Truman
American Experience
PBS Home Video / Paramount Home Entertainment

Réalisateur: David Grubin
Année: 1997
Classification: PG
Durée: 260 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 22
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
5 février 2006

Né au Missouri, le 8 mai 1884 et fils de fermier, Harry Truman allait, malgré de nombreux échecs, gravir les échelons de la politique américaine pour devenir abruptement le trente-troisième président des États-Unis le 12 avril 1945 suite au décès de Franklin D. Roosevelt. À travers sa série "American Experience" portant sur les présidents américains, PBS relate, dans un splendide documentaire, l'invraisemblable parcours ce cet homme du peuple, travailleur acharné qui, selon ses propres dires, n'était pas le mieux qualifié pour prendre la présidence des États-Unis, mais étant donné que cette tâche lui incombait, il allait relever ce très grand défi.

C'est à partir d'une anecdote racontant l'abominable cauchemar que vécut Harry Truman alors qu'il sillonnait l'Amérique par train pour mousser sa campagne électorale à titre de vice-président en 1944 que s'amorce cet enivrant documentaire. Cette nuit-là, Truman rêvera à la mort soudaine de Franklin Roosevelt et se réveillera abruptement pour finalement déclarer aux journalistes suivant sa campagne qu'il venait de passer la plus mauvaise nuit de toute sa vie. Alors qu'il était en poste depuis 82 jours seulement, la prémonition devint réalité alors qu'il fut dépêché à la Maison Blanche pour apprendre que le président Franklin Roosevelt venait de mourir, ce qui faisait de lui le plus improbable et inexpérimenté président de l'histoire américaine.

Échelonné sur deux disques et d'une durée de 260 minutes, ce bijou culturel présente les grandes étapes de la vie d'un homme simple doté d'un gros bon sens et, qui malgré son inexpérience flagrante, dut prendre des décisions qui allaient changer à tout jamais la face du monde. Le premier disque s'évertue à nous décrire l'enfance modeste que connut d'Harry Truman à Independence, Missouri. Il sera fermier, commis de bureau et sera appelé à aller se battre en France pendant la Première Grande Guerre. Nommé officier, il dirigera avec succès une bande d'indomptables et son régiment de distinguera dans les Vosges. De retour au Missouri, il se mariera et son goût du commandement développé pendant la guerre lui dictera une orientation politique. Il deviendra sénateur du Missouri en 1934 et il fera campagne à la vice-présidence en 1944. Devenu président suite à la mort du très grand et admiré Franklin Roosevelt, Truman devra guider l'Amérique alors plongée en pleine guerre. À peine assis sur son trône, Truman signera la charte des Nations Unies, assistera à la conférence de Potsdam aux côtés de Winston Churchill et Staline puis apprendra l'existence de l'arme suprême, qu'il cèdera à l'armée pour son utilisation voulant mettre fin à la guerre du Pacifique. C'est ainsi qu'Hiroshima et Nagasaki seront atomisés et après la capitulation des Japonais, Truman reprendra le contrôle de la bombe atomique.

Si vous pensez qu'après avoir relevé tous ces défis, le président Truman était au bout de ses peines et qu'il pourrait siroter sa tasse de thé en toute quiétude, installez le deuxième disque dans votre platine et découvrez ce que lui réservait la fin de son premier mandat et tout ce qui entoura son improbable second mandat. Il dut entre autre contrecarrer les plans de Staline qui était en train de recouvrir l'Europe du drap communiste, en finançant les campagnes grecques et turques qui se battaient contre l'envahisseur soviétique. Devant la crise économique sans précédent touchant l'Europe, il donna une assistance économique de plusieurs milliards de dollars dans ce qui allait devenir le "plan Marshall". Devant la menace communiste, il dota le pays de mécanismes protecteurs en créant la CIA, le conseil de la sécurité, l'armée de l'air, e ministre de la Défense et fit partie de l'organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).C'est ainsi qu'il fixa les balises américaines face à la menace soviétique et que s'entama la guerre froide. Son second mandat, gagné à l'arraché, verra le peuple américain engagé dans une guerre qu'il ne voulait pas, celle de Corée. Devant des divergences flagrantes entre le président et son commandant général quant au rôle que devait assumer l'armée américaine dans cette guerre, Truman n'aura d'autres recours que de démettre Douglas MacArthur de ses fonctions. Harry Truman tira sa révérence après son second mandat et il disparut de la scène politique aussi rapidement qu'il en était venu redevenant le simple et heureux citoyen Truman.

C'est en s'appuyant sur d'innombrables archives photo et vidéo dont certaines sont aussi spectaculaires que troublantes et d'un riche panel d'invités qui décortiquent chaque grande décision qu'a dû faire Harry Truman tout au long de sa carrière, panel qui se compose d'historiens, d'académiciens, d'experts en politique américaine et d'anciens politiciens, que cette page d'histoire nous est présentée. Le tout est habilement lié par la narration d'enfer que nous offre le comédien Jason Robards. Rarement ai-je vu un documentaire aussi accrocheur, tant son contenu est riche et tant son enveloppe est captivante. Il n'y a aucun temps mort, ni aucun creux de vague dans cette saga historique où les nombreuses archives viennent rehausser chaque moment.

Présenté dans son format original plein écran, nous avons droit à une image de très bonne qualité quand on nous présente les segments d'entrevues ainsi que certains panoramas majestueusement filmés qui servent à lier certains passages. Les archives vidéo, toutes noir et blanc (sauf la dernière avec JFK), sont de qualité plutôt moyenne, montrant passablement d'égratignures et de poussières. Mais étant donné le contenu de ces archives, il est très facile d'en oublier son état élimé. Les mêmes remarques s'appliquent au volet audio. Les segments d'entrevues et la narration sont limpides et facilement perceptibles. Quant aux archives, certaines contiennent passablement de distorsion ou de bruits de fond, faisant un beau défi à relever pour nos tympans. Comme toujours pour les documentaires de PBS, aucune piste de sous-titres n'est disponible, mais vous pouvez vous rabattre sur la retranscription écrite de ce documentaire sur le site de PBS.

L'improbabilité est sûrement le mot qui résume le mieux le parcours qui mena Harry Truman à la présidence américaine. Quant à l'homme, authenticité, simplicité et le gros bon sens sont certes les caractéristiques qui le définissent le mieux. PBS nous présente le destin peu commun d'un homme du peuple qui parlait le langage du peuple et qui gagna le respect de l'Amérique par sa dévotion, son intégrité et son travail acharné. Je souhaite à tous d'avoir l'occasion de contempler ce Truman Show.


Cotes

Film10
Présentation3
Suppléments-
Vidéo7
Audio7