The 8 Diagram Pole Fighter
Alliance / The Weinstein Company

Réalisateur: Liu Chia Liang
Année: 1984
Classification: 14A
Durée: 97 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Mandarin (Mono), Anglais (Mono)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 065935837473

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
23 octobre 2010

Un des meilleurs films de kung-fu de la légendaire compagnie Saw Brothers, "The 8 Diagram Pole Fighter" combine des scènes d'action époustouflantes à une histoire qui tient très bien la route. Du baston à son meilleur.

Un empereur ordonne à ses hommes de main de se débarrasser de tous les fils d'une dangereuse famille. Ils y arrivent, sans s'apercevoir qu'il y a un survivant. Celui-ci, fou de rage, cherche à obtenir vengeance. Pour y arriver, pourquoi ne pas suivre l'entraînement d'un vieux sage? Avant de la coupe aux lèvres, le jeune homme devra apprendre à contrôler sa colère, ce qui ne sera pas toujours évident.

Il y a eu des centaines de films de la mythique Saw Brothers et "The 8 Diagram Pole Fighter" du réalisateur Liu Chia Liang ne semble guère sortir du lot. Les amateurs du genre le regarderont pour ses fabuleux affrontements qui décoiffent aisément. Les séquences musclées sont spectaculaires à souhait, parmi les meilleures de ce style de récit. Les cascades coupent le souffle, et il est aisé de voir son influence sur des œuvres aussi manquantes et populaires que The Matrix et le premier Kill Bill.

Pour une rare occasion, le scénario a été développé en conséquence. Bien que la prémisse ne casse rien, les enjeux dramatiques apparaissent rapidement, montrant des gens qui doivent apprendre à vive en humain et non en bête sauvage pour arriver à leurs fins. Cela n'aurait pu qu'être une énième production sous fond de vengeance, ce qui n'est heureusement pas le cas. Les personnages dessinés à gros traits s'avèrent attachants, et leurs désarrois (comme ce fils qui sombre dans la folie) demeurent palpables.

La musique tout à fait de circonstance agrémente convenablement les péripéties. Puisque les pistes sonores sont en Mono, elles se concentrent sur l'enceinte située à l'avant. Devant un horrible doublage anglophone, mieux vaut insérer de très visibles sous-titres blancs en anglais ou en espagnol et y aller avec les voix originales en mandarin. L'accent y est tordant, tout comme la qualité des trucages sonores. L'image colorée aux teintes soignées et aux contrastes généralement homogènes ne font pas totalement oublier ce grain qui se veut parfois insistant. Ainsi, un moment peut être magnifique pour les yeux, alors que l'instant suivant se veut beaucoup plus problématique. Au moins, ces intempéries n'arrivent pas trop souvent.

La très jolie pochette bleue, rouge et blanche montre un guerrier, un combat et un agréable paysage. Quelques publicités apparaissent une fois l'insertion du disque dans le lecteur. Ensuite c'est l'entrée en matière du menu principal qui reprend un montage de scène sur une mélodie dépaysante. Comme c'est trop souvent le cas pour ces "classiques" qui ressortent en DVD, il n'y a aucun supplément pour les accompagner.

"The 8 Diagram Pole Fighter" demeure une référence en terme de films de kung-fu. C'est violent et divertissant à souhait, avec une intrigue qui est nettement supérieure à la moyenne. Cela donne au final un grand moment de cinéma kitch qui est tout de même supérieur à 99% des longs-métrages d'action qui ont vu le jour en 2010.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments-
Vidéo6
Audio6