Baby Einstein: Meet the Orchestra
Buena Vista Home Entertainment

Réalisateur:
Année: 2006
Classification: G
Durée: 41 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST), Espagnol (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 10
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
19 mars 2006

Les enfants âgés d'un an et plus sont conviés à la fantaisie mélodique de "Baby Einstein: Meet the Orchestra" où ils apprendront à différencier différents instruments! Lorsque les animations pour enfants se veulent centrées sur l'art et la culture.

Depuis quelques années, la série Baby Einstein crée de nombreux produits pour sensibiliser les tous petits aux planètes, à la poésie, aux couleurs, aux formes et à différents créateurs comme Leonard de Vinci et Vincent Van Gogh. Le dernier en lice s'intéresse à la musique. Pendant plus de quarante minutes, des instruments sont montrés, avec une marionnette qui en joue et ensuite, un humain. Ces répétitions reviennent sans cesse pour que les spectateurs puissent identifier correctement le son de chaque "objet musical". Débutant par les cuivres, les différentes étapes exploreront les bois, la section à vent, les percussions, le piano, la guitare pour finalement se terminer sur l'ensemble de l'orchestre.

Toujours périlleux de s'adresser aux très jeunes enfants. Les messages et les bonnes intentions sont présents, mais il faut les limiter pour ne pas trop noyer le récit dans la guimauve. Au lieu d'abrutir en divertissant, les gens derrière Baby Einstein préfèrent instruire en amusant la galerie. Cela donne des DVD qui se regardent encore et encore, car le poupon va apprendre quelque chose de différent autant à 12 mois qu'à 36 mois. Les marionnettes sont utilisées pour capter immédiatement l'attention. Elles sont généralement cocasses et très mignonnes. Le transfert vers des humains représente le champ de possibilité, le passage de l'amusement à la réalité. Pas surprenant que les séries jeunesse les plus populaires mélangeaient les animations à des humains en chair et en os, que ça soit dans Passe-Partout, les Teletubbies ou Les Cités d'or.

Cet épisode étant centré sur la musique, de nombreux airs de Beethoven, Strauss et Mozart bercent la démonstration des instruments. Comme il fallait s'y attendre, le rendu audio est tout à fait approprié. Les voix sortent toujours parfaitement et rien ne les enterre. Les sons demeurent drôles et justes. La présence du plein écran ne nuira à personne sur le plan vidéo. Les couleurs sont belles et claires. Comme il y a différents extraits, la qualité des images varie de l'excellence au "à peine potable". Rien pour affecter les enfants, mais leurs parents pourront noter cette uniformité qui n'est pas au rendez-vous. Tout comme cette multiplication de plans identiques pour meubler deux séquences. Encore des répétitions salvatrices...

En dehors de ce contenu prodigieux se trouve un contenant plutôt attrayant. Deux animaux indéniablement sympathiques jouent de la musique sur la pochette. L'idée de cette thématique revient sur le menu principal. Celui-ci est sobre, appuyé par une trame sonore classique, un décor presque fixe et quelques éléments en mouvement. Une retenue qui s'efface quelque peu au niveau des suppléments. Tout d'abord, une publicité de quatre minutes vante les vertus de Baby Einstein. Les parents semblent très apprécier cette compagnie, mais cela ressemble un peu trop à un lavage de cerveau! "Discovery Cards" présente plusieurs autres instruments, ainsi que des notes se retrouvant sur une portée comme une ronde, une blanche et une noire. Très instructif! Sans doute plus que le court deux minutes de "Maestro's Recital" qui expliquent les rôles du chef d'orchestre et la possibilité de jouer en solo, en duo, etc. Un peu de fantaisie du côté de "Puppet Shows" où des marionnettes jouent différents instruments le temps de cinq spectacles. Les deux dernières options sont diamétralement opposées. "Guess the Musical Instrument" est un jeu intelligent et nécessaire. Un son se fait entendre et l'enfant doit identifier la provenance. Rien de mieux pour mettre à l'épreuve la mémorisation et terriblement moins mercantile que le "Toy Chest" qui expose différents produits vus au cours de l'animation.

Séduisant l'ouïe, vivifiant la vue et nourrissant l'intellect, "Baby Einstein: Meet the Orchestra" est un régal pour toute la famille. Les plus petits vont apprendre une multitude d'éléments nouveaux, alors que les plus grands ne se lasseront pas d'entendre ces airs classiques et de voir ces figures si attrayantes.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments6
Vidéo6
Audio7