17 filles
TVA Films

Réalisateurs: Delphine et Muriel Coulin
Année: 2011
Classification: G
Durée: 87 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 15
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 824255007405

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Jimmy Chartrand
28 avril 2012

Comment naît un baby-boom? Bon, "17 filles" n'y répond pas, mais en s'inspirant d'un fait divers voulant qu'une bande de filles aie décidé de tomber enceinte en même temps, il permet certainement, de façon plutôt cocasse il faut avouer, de se mettre un peu dans la situation. Voilà donc un premier film fort sympathique et inusité même que les soeurs Delphine et Muriel Coulin nous offrent. Oui, inégal et imparfait, mais surprenant et étonnant à plus d'un niveau. Si la critique s'est emparée du film avec un enthousiasme particulièrement poussé, un beau succès à Cannes inclus, il faut admettre que le film mérite de l'attention pour y découvrir un duo de cinéastes qui sera certainement à surveiller dans les prochaines années.

Du coup, à l'aide d'une jeune distribution anonyme qui jouit d'un naturel des plus convaincants, on se lance dans ce microcosme à part de tous ou du moins, semblant isolé du reste du monde, près de la mer, près du calme. On s'immisce dans le quotidien banal de ces jeunes filles qui veulent s'amuser en attendant le premier jour du reste de leur vie. Au-delà de quelques bons rires, c'est donc l'ennui qui les domine, alors qu'en parallèle, de grands rêves les habitent lentement, mais sûrement. C'est idéologique et c'est particulièrement ridicule (une genre de commune où elles vivraient toutes ensemble se relayant la garde des enfants selon leur cycle d'examens scolaires.. euh!), mais dans l'union de ces espoirs, elles s'imaginent un avenir qui pourrait certainement être mieux.

Mélancolique à souhait donc, ce drame sensible est très humain et surtout fort naïf. La mise en scène, magnifique, est ce qui impressionne le plus. Ses magnifiques plans captent avec justesse la vie de ces personnages. D'une bonne durée, fixes, multiples, ils capturent l'ennui avec un regard objectif qui en dit tout de même beaucoup. Chaque composition de cadre invite à l'isolation, particulièrement dans l'espace entourant les sujets. L'utilisation de mise au point sélective tout comme de plans larges ou rapprochés, souvent alternés, permet une diversité du regard qui pousse dans un état de réflexion plutôt que de constatation. Le film est là pour pousser l'observation plus que le reste. La trame sonore ponctuée de quelques hits pop égaie également l'oreille.

La pochette, simple, attire immédiatement le regard avec cet alignement de jeunes filles avec leur gros ventre de femme enceinte, alors que les cinq étoiles et les citations élogieuses sont disposées un peu partout. Il n'y a pas de menu DVD ni de suppléments à défaut de quelques bandes-annonces d'autres films du distributeur.

En somme, "17 filles" est un film surprenant qui bénéficie d'une prémisse plus que prometteuse. Malheureusement, si l'épuration épate au niveau formel en offrant un "coming-of-age" différent de ce qu'on a l'habitude de voir, on reste déçu par le traitement scénaristique. Le tout finit par manquer de profondeur et le point de vue strictement féminin s'avère limité. (On a beau avoir Arthur Verret notamment, mais il ne sert à rien, à défaut de faire acte de présence ici ou là pour séduire un peu sans plus). Plus cela avance et plus on se pose des questions (et les hommes dans tout ça? Le scandale n'est pas plus gros?) et plus on réalise que quelque chose qui devrait être là n'y est pas. C'est d'autant plus apparent alors que l'intérêt s'essouffle à mi-parcours et que la conclusion ne sait plus trop où se diriger. N'empêche, reste quelque chose d'assez fascinant pour mériter d'être écouté, surtout qu'il y a la présence de la toujours excellence Noémie Lvovsky.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments-
Vidéo7
Audio7