Teletubbies / Boohbah
All Fall Down / Umbrella
Paramount Home Entertainment / PBS Kids

Réalisateur:
Année: 2006
Classification: G
Durée: 58 / 60 minutes
Ratio: 1.33:1 / 1.78:1
Anamorphique: Non / Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5) chacun

Le DVD "All Fall Down" est disponible chez: Amazon.ca
Le DVD "Umbrella" est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
19 août 2006

Les mois de mars et d'août, l'histoire se répète sans cesse. Des nouveaux DVD mettant en vedette les Teletubbies et les Boohbah prennent la direction des magasins. Si les enfants raffolent de ces créatures simples, l'urticaire arrive très rapidement chez leurs parents. 2006 confirme la règle avec des titres aussi inspirants que "All Fall Down" et "Umbrella"...

Les Teletubbies et les Boohbah sont issus de la même famille. Ce sont des rayons de soleil s'adressant uniquement aux enfants âgés de moins de cinq ans. Chez les premiers, des extra-terrestres aux formes très particulières s'amusent dans la forêt, avec un lapin et ils se donnent des câlins. Pour les deuxièmes, la quiétude du moment est remplacée par des tourbillons de couleurs et de danses effrénées dans l'univers. Ces individus extrêmement bizarres sont même parfois remplacés par des humains qui s'apprennent mutuellement la tolérance.

Ces nouveaux disques reprennent exactement la même thématique que tous les précédents produits déjà disponibles. Un objet disparaît, des grosses boules tournent comme une toupie, des êtres diffus tombent par terre, le soleil lance des sourires, un grand-père se fait aller les bras et alouette. Ce qui était séduisant aux premiers abords se remplace par une redite tombant rapidement sur les nerfs des plus grands. Pour leur progéniture, c'est sans doute une autre histoire. Les enfants sont fascinés par ces formes éclatantes en mouvements. Il faudra seulement prévoir un peu de Ritalin pour les calmer par la suite.

La vue est le principal sens enivré par ces peluches hyper excitées. Chez les Boohbah, les couleurs sont chatoyantes, toujours agréables à regarder. La luminosité beaucoup trop pâle rompt cependant le charme de certaines scènes. Heureusement, rien ne vient altérer les contours et ce bon niveau de détails... si ce n'est un mal de tête après trop de spirales consécutives! C'est tout le contraire pour les bons vieux Teletubbies. Le plein écran est fade, très peu attrayant, aux figures moroses et approximatives. Le rythme lent est sans doute plus bénéfique à l'estomac, sauf que les qualités techniques sont nettement inférieures en comparaison du petit frère branché sur le 1000 volts.

Les deux émissions sont ponctuées de pièces musicales vivantes et pimpantes. Les bruits et les sons émanant des enceintes avant peuvent irriter, ils demeurent toutefois très audibles. Tout comme ces marmonnements parfois exaspérants des Boohbah, réincarnation plus que certaine du légendaire Grosse Douceur. Les voix des narrateurs sont convenables, elles ressortent allègrement de ce fond sonore consistant et insistant. Les sous-titres blancs agréables à lire sont parfaits pour les personnes qui saisissent mal les rares paroles présentes.

Les pochettes sont très représentatives des différentes émissions. Celle de "All Fall Down" est d'un jaune simple avec quatre hurluberlus qui sourient. En contrepartie, celle de "Umbrella" est beaucoup plus tumultueuse avec un mauve vif et des balles à bras en lévitation. Les menus principaux sont similaires à la qualité des images: une envolée magique sur un arc-en-ciel pour les Boohbah et une grille en forme de tic tac toc linéaire pour les Teletubbies. Dans tous les cas, les icônes offrent une navigation exemplaire.

Les suppléments de ces deux séries se ressemblent beaucoup. Il y a toujours des publicités qui apparaissent une fois l'insertion des disques et une section annonçant des produits disponibles en DVD. Il y a également des enfants qui s'amusent à danser dans la nature et à tourner en rond pour imiter leurs idoles. Chez Dipsy, Laa-Laa, Po et Tinky Winky, un court segment de six minutes montre un aspirateur faire disparaître des miettes de pain. Du côté de la mère de Humbah, Zumba, Jingbah, Jumbah et Zing Zing Zingbah, c'est un message pour les parents et une propagande en faveur des vertus positives de l'entreprise. Mince et douteux.

Si une nouvelle heure en compagnie des Teletubbies et des Boohbah est obligatoire pour la bonne humeur des bambins, "All Fall Down" et "Umbrella" sont une continuité sans anicroche. Les autres personnes étrangères à tout ce brouhaha ne comprendront pas davantage la pertinence de ce phénomène... ou le fait de dépenser une nouvelle fois pour très peu de matière. Un coffret global comme dernier chant du cygne?


Cotes

Film5
Présentation5/6
Suppléments3
Vidéo6/7
Audio6