenant grand soin de souligner l'importance que revêtait son père. Puis, on nous relate ses années à Harvard où il fera la rencontre de sa première femme et des tragédies qui virent les femmes de sa vie mourir le même jour. Il amènera sa peine dans le Dakota du Nord pour l'enterrer, devenant au passage rancher. Il reviendra à New York, se remariera et deviendra commissaire, nettoyant la ville de sa corruption. Il s'engagera dans l'armée et deviendra un héros de guerre lors de la bataille de Santiago à Cuba contre l'ennemi espagnol. De retour, une vie de grand politicien l'attend et il devient gouverneur républicain pour l'état de New York. Le sénateur Platt, qui l'avait convaincu de se lancer en politique fût rapidement convaincu que Roosevelt était très dangereux et qu'il fallait l'éloigner des postes décisionnels du parti. C'est ainsi que Theodore Roosevelt se retrouva à la vice-présidence américaine pour ultimement prendre les rennes du pays suite à l'assassinat du président McKinley.

La deuxième partie "The Bully Pulpit" nous explique comment cet homme s'y est pris pour séduire l'Amérique par son acharnement, sa vitalité, son intelligence et sa vision. Devant la problématique navale américaine consistant à transférer sa flotte de l'océan Atlantique vers le Pacifique dans des délais raisonnables, Roosevelt créera le canal de Panama, finançant au passage la révolution panaméenne contre l'envahisseur colombien. On nous apprend également l'anecdote entourant le "Teddy Bear", suite à un voyage de chasse infructueux, clin d'œil qui s'est transformé en mine d'or pour son créateur. Il revampa la résidence présidentielle et la renomma "Maison Blanche" puis s'attaqua à sa réélection qu'il remporta avec la plus écrasante marge de tous les temps.

Le troisième acte intitulé "The Good Fight" voit Theodore Roosevelt s'insurger contre la destruction des espaces naturels et de prendre les grands moyens pour les protéger. Il fera un pacte secret avec le Japon, qui est entré en guerre contre la Russie, pour que ce dernier épargne les Philippines contre quoi les Américains fermeront les yeux dans la conquête de la Corée par l'empire nippon. Plus tard, Roosevelt sera au centre du pacte de paix signé entre le Japon et la Russie, effort qui lui vaudra le Prix Nobel de la paix. On assiste à ses derniers jours comme président et de ses efforts pour amener son bon ami William Howard Taft à la présidence américaine.

Le dernier chapitre de cette saga intitulé "The Black Care" verra le président se lancer dans un safari en Afrique de plus de 16 mois. À son retour, déçu de l'orientation prise par le président Taft qui se veut trop conservatrice, il se lancera dans une campagne de dénonciation et tentera un retour en politique. Suite à son échec à l'investiture républicaine, il fondera le parti progressiste, scindant par le fait même le parti républicain en deux. Le démocrate Woodrow Wilson deviendra président et lorsque la Première Grande Guerre éclatera, Theodore Roosevelt militera pour l'implication américaine dans cette guerre. Il devra cependant attendre que les Allemands coulent le "Litusania", envoyant près de 1200 civils par le fonds, pour que l'Amérique se réveille. Il explorera les confins du Brésil, y découvrant la rivière du doute, qu'il sera le premier à remonter. Il en sortira très affaibli, ayant contracté la malaria et le gouvernement brésilien renommera la rivière à son nom. Lors de son ultime campagne à la chefferie républicaine, il sera tiré à bout portant, mais insistera pour faire son discours même ensanglanté. Puis on nous relate la façon dont le plus téméraire des hommes rendit l'âme le 6 janvier 1919.

C'est en s'appuyant sur d'innombrables archives photo, plusieurs archives vidéo et d'un riche panel d'invités composé d'historiens, d'experts en politique américaine et des descendants de la famille Roosevelt que cette page d'histoire nous est présentée. Le tout est habilement lié par une narration très juste offerte par Jason Robards. Comme pour tous les autres documentaires de cette série, le propos est si riche et si intéressant que l'on se retrouve littéralement cloué sur notre siège à admirer le parcours de vie d'un être exceptionnel. L'habile montage entre les segments d'entrevues et l'insertion d'archives en fait un opus hautement divertissant dans lequel les temps morts sont absents.

Présenté dans son format original plein écran, nous avons droit à une image de qualité très acceptable lors les segments d'entrevues. Les archives vidéo, tout noir et blanc, sont médiocres, mais l'apparence est très secondaire face à son contenu historique. La piste sonore est strictement axée sur les canaux avant, ce qui est tout a fait légitime et le propos est perceptible en tout temps. Les archives vidéo ne comportent pas de son, car n'oublions pas que nous sommes dans les années du cinéma muet. Comme toujours pour les documentaires de PBS, aucune piste de sous-titre n'est disponible, mais vous pouvez vous rabattre sur la retranscription écrite de ce documentaire sur le site de PBS. Il y a un petit bémol à cette édition DVD, le fait que l'enchaînement entre la deuxième et troisième partie ne se fait pas. Étant donné que le tout avait été présenté en deux volets lors de sa parution en 1996, nous avons droit aux crédits de fin, puis un retour au menu. On doit relancer le tout pour les deux derniers actes. Malheureusement, il n'y a aucun supplément sur cette édition DVD.

Theodore Roosevelt est un réformiste qui se battit toute sa vie pour défendre ses idées et les intérêts du peuple américain au grand dam du parti républicain, son parti. Sa très grande vitalité, sa clairvoyance, son charisme et son intégrité rayonnèrent sur l'Amérique entière et la firent grandir avec vigueur. Après l'écoute de ce documentaire, vous comprendrez mieux pourquoi par un beau jour, Franklin D. Roosevelt, le neveu de Theodore Roosevelt attendit l'arrivée de son oncle sur un quai de New York au beau milieu d'une immense foule qui l'acclamait. Il voulait lui dire qu'il était son héros, lui demandait sa bénédiction, car l'homme voulait suivre ses traces et se lancer en politique. Le reste n'est qu'histoire. Tout féru d'histoire doit impérativement mettre la main sur cette édition DVD.


Cotes

Film10
Présentation3
Suppléments-
Vidéo7
Audio7