The Alamo
History Channel

Réalisateur: Joshua S. Alper, Darryl C. Rehr, …
Année: 2003
Classification: NR
Durée: 240 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Stéréo)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 33
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
7 février 2004

Juste à temps pour accompagner la sortie en salle le printemps prochain du nouveau film The Alamo de John Lee Hancock, voici une collection extraordinaire de deux DVD à propos d'une des batailles les plus mythiques de l'histoire des États-Unis d'Amérique: The Alamo. Sur le premier disque, le documentaire "Remember The Alamo", présenté par l'acteur Dennis Quaid, raconte la bataille vue sur un angle différent de ce qui avait été établi jusqu'alors. Puis, vous avez l'émission "The Real West: The Battle of the Alamo" présentée par Kenny Rogers qui jette un regard nouveau sur le déroulement de cette bataille.

Sur le second disque, une autre émission "The Real West: The Texas Rangers", présentée de nouveau par Kenny Rogers, raconte l'exploit de ces hommes qui pour faire valoir leur cause, ont dû payer de leur vie. Enfin, vous avez "Biography: Davy Crockett: American Frontier Legend", un documentaire sur la vie étonnante et la mort tragique de ce personnage plus grand que nature qui a façonné la mémoire collective des États-Unis d'Amérique.

Voici un court résumé des quatre émissions qui font la démonstration que la réalité de ce que nous connaissons de cette fabuleuse bataille à travers certains livres ou encore certains films dont le plus célèbre demeure encore aujourd'hui The Alamo de 1960 (réalisé et interprété par John Wayne) est en fait tout autre!

Le Texas, qui attire tant d'Américains, appartient au Mexique qui en 1824, se donne une constitution fédéraliste... De Los Estados Unidos Mexicanos ou si vous préférez, les États-Unis du Mexique. Il serait bon de mentionner que le drapeau flottant sur le fort Alamo n'était ni celui des États-Unis, ni celui du Texas, mais bien celui du Mexique, à cette différence que l'aigle qui y figure encore aujourd'hui était remplacé par le chiffre 1824, puisque les insurgés réclamaient d'abord le retour à la constitution de 1824, qui les satisfaisait pleinement. Quelle était la principale motivation de la sécession? Est-ce le rattachement aux États-Unis? Pour quelle raison me direz-vous? Principalement parce qu'elle acceptait l'esclavage!!! Or les Texans n'entendaient pas se laisser déposséder de leur main-d'œuvre servile. Comme nous le constatons, le combat pour la liberté contre la tyrannie n'est pas conforme à la réalité... ce fut d'abord et avant tout un combat pour maintenir leur droit à l'esclavagisme. Oui! Oui! Vous avez bien lu!

Durant l'automne 1835, ils se révoltèrent contre ce qu'ils considéraient la dictature du président mexicain, le général Antonio López de Santa Anna et proclamèrent la création d'une république indépendante du Texas. Pour le Mexique c'était la goutte qui fait déborder le vase... La bataille d'Alamo va bientôt commencer! Le général Sam Houston ordonne à quelques braves combattants de défendre le fort, coûte que coûte et qu'il reviendra bientôt avec des milliers d'hommes. Environ deux cent cinquante défenseurs texans (anglo-américains) et téjanos (mexicain-texans) sont retranchés au fort Alamo. Nous apprendrons que le chiffre officiel de cent quatre-vingt-neuf combattants n'est pas tout à fait exact puisqu'il correspond plutôt au nombre d'hommes ayant été identifiés lors de cet assaut.

Le 23 février 1836 débute le siège d'Alamo. Pendant treize jours, ces hommes se battront avec courage jusqu'à l'assaut final du 6 mars vers les cinq heures du matin... Près de deux mille soldats mexicains participent à l'offensive... le combat est sanglant. Trois héros américains mourront dans cet affrontement: William Barret Travis, Jim Bowie et Davy Crockett. Le colonel William Barret Travis, chef du fort, est l'un des premiers à tomber lorsqu'il reçoit une balle en plein front. Le colonel Jim Bowie, alité et se mourant de tuberculose, est trop malade pour se battre dehors... il sera abattu ou si vous préférez, exécuté sauvagement sur son lit par les soldats mexicains.

Pendant ce temps, les volontaires du Tennessee, ayant à leur tête Davy Crockett, se réfugient dans la chapelle. Il ne reste plus qu'eux... une poignée, six ou sept tout au plus. Après les derniers échanges de tirs, ils sont faits prisonniers. Crockett et ses amis sont rapidement présentés à Santa Anna qui malgré l'intervention d'un officier leur accordant grâce pour leur bravoure, ordonne leur exécution au sabre! Ils sont massacrés!

Il est aussi intéressant d'apprendre que notre ami Davy Crockett, célèbre trappeur vêtu de son fameux bonnet à queue de raton-laveur, était de descendance française! Hé oui! Les Croketagne faisaient partie des trois cent mille huguenots qui quittèrent la France, puis émigrèrent aux États-Unis, dans l'état de New York. C'est lors de leur arrivée qu'ils anglicisèrent leur nom pour devenir Crockett... Grosso modo, c'est ce que vous apprendrez et beaucoup plus à l'écoute de ces deux magnifiques disques DVD.

La qualité de l'image de ce documentaire est moyenne... j'avais l'impression de regarder une émission sur VHS, mais cela n'enlève en rien à son contenu. Les documentaires "The Alamo" sont accompagnés d'entrevues d'experts, d'historiens et de professeurs d'universités américaines qui ajoutent à une meilleure compréhension de cet événement historique. Des photographies, des toiles, des schémas, des maquettes informatisées et une dramatisation avec des comédiens, augmentent la richesse de ce merveilleux document. L'image souffre d'une légère surdéfinition des contours et les noirs manquent de profondeurs et de nuances lors des scènes sombres. Visible en tout temps, les peaux sont de teinte orangée. La piste sonore est adéquate. Les voix des narrateurs sont naturelles et toujours intelligibles. Mais, il y a parfois de légères distorsions, mais pas assez pour nous distraire des judicieux commentaires des narrateurs et des éclaircissements de tous les spécialistes qui défilent devant nos yeux.

En ce qui a trait au supplément, primo vous avez la bande-annonce du film The Alamo de John Lee Hancock qui prendra l'affiche sur les grands écrans au printemps prochain. Puis vous trouverez une revue de tournage de ce film avec des entrevues fort intéressantes du réalisateur John Lee Hancock et de l'acteur Dennis Quaid qui personnifie le général Sam Houston. Secundo, une section "Timeline" qui dévoile les dates importantes qui concernent cette période méconnue de l'histoire américaine.

Le documentaire "The Alamo" fait la lumière sur un événement qui fut mal ou incorrectement raconté au cinéma. Dorénavant, lorsque vous regarderez les films relatant la bataille du fort Alamo, vous constaterez le manque d'objectivité du cinéma américain d'hier qui nous montre mensongèrement le combat entre le bien et le mal ainsi que des héros bien différents de ceux qui ont réellement existé. Pour les amants de l'histoire comme moi, ce coffret DVD vaut son pesant d'or.


Cotes

Film8
Menu4
Suppléments3
Vidéo5
Audio5