The Ages of Love
Entertainment One

Réalisateur: Giovanni Veronesi
Année: 2011
Classification: 14A
Durée: 126 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Italien (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212003844

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
5 janvier 2013

2013 est jeune de quelques journées que déjà, un très mauvais long-métrage vient de sortir directement en DVD. Peu importe sa belle distribution qui comprend Robert De Niro et Monica Bellucci, "The Ages of Love" est une comédie romantique à éviter de toute urgence.

Trois histoires d'amour se déroulent dans l'Italie contemporaine. Un homme qui va bientôt se marier est attiré par une nouvelle venue. Un présentateur télé trompe sa femme avec une fille qui est obsédée par lui. Et un divorcé retrouve l'amour dans les bras de la fille d'un ami.

Les comédies à l'italienne des années 1960 et 1970 ont offert d'excellents films, que l'on pense seulement au délicieux Mafioso et aux nombreux opus de Fellini. C'est la belle époque que souhaite faire revivre Giovanni Veronesi avec son nouvel essai. Manque de bol pour lui et pour nous: il s'est pratiquement trompé sur toute la ligne. Il a accouché d'un récit macho et superficiel, aux situations forcées et à l'interprétation figée, où les clichés sont de tous les plans et où le rire ne fonctionne jamais réellement. Il ne s'est pas trompé une fois, mais bien trois, à travers ces tranches de vie particulièrement kitch, naïves et moralisatrices. Il ne peut même pas compter sur sa mise en scène pour le sauver. Au contraire, cette dernière s'apparente à un vulgaire feuilleton de bas étage.

La musique parfois trop présente finit par noyer les sentiments et les élans du cœur. Les pistes sonores italiennes et francophones en Dolby Digital 5.1 sont assez limitées dans leurs façons de faire ressortir des enceintes du bruit de marrées et de sonnettes. Les voix sont assez élevées et afin de tout comprendre, on peut insérer de visibles sous-titres blancs en anglais ou en français. C'est toujours mieux que d'opter pour le doublage dans la langue de Molière qui est assez rudimentaire.

La pochette blanche est plutôt banale, regroupant le visage de pratiquement tous les personnages qui apparaissent dans le film. Le menu principal est similaire, étant seulement agrémenté d'un montage de scènes et d'une mélodie oubliable. Aucun supplément ne figure sur cette édition... et c'est peut-être mieux ainsi.

Dans un genre similaire, on attendra quelques semaines pour se procurer To Rome With Love. Ce n'est peut-être pas la meilleure œuvre de Woody Allen, sauf que le cinéaste à lunettes à un réel talent d'écriture, ce qui fait grandement défaut dans cet imbuvable "The Ages of Love" qui fait soupirer dès son générique d'introduction. On n'accusera pas Robert De Niro et Monica Bellucci de mal jouer, ce qui serait faux. Seulement d'être très mal dirigé et d'accepter d'apparaître dans n'importe quoi.


Cotes

Film3
Présentation6
Suppléments-
Vidéo7
Audio6