L'Affaire Dominici
Koch Entertainment

Réalisateur: Pierre Boutron
Année: 2003
Classification:
Durée: minutes
Ratio:
Anamorphique:
Langue:
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
3 septembre 2007

"L'affaire Dominici" est un téléfilm réalisé par Pierre Boutron, mettant en vedette l'un des monstres sacrés du cinéma français décédé le 29 juillet dernier, Michel Serrault dans le rôle de Gaston Dominici et ainsi que l'excellent Michel Blanc qui incarne l'infâme commissaire Edmond Sébeille. Le récit de cette affaire judiciaire est tiré du livre de William Reymond, Dominici non coupable, les assassins retrouvés, adapté par Pierre Boutron et scénarisé par Odile Barski.

Dans la nuit du 4 au 5 août 1952, en bordure de la nationale 96, à quelques kilomètres du village de Lurs dans les Basses-Alpes, six coups de feu sont tirés à 1h10 du matin. Quelques heures plus tard, les corps de trois touristes anglais, Jack Drummond, sa femme Anne et leur fille Elizabeth, sont trouvés par Gustave Dominici près de leur voiture... à 150 mètres de la ferme de la Grand' Terre, habitée par une famille de cultivateurs, les Dominici.

Le lendemain matin, vers 6 heures, Gustave Dominici stoppe un motocycliste et lui demande de prévenir la gendarmerie qu'il vient de découvrir un cadavre. C'est dans un climat austère que le commissaire Edmond Sébeille de la police judiciaire de Marseille, doit débuter son enquête. Le triple crime de Lurs est vite devenu l'affaire Dominici. Surtout après avoir récupéré une vieille carabine américaine de marque Rock-Ola à laquelle il manquait un éclat de bois...

D'après la déduction du journaliste William Reymond, qui devant une enquête bâclée, enquêta de son côté, l'intégrité du commissaire Sébeille est rapidement mise en doute. Il aurait volontairement établi de fausses preuves, intimidé des témoins, corrompu des magistrats, au détriment du vieillard Gaston Dominici. Reymond impute plutôt le triple assassinat à un service secret étranger en expliquant que Sir Jack Drummond était un savant nutritionniste connu, qui dès 1914 aurait été chargé par les services secrets britanniques de travailler sur la guerre chimique. Il avance même avec certitude que Drummond avait une activité encore plus secrète, celle de convaincre des scientifiques nazis à travailler pour le compte des services secrets britanniques. Sir Jack aurait récemment repris du service d'espionnage, empiétant sur une organisation rivale soviétique qui l'aurait éliminé sans ménagement, lui et sa famille.

Lors de sa première télédiffusion, le 13 octobre 2003 sur la chaîne française de TF1, cette fiction remporta un immense succès avec 12 millions de téléspectateurs, ce qui démontre que cette affaire judiciaire, même plus de 50 ans plus tard, était encore bien présente dans la mémoire collective des Français. Bien sûr que ce téléfilm d'une durée de 193 minutes va beaucoup plus en profondeur dans l'enquête criminelle que L'affaire Dominici, version cinématographique de 1973, du cinéaste Claude Bernard-Aubert et mettant en vedette le légendaire Jean Gabin dans le rôle de Gaston Dominici.

Le téléfilm réalisé par Pierre Boutron est mené de main de maître. On y suit l'acharnement impitoyable et corrompu d'un commissaire en quête de gloire et la vie simple d'agriculteurs qui ne demandent rien d'autre que la tranquillité de leur train-train quotidien. Les décors et les costumes sont d'une beauté remarquable, l'atmosphère du début des années 50 est extraordinairement bien rendue. La mise en scène est impeccable. Lentement, on se laisse glisser dans l'univers confus de l'enquête policière où la notion d'innocence est toujours compromise. Michel Serrault et Michel Blanc sont absolument renversants dans leurs rôles respectifs. Grâce à leur jeu remarquable, ils font ressortir toute la complexité et les nuances de leurs personnages, nous faisant passer par toutes les gammes d'émotions.

Ce téléfilm a reçu une nomination au prestigieux International Emmy Awards en 2004. Sachant qu'il est rarissime pour une production d'expression française de recevoir une telle attribution, cela démontre sans l'ombre d'un doute que "L'affaire Dominici" est une œuvre hors du commun, digne de nos plus grandes considérations.

La définition de l'image dans son ensemble est optimale, offrant un rendu des détails et textures saisissant. Les couleurs, souvent chaudes et chatoyantes, sont richement reproduites. Le contraste est correctement équilibré, tandis que l'on n'observe aucune fluctuation de la densité. Le niveau des noirs (brillance) est parfaitement ajusté et offre un solide niveau de détails. Les noirs sont purs, intenses et exempts de tout fourmillement. La bande audio en français est parfaite. Les dialogues sont toujours nets, convenablement rendus et parfaitement intégrés à l'ambiance naturelle du décor. Cette édition double disque DVD, n'offre malheureusement aucun supplément, ce qui est vraiment dommage.

Que puis-je dire de plus sur ce téléfilm? Sinon que cet horrible drame vécu, où l'injustice frappe aveuglément des gens ordinaires et sans histoire, est une œuvre palpitante, menée de main de maître, avec des acteurs de génie, qui vous prendra aux tripes. Je vous le recommande vivement.


Cotes

Film8
Présentation1
Suppléments-
Vidéo7
Audio6