Bali
Christal Films Distribution

Réalisateurs: Virgule Trouillot, Jean-Sébastien Vernerie
Année:
Classification: G (QC)
Durée: 170 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Français (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 13
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
15 avril 2007

Les co-productions entre la France et le Canada peuvent avoir du bon. Ces temps-ci, les jeunes enfants raffolent de la série "Bali" et ce n'est pas un hasard. Belles couleurs, morales subtiles, héros sympathiques: tout pour plaire aux parents et à leur progéniture. Surtout que les treize premières aventures de ce personnage si charismatique sont disponibles en DVD. L'idéal pour passer un après-midi tranquille.

Bali est un chien de quatre ans qui découvre le monde qui l'entoure. Avec l'aide de ses parents bien-aimés, de sa petite sœur Léa, de son toutou Kiku et de quelques amis, il se rend à l'évidence que la planète est l'endroit par excellence pour avoir du plaisir et, bien entendu, pour aider les autres. Rien n'est impossible lorsque la volonté d'agir et le moral sont présents.

Cette jolie animation pour les enfants âgés de trois à sept ans véhicule son lot de valeurs, mais sans jamais forcer la dose. Le personnage principal est amené à partager, à bouger et à donner des câlins pour surmonter tous les obstacles sur son passage. L'entraide, thème par excellence, revient sans cesse au fil des épisodes. Dans "Brrr! Il fait froid!", Bali aide des bonhommes de neige en leur donnant des vêtements et dans "L'usine à sucettes", il répare une machine brisée.

Le rêve accapare une place prédominante au sein de ces minuscules histoires. Une fois par segment, le chiot côtoie des êtres extraordinaires issus de son imagination. Ces instants de douce folie lui permettent de voir la réalité autrement, mais sans jamais la fuir pour autant. Cette évasion momentanée peut sembler répétitive, sauf que les jeunes âmes n'y verront que du feu. Cette série, qui est basée sur les livres de Laurent Richard et de Magdalena, contient plus de vingt épisodes. Les treize premiers ont été insérés sur un DVD qui totalise environ 170 minutes. C'est donc un ratio de treize minutes par aventure. Voici toutes les galères que devra affronter l'intrépide et expressif Bali:

Brrr! Il fait froid! - L'usine à sucettes - Tout beau pour la photo! - Au secours, Nanou! - Même pas peur! - Encore un effort! - C'est moi le chef! - Allez les Bleus! - Je veux être grand! - Vroom vroom! - Objectif: comète! - Buldo, mon petit poisson - Rob-Rob-Rob Robot!

Les couleurs sont un des éléments les plus flamboyants de cette série. Elles sont tout simplement superbes! Les teintes sont vives et puissantes, sans toutefois être agressantes. Le dessin animé est intéressant et la fluidité des mouvements demeure correcte. Ce n'est pas du Pixar et ce n'est pas grave non plus. Très attrayant, le plein écran ne peut que monopoliser les regards. L'enchaînement parfois rapide des images pourra peut-être en faire sourciller plus d'un. Comme c'était le cas de Mon ami Marsupilami, les scènes s'enchaînent parfois sans finesse, ce qui risque de donner un léger mal de tête. La musique amène beaucoup à cet esprit si festif. La trame sonore agrémente les situations sans prendre le dessus. Lors des séquences de rêves, une mignonne chanson plutôt agréable se fait entendre. Les voix parlées dans un français international ne donnent aucun souci de compréhension. Quelle chance, car il n'y avait pas le moindre sous-titre pour venir à la rescousse! L'honnête piste sonore Dolby Surround met l'emphase sur ces petits bruits du quotidien, comme des rires, une voiture qui roule ou un doigt qui glisse sur une fenêtre.

Avec autant d'aventures, il n'est guère surprenant d'apprendre qu'aucun supplément n'ait réussi à se greffer à la copie finale. Ça sera pour une prochaine fois. Le boîtier comporte néanmoins un livre à colorier et un excellent résumé des péripéties qui caractérisent chacune des treize tranches de vie. La pochette bleue montre un chien qui coure la langue sortie et l'effet est assez réussi. Tout autant que ce menu principal où le nom des segments est devancé de logos représentatifs. Le fond rouge orange met en scène une multitude de personnages et le tube trop accrocheur du générique qui est chanté de la voix si agréable d'une certaine Pakita.

"Bali" est une animation parfaite pour passer de bons moments avec les enfants. Ce n'est pas violent, ni trop académique, les dessins sont simples sans être simplistes et les mimiques des personnages sont généralement irrésistibles. C'est facile de regretter des épisodes qui se ressemblent un peu trop ou des thèmes superficiellement abordés, sauf qu'il ne faut pas oublier que c'est une émission qui s'adresse aux très jeunes âmes. Dans le genre, c'est plus que recommandable.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments-
Vidéo8
Audio7