Boohbah
Big Windows
Paramount Home Entertainment / PBS Kids

Réalisateurs: Chris Bernard, Vic Finch
Année: 2005
Classification: G
Durée: 60 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 2
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
6 août 2005

"Boohbah"... Quelques minutes de cette émission et nous faisons des cauchemars toute la semaine! Mais les jeunes enfants aiment cela. Mon cerveau est encore en purée devant cet univers coloré sans queue ni tête où évoluent ces genres boules de poil qui ne savent pas parler qui font du bruit et qui sont supposées de représenter des atomes magiques de "puissance, lumière et plaisir". Ils voyagent dans une Boohball qui fait autant de bruit qu'eux à travers la Terre (dont au moins une quinzaine juste dans l'introduction de chaque épisode).

"Boohbah" nous arrive tout droit des créateurs des Teletubbies, mais au contraste de calmer les enfants, les Boohbah font exactement le contraire, soit les exciter énormément. Les couleurs qui bougent, dignes du meilleur joint, sont tout simplement énervantes à souhait et les enfants qui n'arrêtent pas dans la série de crier le nom de ces créatures maléfique vous laisseront avec un de ces maux de tête. La réaction des jeunes enfants est bien simple: ils se lèvent et danse comme les Boohbahs tout en regarder les formes symétriques se promener ici et là. Le mot Boohbah sert de commandement dans l'émission afin que les enfants disent aux personnages ce qu'ils veulent. Évidemment avec un seul mot à crier, cela peut bien dire n'importe quoi, c'est un mot international quoi!

Entre les danses des bibittes à poil, il y a des séquences meublées par personnages vivants "Frères", "Sœur", "Grand-Papa", "Grand-Maman", "Monsieur Homme", "Madame Femme", "Tante" et le chien "Petit Chien Fido". En fait, ils font une histoire pour les enfants, contrôlée par les Boohbahs... sauf le chien qui échappe étrangement à leur contrôle. Tout comme pour les Teletubbies, un narrateur est là pour expliquer l'évidence même qui se déroule devant nos yeux. Chaque épisode (il y en a trois sur ce DVD), un objet apparaît et les personnages vivants doivent interagir avec. Ici, nous avons une grosse fenêtre, un gros téléviseur et une paille géante dans un pichet de jus de fruit.

Côté technique, les amateurs de DVD comme moi ne peuvent pas renier le fait que cette série soit tournée en panoramique anamorphique, un bon point pour PBS. Aussi bien éduquer les enfants au panoramique tant qu'à être éducationnel! Le panorama est bien utilisé dans toute sa grandeur dans bien des scènes. Le son des "piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" des Boohbahs qui traversent l'écran résonne bien dans les haut-parleurs et à part les quelques mots parlés anglais par le narrateur, un enfant unilingue français n'aura aucun problème à suivre. Comme suppléments, il y a la section "Look what I can do" où trois petites filles et deux garçons montrent les conneries qu'ils peuvent faire en marchant sur un "rond de Boohbah". C'est ennuyant au plus haut point, même pour les enfants. Il y aussi un "Message aux parents" qui explique en grosse ligne que "vous n'avez rien compris à la série et voilà pourquoi on fait cela".

Après soixante quelques minutes avec les "Boohbah", je promets que je ne dirai plus rien de mal à propos de Barney le dinosaure mauve (peut être pas après tout). Malgré ma critique sévère de la série, je ne peux pas nier que son but est de satisfaire les enfants (pas plus que 5 ans) et non leurs parents. Mais lorsque le produit tombe sur les nerfs des parents, est-ce un bon point de marketing?


Cotes

Film2
Présentation4
Suppléments1
Vidéo6
Audio6