The Adventurer: The Curse of the Midas Box [Blu-ray]
Métropole Films Distribution / GoodFilm

Réalisateur: Jonathan Newman
Année: 2014
Classification: PG-13
Durée: 99 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)
Code barres (CUP): 629159052373

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
21 février 2014

Suite à l'immense succès de la franchise Harry Potter, les romans jeunesse se sont vus acquérir une énorme popularité auprès des jeunes lecteurs. Tout en les plongeant ceux-ci dans un récit où un jeune héros devenait malgré lui le centre d'une dangereuse mission, ces histoires n'avaient qu'un seul prétexte, soit celui de développer leur imagination. Ceci grâce à leur rencontre avec des personnages imaginaires ou légendaires tels que: les dieux grecs, les vampires et les fées. Par leur capacité à nous faire rêver, ce n'était pas étonnant de voir certains d'entre eux tenter de devenir à leur tour une franchise rentable sur grand écran. Parmi les plus récents, nous retrouvons la transposition de la première aventure de Mariah Mundi de G.P. Taylor.

Bien qu'elle soit presque méconnue en Amérique du Nord, celle-ci est devenue l'une des plus soyées auprès des jeunes anglais avides d'aventures. Une magie qui, comme dans plusieurs adaptations cinématographiques, n'a pas su se reproduire sur grand écran. Suite à son échec dans les cinémas, "The Adventurer: The Curse of the Midas Box" se voit se faire offrir une seconde chance de charmer le public avec sa sortie en magasin.

Après avoir été témoin de l'enlèvement de sa famille, le jeune Mariah Mundi se voit dans l'obligation de faire équipe avec l'étrange Will Charity afin de les sauver. Maintenus par des ennemis inconnus, leurs recherches les mèneront sur une île dominée par un immense hôtel. Convaincus qu'ils trouveront des indices, ces derniers se verront plongés bien malgré eux, dans une aventure qui les plongera dans la quête de la boîte mystique de Midas.

Le film "The Adventurer: The Curse of the Midas Box" est une déception en soi. Composée de plusieurs coupures majeures du roman de G.P. Taylor, cette transposition se révèle non seulement inégale, mais également des plus incohérentes. Principalement lorsqu'on prend en note que le scénario ne fournit aucune explication sommaire. Jamais on ne nous explique les raisons du kidnapping des parents de Mariah. En aucun temps il est question du véritable motif qui pousse le vilain Otto Luger à vouloir s'en prendre à eux. Surtout, quelles sont les motivations de Will Charity pour aider Mariah Mundi. D'autant plus que sa relation avec les parents du héros ainsi que son ennemi demeure nébuleuse du début jusqu'à la fin. Est-ce que ses agissements sont dus à l'amitié pour la famille Mundi ou simplement pour se venger de Otto Luger? La question demeure malheureusement sans réponse pour ceux qui n'ont jamais lu le livre. Les artisans ont tellement compressé l'histoire que le développement des personnages se démontre plus que mince. Non seulement on comprend mal les relations qu'ils entretiennent entre eux, mais également les raisons mêmes de l'aventure. Toutefois, c'est le sort que l'on réserve aux parents de Mariah Mundi qui devient la base de l'incohérence de tous et de chacun. L'oeuvre aurait eu un nettement avantage à mieux les développer. D'autant plus que nous savons par le livre qu'ils font partie avec Will Charity d'un groupe secret qui préserve les vieilles reliques. Dont l'un des plus prestigieux objets est la clé de la boîte de Midas qu'ils ont trouvé avec l'aide d'un ancien membre devenu renégat soit: Otto Luger. Par ce simple ajout d'information, le film aurait été davantage intelligible. Les spectateurs auraient mieux compris les raisons mêmes du kidnapping de Charles et Catherine Mundi et mieux connu l'ensemble des protagonistes adultes.

Un autre facteur qui aurait pu donner plus de tonus aux personnages de Otto Lunger et de Will Charité est leur passion commune pour la magie. Un côté très intéressant sur papier, mais qui est à peine effleuré dans le long métrage. Ceci est malheureux, étant donné que ce goût rendait l'oeuvre de G. P. Charity que plus passionnante. Surtout qu'il est originalement la base de la confrontation existant entre les deux hommes. Par ces coupures importantes, cette transposition devient non seulement un pâle résumé d'un excellent ouvrage littéraire jeunesse, mais une oeuvre sans âme. Néanmoins, malgré ces sérieuses lacunes, le film possède la qualité de présenter une prestigieuse distribution menée par Michael Sheen et Sam Neill. Même si leurs personnages sont peu développés, ces derniers réussissent avec brio, à maintenir notre attention du début jusqu'à la fin. Par contre, sa plus grande qualité demeure l'aspect artistique. Celui-ci nous propose des costumes et des décors pourvus de justesse, rendant ainsi l'aventure visuellement plus épique que son scénario. Avec une trentaine de minutes de plus, le tout aurait pu devenir une excellente transposition au lieu de nous donner le sentiment d'un produit inachevé.

Au niveau technique, la version Blu-ray nous démontre tout simplement le meilleur en termes de qualité visuelle. Par sa remarquable reproduction des couleurs et des détails, celle-ci parvient par les jeux d'ombres, à procurer une certaine aura de mystère à l'ensemble. Du côté son, la piste sonore nous propose une immersion parfaite. Doté d'une reproduction chaleureuse des dialogues et d'un dynamisme sans faille des sons ambiants, le tout réussit à rendre l'univers de Mariah Mundi le plus naturel que possible. Cependant, nous notons une certaine perte de qualité lors de la présence de musique, laquelle possède la fâcheuse habitude d'enterrer les autres éléments sonores.

Par sa brillante distribution et le magnifique travail artistique, "The Adventurer: The Curse of the Midas Box" aurait pu être un grand film. Malheureusement, le tout est gâché par un scénario bâclé qui ne rend aucunement justice à l'oeuvre imaginée par G.P. Taylor. Dommage!


Cotes

Film5
Présentation7
Suppléments-
Vidéo10
Audio8