3 Cœurs
Métropole Films Distribution / Mongrel Media

Réalisateur: Benoît Jacquot
Année: 2014
Classification: PG
Durée: 108 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 629159055794

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
27 mai 2015

Drame sentimental dans la lignée de ceux de Claude Sautet et de Douglas Sirk, "3 cœurs" est une romance de qualité qui se savoure principalement pour le jeu senti de ses interprètes.

Un homme (Benoît Poelvoorde) qui perd la trace de la femme qu'il aime (Charlotte Gainsbourg) finit par se marier avec la sœur (Chiara Mastroianni) de cette dernière. Mais lorsqu'il découvre la vérité, il est déjà trop tard...

Changeant de registres et de tons comme bon lui semble, le cinéaste Benoît Jacquot suit pour une rare fois un héros masculin qui en pince pour deux femmes qui se ressemblent beaucoup. Cette prémisse, pas particulièrement originale, subit un traitement sincère de la part du metteur en scène qui propose une réalisation alerte et bien métaphorique. Derrière quelques invraisemblances et longueurs qui ponctuent le récit, il pose une réflexion mélancolique sur le destin, conviant de grands acteurs à la même enseigne. Benoît Poelvoorde évite les grimaces d'usage et il trouve un rôle à sa hauteur. Tout comme Chiara Mastroianni qui aura rarement été aussi touchante. Moins présente, Charlotte Gainsbourg soutire malgré tout son épingle du jeu par son intensité et Catherine Deneuve campe bien entendu la mère des deux sœurs.

La musique menaçante fait amplement sourire. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 est précise, faisant ressortir des enceintes des bruits de trains, d'automobiles, de vent, de feuilles et de pluie. Les voix sont claires et il y a de visibles sous-titres blancs pour le cinéphile anglophone. Les images appréciables ne lésinent pas sur les teintes soignées et les contrastes homogènes. La palette de couleurs est d'ailleurs d'une belle intensité.

La pochette assez révélatrice est séparée en deux, montrant notre protagoniste avec les deux femmes de sa vie. Le menu principal du disque est similaire. Il est statique, bercé par une pièce musicale mélodique. En omettant les quelques bandes-annonces qui apparaissent une fois l'insertion du disque dans le lecteur, il n'y a aucun supplément sur cette édition.

Sans se classer au haut de la filmographie de son auteur (Les adieux à la reine et Villa Amalia), "3 cœurs" demeure un agréable long-métrage sur les aléas du hasard. Il n'y a rien de réellement inédit, si ce n'est un cinéma français qui ne se pose pas trop de questions et qui laisse éclater le talent de ses brillants interprètes.


Cotes

Film6
Présentation5
Suppléments-
Vidéo7
Audio7