Adore
Remstar / Universal Studios Home Entertainement

Réalisateur: Anne Fontaine
Année: 2013
Classification: 14A
Durée: 112 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 025192221958

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
14 décembre 2013

S'inspirant d'une nouvelle de Doris Lessing intitulée "The Grandmothers", la cinéaste Anne Fontaine nous propose avec "Adore" une fable amorale sur l'amour interdit. Tout d'abord, présenté à Cannes sous le titre "Perfect Mothers", celui-ci fut très mal accueilli. Principalement jugée par la majorité des critiques comme étant une oeuvre manquant de panache, la dernière réalisation d'Anne Fontaine n'a pas su trouver son public. Afin de lui offrir une seconde chance, le long métrage est depuis peu accessible sur les tablettes des grands magasins en format DVD.

Lil et Roz sont des amies d'enfance. Elles ont passé leur vie l'une près de l'autre, élevant leur fils respectif avec des valeurs similaires, côte à côte. Les deux copines inséparables s'éprennent tout naturellement du fils de l'autre, maintenant devenus des hommes. Après avoir cultivé la passion pendant plus de deux ans avec leur jeune amant, les deux femmes décident de mettre un terme à cette relation pernicieuse pour permettre à leur garçon de mener une existence normale avec une femme de leur âge. Malheureusement, les choses ne sont pas si simples, car cesser leur concubinage est plus difficile que prévu.

Avec son sujet atypique, la cinéaste Anne Fontaine aurait pu livrer facilement une production dérangeante. Cependant, il n'en est rien tant que le scénario est mal conçu. Il aurait fallu que les artisans aient réussi à créer une certaine crédibilité à cette histoire à teneur trop romantique. Tout apparaît trop facile. Jamais les personnages se posent des questions, ni n'ont de véritables doutes face à leurs actions. Il me semble de voir son meilleur ami profiter de l'absence du père pour copuler avec sa mère n'est pas un acte anodin. C'est aussi vrai de voir son amie d'enfance passer la nuit avec son fils non plus. Toutefois, tout est perçu rapidement comme un fait divers. C'est là que "Adore" se démontre extrêmement mauvais. Jamais on nous présente les états d'âme des protagonistes en mal d'amour. On comprend qu'ils vivent une certaine solitude, mais leur relation ne s'aventure jamais plus loin que l'attirance physique. Il aurait été intéressant de pousser le sujet au-delà des histoires de sexe. Peut-être que l'ajout de sentiments aurait mis de l'avant un certain engagement qui aurait permis d'explorer la différence d'âge en amour.

Malheureusement le tout se limite pratiquement à suivre deux mères forniquer sur une île tropicale avec l'enfants de l'autre. Avec ce genre d'histoire on ne peut que s'attendre à un film d'auteur sur la quête identitaire ou à un film érotique. Dans ce cas-ci, son contenu est tellement vide qu'il devient très difficile de le cataloguer. On comprend mal ce que la cinéaste désire que l'on retienne de son film. Par l'invraisemblance des réactions des personnages, nous ne savons jamais si nous devons être mal à l'aise ou plutôt en rire. Quant aux scènes romantiques, elles sont filmées sans laisser transparaître le désir ou la tendresse entre les couples. Ils donnent l'impression d'agir ainsi tout simplement pour passer le temps. Rien ne semble les lier émotivement, ce qui enlève en somme toute possibilité de lui insérer une certaine profondeur. L'évolution des héros se révèle chaotique puisqu'on ne comprend jamais leurs agissements. Ceci devient un élément fatigant à la longue. D'autant plus que son rythme est extrêmement lent, ce qui nous pousse à regarder très souvent notre montre dans l'espoir que notre visionnement finisse bientôt. Malencontreusement, notre patience sera récompensée par une finale des plus ridicule et dénuée de sens. Bref, à l'image de son intégralité. Du côté, de l'interprétation des comédiens, le tout s'avère heureusement sans faille malgré la minceur des rôles qu'ils doivent défendre. Sauf, est-ce que cette unique qualité mérite que l'on accepte d'éprouver autant d'ennui? Personnellement, je ne pense pas.

Composé d'une image parsemée de belles couleurs et d'une reproduction des détails bien imaginée, le format DVD du film "Adore" nous offre un aspect technique quasi-parfait. Cependant, on remarque dans les coins sombres une faible perte de qualité. Du côté son, le tout se montre d'aussi bonne qualité en procurant énormément de crédibilité aux environnements naturels dans lesquels les protagonistes évolus.

D'un rythme lent, de personnages superficiels et d'un scénario sans queue ni tête, le film "Adore" s'avère une très grande déception. Malgré la présence au générique d'excellentes comédiennes Naomie Watts et Robin Wright, le tout est conçu pour ennuyer même leurs plus grands admirateurs. Dans la même lignée, le film mexicain Y Tu Mama Tambien réussisait avec plus de conviction à explorer des sujets comme: l'amour, la sexualité et le désir.


Cotes

Film3
Présentation8
Suppléments-
Vidéo10
Audio10