Backyardigans: Robin Hood The Clean
Paramount Home Entertainment / Nelvana

Créateur: Janice Burgess
Année: 2009
Classification: G
Durée: 99 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 097368930346

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
28 février 2009

Les animaux de "Backyardigans" sont de retour en chansons avec quatre nouveaux épisodes qui ressemblent comme deux gouttes d'eau aux précédents. Une excellente nouvelle pour les adeptes (dont l'âge moyen se situe entre deux et cinq ans) et un triste jour pour leurs parents.

La particularité de ces segments provient de la matière première: les aventures sont inspirées de contes célèbres qui ont fait la joie des grands et des petits. Pablo, Uniqua, Tyrone et leurs amis se retrouvent donc plongés dans des situations très particulières. Ils devront jouer les Robin des Bois en sauvant des villageois, devenir des mousquetaires pour faire régner la loi, retrouver un masque de fer et aussi voyager au centre de la Terre. Rien de moins!

Les DVD des "Backyardigans" se suivent et se ressemblent. Un jour, un scénariste a mis au point une histoire potable de 24 minutes et quelqu'un quelque part s'applique à répéter ce schéma qui devient rapidement répétitif. À la façon des Wonder Pets, l'action débute dans la réalité et le transfert vers l'imaginaire se fait progressivement. Au passage, il y a toujours une multitude de morales pour former une meilleure jeunesse et des conseils pour une vie meilleure. En soi, ce n'est pas trop catastrophique ni nécessairement dommageable à l'éducation d'un enfant, mais un peu de nouveauté ne pourrait pas faire de tort.

L'animation en trois dimensions est grossière et peu intéressante. Ce n'est pas trop grave, les jeunes âmes seront fixées sur ce plein écran parsemé de belles couleurs et de formes irrégulières. La définition des contours, bien sentie, ne souffre d'aucun problème particulier. Sans être transcendant, le transfert s'avère plus que correct.

Les personnages chantent presque du début à la fin. C'est donc normal que la piste anglophone soit de qualité. Cette dernière, en Dolby Digital 2.0, n'exploite pratiquement pas les différents haut-parleurs. Elle préfère se concentrer à l'avant pour rendre le plus compréhensible les dialogues. Ils le sont, et ce, même si les voix utilisées ne sont pas toujours agréables à entendre. Il faudra s'y habituer, car aucun sous-titre n'est de la partie. Les mélodies, principalement fondées sur les cuivres, sont parsemées de hauts et de bas.

Les cinq héros figurent sur le boîtier, habits du Moyen-Âge en prime. Le menu principal du DVD reprend exactement cette idée sans proposer le moindre mouvement ou la moindre chanson. De quoi s'y ennuyer assez rapidement. Les bonus regroupent une série de bandes-annonces variées et trois vidéoclips plus ou moins inspirants où des chants parfois énervants sont entrecoupés d'extraits.

"Backyardigans: Robin Hood The Clean" est fidèle au poste, reprenant fidèlement une formule qui a fait ses preuves. Tant mieux si les admirateurs sont au rendez-vous, mais à force de ne jamais prendre de risque, il y aura de moins en moins de gens qui suivront ces personnages au charisme et à la personnalité si limitée.


Cotes

Film5
Présentation2
Suppléments2
Vidéo7
Audio6